Nouvelle-Aquitaine

Préconisations d’utilisation des eaux de pluie, puits et forages privés pour protéger sa santé et celle des autres

Article
Visuel
Photo tryptique puits, récupération d'eau, compteur d'eau
Depuis quelques années, des particuliers souhaitent remettre en pratique l’utilisation dans leur maison d’eau de pluie et de puits ou de forages privés. Cependant, la présence d’un double réseau dans une habitation, avec comme conséquence des possibilités de retours d’eau polluée, présente des risques importants pour les personnes logeant dans l’habitation mais également pour le voisinage.
Corps de texte

L’eau que nous consommons provient du milieu naturel.

En France, près de 120 litres d’eau par jour et par personne sont consommés.

L’utilisation des eaux de pluie, de puits et forages privés comme ressource alternative est un choix que de nombreux  citoyens font déjà aujourd’hui librement, pour l’arrosage du jardin ou le lavage de la voiture.

D’autres envisagent d’utiliser ces eaux de pluie ou de puits ou de forages privés, à l’intérieur de leur maison, pour alimenter une chasse d’eau ou laver des sols et relient leur réseau privé au réseau public créant un risque majeur de retour d’eau et de pollution du réseau public.

Le retour d’eau, un phénomène physique à éviter :

Deux causes peuvent provoquer ce phénomène :

  • Une dépression dans le réseau public due à des travaux, une casse du réseau, une ouverture rapide de bornes incendie pour éteindre un feu, etc., crée un siphonage, une aspiration de l’eau du puits ou de pluie de la maison d’habitation vers le réseau public.
  • Une contre-pression : c’est-à-dire que le réseau d’eau non potable (puits, pluie) a une pression plus élevée que celle du réseau public. L’eau est refoulée dans le réseau public.

Des dispositifs techniques de protection existent :

Ils consistent à interrompre ou « casser » le risque d’aspiration de l’eau non potable vers le réseau public. Avec de tels dispositifs, l’eau d’un réseau privé ne reviendra jamais dans le réseau public sous réserve d’une maintenance régulière et d’un contrôle périodique des installations.

Le contrôle de vos installations :

Il vous permet de connaître la fiabilité de votre installation.

Le contrôle des dispositifs de prélèvement vous assure une connaissance optimale de vos équipements. Il est fait sur plusieurs points.

Le contrôle des installations privatives de distribution d’eau issue de prélèvement, puits ou forages et de récupération d’eau de pluie est réalisé par un professionnel, agent du service public de distribution d’eau potable.

La réglementation :

Elle définit des règles communes d’utilisation et de mise en service (déclaration d’un puits ou récupération d’eau de pluie). Elle vous protège et protège la collectivité des utilisations dangereuses, pour votre santé et celle des autres.

Au-delà du respect de la réglementation, des préconisations simples vous permettront d’atteindre vos objectifs sans risques pour votre santé et celle des autres.

Vous pouvez approfondir et détailler l’ensemble de ces éléments dans les documents mis à disposition sur ce site ou le site dédié :

www.infos-retourdeau-poitou-charentes.com