Nouvelle-Aquitaine

Mars Bleu : le mois de prévention du cancer colorectal

Article
Visuel
Visuel Mars bleu
Chaque année en France, on compte 43 000 nouveaux cas de cancers colorectaux et près de 17 000 décès. Heureusement, le dépistage permet de sauver des milliers de vie ! Détecté à temps, il peut être guéri dans 9 cas sur 10.
Corps de texte

Le cancer colorectal : quels examens et à quel âge ?

  • De 50 à 74 ans : Sans symptôme ni niveau de risque élevé, un dépistage est recommandé tous les deux ans. Ce dépistage concerne autant les hommes que les femmes.

Près de 95 % des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans. C'est pourquoi, dès 50 ans et jusqu'à 74 ans, vous pouvez bénéficier d'un test de dépistage du cancer colorectal gratuit et tous les deux ans dans le cadre du programme national de dépistage organisé. Parlez-en à votre médecin !

  • Les personnes de tous âges ayant des antécédents personnels et/ou familiaux ainsi que des prédispositions génétiques, qui doivent consulter régulièrement leur médecin.

Le dépistage, comment ça marche ? 

Aujourd’hui, seulement 33,5% de la population concernée participe au dépistage organisé.

L’intérêt du dépistage est de vérifier qu’il n’y a pas de traces de sang dans les selles, même minimes. Le kit de dépistage gratuit permet un prélèvement rapide, indolore et à domicile, afin d’envoyer les échantillons au laboratoire d’analyses. Si le test s’avère positif (4,5% des cas), une coloscopie sera alors prescrite.

Site AMELI - Le test de dépistage du cancer colorectal gratuit de 50 à 74 ans

Quels sont les facteurs qui augmentent le risque ?

  • L'âge : 95% des cancers colorectaux se déclarent après 50 ans et 46% après 74 ans. 
  • Les antécédents personnels ou familiaux : Le risque est multiplié par trois si la personne a des antécédents familiaux au premier degré (père, mère, frère, sœur). Cette prédisposition n'est pas forcément d'origine héréditaire. Elle peut être le fait de l'exposition à une même substance cancérigène, d'habitudes alimentaires ou de style de vie communs.
  • La prédisposition génétique : Ces cancers héréditaires représentent moins de 5 % de l'ensemble des cancers colorectaux et surviennent avant 40 ans.
  • Les habitudes de vie : Le surpoids, une alimentation riche en graisses animales, la consommation d'alcool et de tabac, l'inactivité physique et la consommation importante de viande rouge sont des facteurs de risque importants. Le diabète de type 2 et le manque d'exposition au soleil pourraient également avoir un impact.

Pour faire de la prévention autour de vous, la Ligue Contre le Cancer vous propose une vidéo informative sur le cancer colorectal, n’hésitez pas à la relayer sur tous vos réseaux :

Source de la vidéo