Nouvelle-Aquitaine

Dispositifs d’appui à la coordination

Article
Visuel
Visuel Appui
Depuis la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016, les plateformes territoriales d’appui (PTA) rassemblent et structurent les fonctions d’appui aux professionnels de santé, à partir des dispositifs existant.
Ces PTA aident ces professionnels à trouver des solutions concrètes pour éviter les ruptures de parcours et de prévenir les hospitalisations inutiles.
Corps de texte

Un soutien face aux situations complexes

Pour permettre une prise en charge globale et favoriser le maintien à domicile, les patients en situation complexe nécessitent l’intervention de plusieurs professionnels des secteurs de la santé, du social et du médico-social. Le médecin généraliste et les intervenants de proximité (infirmier, masseur kinésithérapeute, pharmacien…) peuvent avoir besoin d’aide pour évaluer la situation, mobiliser et coordonner les ressources nécessaires. Les plateformes territoriales d’appui (PTA) apportent un soutien à tous les professionnels, quel que soit l’âge, la pathologie ou le handicap de la personne concernée :

  • formation, conseil, orientation (recherche d’un intervenant ou d’une structure, aides sociales, services à domicile, aide aux aidants…),
  • soutien à l’organisation des parcours de santé complexes (évaluation de la situation du patient, coordination et suivi des interventions, appui pour les admissions et sorties d’hospitalisation),
  • appui aux pratiques et aux initiatives professionnelles (élaboration d’outils partagés, diffusion de bonnes pratiques, appui à la mise en œuvre de programmes d’éducation thérapeutiques).
Visuel Circuit Rôle PTA PS

Une simplification de l’accès aux dispositifs de coordination

Différents dispositifs de coordination sanitaire, sociale et médico-sociale peuvent être présents dans un département, notamment des Maia et des réseaux de santé. Les PTA assurent l’articulation de ces dispositifs dans une logique de simplification de l’offre existante et de sécurisation des parcours de santé pour une organisation territoriale plus claire et plus structurée, avec une porte d'entrée unique.

En Nouvelle-Aquitaine, le dispositif des plateformes territoriales d’appui s’est déployé et chaque département dispose d’une PTA.

Film d’animation PTA Nouvelle-Aquitaine

Pour en savoir plus

Plateformes territoriales d’appui : une organisation de proximité pour soutenir les professionnels et faciliter les parcours de santé

La Méthode pour l'autonomie et l'intégration des malades Alzheimer (Maia) est un dispositif au service de la lisibilité du système d'aides et de soins et de la simplification du parcours des personnes âgées.

Elle associe tous les acteurs engagés dans l'accompagnement des personnes  et de leurs aidants. La démarche s'appuie sur une intégration des services d'aide et de soins. L'intégration conduit tous les acteurs à co-construire leurs moyens d'action, leurs outils collaboratifs, et in fine, à partager la responsabilité de l'organisation d'un continuum des réponses disponibles.

Le cahier des charges national défini par le décret n° 2011-1210 du 29 septembre 2011 précise les mécanismes de cette méthode d'organisation et les modalités de mise en œuvre des dispositifs Maia.

Le dispositif Maia est confié à une structure ou une institution existante sur le territoire défini par l'ARS, en lien avec le département concerné, dénommée "le porteur" du projet. Il est impulsé par un pilote Maia.

Les Maia disposent également de gestionnaires de cas qui assurent une coordination intensive pour les personnes en situation très complexe.

En Nouvelle-Aquitaine, depuis 2018, les Maia sont intégrées dans les plateformes territoriales d’appui (PTA). Les professionnels sont inclus dans les équipes des PTA, participant ainsi aux missions de ce nouveau dispositif, quel que soit l’âge ou la pathologie des personnes concernées par la demande d’appui.

Les réseaux de santé ont pour objet de favoriser l'accès aux soins, la coordination, la continuité ou l'interdisciplinarité des prises en charge sanitaires, notamment de celles qui sont spécifiques à certaines populations, pathologies ou activités sanitaires.

Conformément aux recommandations du guide méthodologique « Améliorer la coordination des soins : comment faire évoluer les réseaux de santé ? » (Direction générale de l'offre de soins -octobre 2012) plusieurs de ces réseaux ont évolué vers une polyvalence et un recentrage de leurs missions sur l’appui à la coordination.

En Aquitaine, Les professionnels des réseaux de santé ont intégré les équipes des plateformes territoriales d’appui (PTA).