Nouvelle-Aquitaine

Démocratie en santé mentale : vers un renforcement du pouvoir d’agir

Article
Visuel
Logo DMS Nouvelle-Aquitaine
Trois projets innovants de participation des usagers en Nouvelle-Aquitaine :
- Création d’un collectif d’usagers à l’association Montalier
- Création d’une association d’usagers et d’anciens usagers au centre de réadaptation Rénovation
- Création d’une junior association à l’IMP Saint-Joseph
Corps de texte
Visuel DMS

Dans chacun de ces trois établissements, les usagers ont créé un espace d’échange afin de défendre leurs droits, d’être acteurs de leur prise en charge et de leur vie dans leur structure.

Ces groupes d’usagers sont tous composés d’un bureau dont les membres sont élus annuellement. Les usagers se voient confier un budget pour lequel ils décident ensemble des actions à mettre en œuvre sur le modèle d’un budget participatif. Par exemple, les membres du Rénovation Social Club du centre de réadaptation Rénovation ont élaboré un calendrier d’animations, qu’ils financent grâce au budget alloué à leur association.

Ces initiatives permettent de mettre en place une forme de pair-aidance au sein des structures dans la mesure où les usagers, et parfois même les anciens usagers, se soutiennent mutuellement. Par exemple, le collectif des usagers de l’Association Montalier a élaboré un livret d’aide au départ afin de préparer progressivement les usagers à quitter la structure. En miroir du livret d’accueil, qui constitue une aide précieuse à l’arrivée dans l’établissement, un livret d’aide au départ leur a semblé être également indispensable pour reprendre pied dans la vie « ordinaire ».

Ces projets facilitent également les échanges et relations entre les usagers, les professionnels de santé et les personnels de l’établissement car ils libèrent la parole et permettent des relations dans d’autres contextes comme en témoignent les usagers de l’IMP Saint-Joseph.

Prise de décision, activités participatives, pair-aidance, libération de la parole : ces projets se fondent sur l’apprentissage des responsabilités individuelles et collectives et permettent à chacun de retrouver une position citoyenne dans l’établissement.