Nouvelle-Aquitaine

Où faire un dépistage d'IST ou de VIH ?

Article
Visuel
Professionnel de santé faisant une prise de sang
Crédit : Phovoir
On peut être porteur d’une infection sexuellement transmissible (IST) ou du VIH sans le savoir. Connaître son statut est la meilleure manière d’être soigné(e) rapidement et efficacement, et d’éviter de contaminer d’autres personnes.
Vous trouverez dans cet article quelques réponses aux questions que vous vous posez : quand réaliser un dépistage ? Comment dépiste-t-on les IST ?
Où s’adresser ?
Corps de texte

Le dépistage des différentes IST et du VIH se fait généralement :

  • Après une prise de risque pour savoir si on a été infecté. Pour bien évaluer une prise de risque, il est important de bien connaître les modes de transmission des IST.
  • Quand on a une relation stable et régulière avec le/la même partenaire et qu'on ne veut plus mettre de préservatif. Les deux partenaires réalisent alors un test.
  • Lorsqu'une grossesse est envisagée. Pour savoir, tout simplement, et peut-être se rassurer.

Plusieurs types de dépistage peuvent être proposés :

  • Une prise de sang (pour rechercher les anticorps et les antigènes dans le sang).
  • Un frottis(1) vaginal chez la femme ou un prélèvement urétral(2) chez l'homme (permet de rechercher le germe après une mise en culture des prélèvements).
  • Un prélèvement urinaire (permet de rechercher les traces de certaines bactéries).
  • Parfois les symptômes apparents suffiront à diagnostiquer l'infection.

(1) Frottis : prélèvement médical sans douleur d'un liquide ou de cellules de l'organisme en vue d'un examen microscopique.
(2) Prélèvement urétral : prélèvement au niveau du canal servant à l'écoulement de l'urine et du sperme chez l'homme.

Les Tests Rapides d'Orientation Diagnostique (TROD) :

Des associations sont habilitées à pratiquer TROD, plus communément appelés tests de dépistage rapide du VIH.

Avec seulement une goutte de sang recueillie au bout du doigt, les TROD permettent d'obtenir en quelques minutes un résultat fiable.

Si le résultat est positif, cela signifie qu'il y a une très forte suspicion d'infection par le VIH. Un prélèvement de confirmation devra être effectué.

Si le résultat est négatif, et s'il n'y a pas eu de risques d'exposition au VIH dans les trois derniers mois précédant le test, cela signifie qu'il n'y a pas d'infection par le VIH.

Les autotests de détection du VIH :

Vendus en pharmacie au prix d'environ 25 €, ils permettent de détecter dans le sang humain les anticorps produits après une infection par le VIH. Le prélèvement, la lecture et l'interprétation des résultats sont réalisés par la personne elle-même. La réponse apparaît en 15 à 30 minutes.

Ces autotests dépistent une infection par le VIH due à une prise de risque ou une exposition accidentelle datant de plus de trois mois avant la réalisation du test.

Attention : le résultat n'est pas probant en cas de prise de risque de moins de trois mois.

  • Auprès de son médecin généraliste, d'une sage-femme ou d'un gynécologue (qui peuvent prescrire un test de dépistage des IST).
  • Auprès d'un CeGIDD : Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic. Les dépistages y sont anonymes et gratuits.
  • Auprès d'un Centre de Planification et d'Education Familiale (CPEF).

Aller plus loin

Qu’est-ce qu’un CeGIDD ?

Créés au 1er janvier 2016, les Centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD), assurent les missions suivantes :

  • Prévention, dépistage et diagnostic de l'infection par les virus du VIH et des hépatites et accompagnement dans la recherche de soins appropriés ;
  • Prévention, dépistage, diagnostic et traitement ambulatoire des IST ;
  • Prévention des autres risques liés à la sexualité dans une approche globale de santé sexuelle, notamment par la prescription de contraception.

Les CeGIDD remplacent les deux types de structures jusqu'alors compétentes en ce domaine : les consultations de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) et les centres d'information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST).