Nouvelle-Aquitaine

Santé+23, Agir ensemble pour la santé en Creuse

Article
Visuel
Logo Santé+23
Un plan d'actions spécifique pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales et améliorer l’état de santé des Creusois.
Corps de texte

Pourquoi un plan d’actions de santé spécifique à la Creuse ?

Le diagnostic régional réalisé dans le cadre de l’élaboration du Projet régional de santé 2018-2028 a mis en évidence les fragilités de la Creuse au regard de plusieurs indicateurs de santé. Il a également révélé ses forces et ses atouts. Le directeur général de l’ARS Nouvelle-Aquitaine a donc décidé de mobiliser fortement les compétences et les moyens mis à sa disposition pour agir spécifiquement en faveur de ce département, lutter contre les inégalités sociales et territoriales et améliorer l’état de santé des Creusois.

    img_Sante23_web1

    Tous mobilisés autour de 5 priorités de santé

    Le plan d’actions « Santé+23, Agir ensemble pour la santé en Creuse » proposé par l’ARS Nouvelle-Aquitaine est un projet ambitieux s’articulant autour de 5 priorités de santé :

    • Développer la prévention pour aider les Creusois à rester en bonne santé,
    • Maintenir et améliorer l'accès aux soins : médecine générale et spécialisée,
    • Améliorer le parcours de vie des personnes atteintes de cancer pour mieux dépister, prendre en charge plus précocement, et augmenter les chances de survie,
    • Faire des jeunes une cible prioritaire pour les actions de santé : adapter nos messages et nos actions,
    • Lutter contre les addictions alcool et tabac.

    Tous les acteurs engagés pour améliorer la santé en Creuse

    Élus du territoire, partenaires et acteurs de terrain de la santé mais aussi des autres politiques publiques, sont invités à unir leurs forces autour de l’ARS pour co-construire ce plan d’actions. Il s'appuiera sur les initiatives locales positives, des actions innovantes, et se concrétisera au plus près des habitants, en particulier dans le cadre des contrats locaux de santé. Cet engagement collectif permettra d’infléchir les tendances et d’agir pour que l’état de santé des Creusois s’améliore.

    img_Sante23_web2

    Une rencontre avec tous les partenaires pour lancer la démarche

    La Délégation départementale ARS de la Creuse a rencontré de nombreux acteurs du territoire depuis le mois de septembre 2017 pour leur présenter le projet et les inviter à rejoindre la dynamique proposée par l’ARS. Nombre d’entre eux ont ainsi répondu présents à l’invitation à la réunion de lancement organisée le 14 novembre 2017. Une mobilisation qui augure de belles perspectives pour ce projet expérimental qui pourra servir de pilote dans d’autres territoires de la région.

    Illustration Santé+23 - Portrait de la Creuse
    Illustration Santé+23 - Forces et fragilités de la Creuse

    Le programme « Santé+23, Agir ensemble pour la santé en Creuse » est un projet ambitieux visant à améliorer l’état de santé des Creusois. Il s’articule autour des 5 priorités de santé.

    Certaines actions existent déjà et sont à renforcer, d’autres sont à inventer avec l’ensemble des partenaires engagés dans la démarche.

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine souhaite bénéficier de l’appui de Santé publique France pour évaluer des actions de prévention. Santé publique France propose de mettre en place des actions ayant déjà montré leur efficacité et d’en évaluer les résultats (actions probantes).

    Santé publique France a identifié 4 actions probantes qui pourraient être déployées en Creuse dans le cadre du plan Santé+23 :

    • Etude PANJO
    • Dispositif VigilanS
    • Programme de soutien aux familles et à la parentalité
    • Programme Unplugged

    Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous :

    La Creuse représente 2,1% de la population de Nouvelle-Aquitaine. L’ARS alloue des crédits proportionnels au poids du département dans la région :

    • Prévention et promotion de la santé : 0,9 million d’euros,
    • Coordination de l’offre et accès aux soins : 4,2 millions d’euros (il ne s’agit pas ici des dotations de fonctionnement versées aux établissements de santé et médico-sociaux)

    Dès 2017, des moyens supplémentaires seront dédiés à la Creuse pour impulser des projets et des actions

    • En prévention et promotion de la santé :
      • Recrutement de 6 animateurs de santé publique et un coordonnateur,
      • Recrutement d’un animateur dédié à la prévention et au dépistage,
      • Renforcement des moyens de l’ANPAA sur les addictions.
    • Pour l’accès aux soins :
      • Des crédits pour les projets de télémédecine et les consultations avancées,
      • Le renforcement de l’EMPP et de la PASS.

    Ambition 2018

    Doubler les crédits dédiés à la prévention et promotion de la santé et amplifier l’effort sur la coordination et l’accès aux soins.