Nouvelle-Aquitaine

Aider les professionnels de santé à communiquer avec les femmes sourdes en suites de couches

Etude et rapport
Médico-social
Date de publication
Visuel
Image Source
Image publications
L’ARS souhaite ainsi valoriser l’initiative de quatre étudiantes de l’école de sages-femmes de Limoges qui ont créé une brochure pour aider les professionnels et les étudiants à communiquer avec les femmes sourdes en suites de couches (primée par l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier – ANFH).
Corps de texte

L’objectif de cette brochure est de proposer aux professionnels, pris au dépourvu dans une relation avec une personne sourde ou malentendante, des solutions simples pour faciliter la communication.

Elle est basée sur des faits courants et réels et donne quelques pistes pour accompagner ces femmes de la meilleure façon possible.

Les professionnels (médecins, sages-femmes, infirmiers, auxiliaires, aides-soignants, etc) y trouveront :

  • une méthode pour améliorer leur communication avec les patientes sourdes ou malentendantes,
  • la traduction en langue des signes des mots employés à la maternité (mots courants, interrogations, environnement hospitalier, bébé, soins, besoins vitaux, termes techniques, examens, accouchement, ressentis de la maman, phrases utiles),
  • l’alphabet traduit en langue des signes,
  • une palette de couleurs pour identifier les selles de bébé,
  • un espace bloc-note pour communiquer avec la patiente,
  • quelques contacts utiles.

Ce document sera prochainement diffusé dans les maternités, les services de néonatologie et les écoles de sages-femmes de la région.