Nouvelle-Aquitaine

Grippe saisonnière : comment s'en protéger ?

Article
Visuel
Image "Ne laissons pas la grippe nous gâcher l’hiver"
L’épidémie de grippe saisonnière survient chaque année entre les mois de novembre et d’avril. Elle dure en moyenne 9 semaines.
La grippe est une maladie contagieuse qui, en général, guérit spontanément. Cependant, elle peut entrainer des complications et être dangereuse pour certaines personnes.
Environ, 2,5 millions de personnes sont concernées, chaque année, en France.
Corps de texte
Image "Hiver sans grippe personne âgée"

La vaccination contre la grippe est recommandée pour les personnes fragiles (personnes âgées et/ou souffrant de maladies chroniques), chez qui elle peut occasionner des formes sévères voire mortelles.

La vaccination est la meilleure prévention de la grippe, elle réduit de plus du tiers (35%) le risque de décès de la grippe chez les sujets âgés, soit environ 2000 décès liés à la grippe évités chaque année en France. Plusieurs centaines de décès supplémentaires seraient évités si la couverture atteignait l’objectif de 75%. En Nouvelle-Aquitaine, au cours de la saison 2016-2017, seulement 51% des personnes de plus de 65 ans étaient vaccinées.

Au-delà de cet objectif de protection individuelle, la vaccination a également un objectif de protection collective. C’est pourquoi elle est également recommandée pour les sujets qui sont en contact des sujets à risque, au sein de l’environnement familial ou professionnel, en particulier les professionnels des établissements accueillant des personnes à risque (en savoir +)

La vaccination est recommandée pour l’ensemble de la population, en particulier pour :

  • les personnes de plus de 65 ans;
  • les personnes, adultes ou enfants, qui présentent un facteur de risque habituel pour la grippe saisonnière (ex : personnes ayant des problèmes respiratoires chroniques);
  • les femmes enceintes;
  • les personnes présentant une obésité (avec un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 30);
  • les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d'hébergement quel que soit leur âge;
  • l'entourage familial des nourrissons de moins de 6 moins présentant des facteurs de risque de grippe grave (ex : prématurés, cardiopathie congénitale);
  • les professionnels de santé et tous les professionnels en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère;
  • le personnel navigant des bateaux de croisière et des avions et personnel de l'industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs (guides).
Bandeau "Gestes barrieres du virus hiver"

 

  • Se laver les mains à l’eau savonneuse ou avec une solution hydroalcoolique, plusieurs fois par jour.
  • Utiliser les mouchoirs à usage unique et les jeter immédiatement après utilisation.
  • Lorsque l’on éternue ou tousse, se couvrir la bouche ou le nez avec sa manche ou avec un mouchoir à usage unique, et le jeter immédiatement après.
  • Lorsque l'on est malade, porter un masque chirurgical, en particulier pour protéger les jeunes enfants ou les personnes fragiles.

    Consultez votre médecin traitant :

    • si vous êtes enceinte ;
    • si vous soupçonnez la grippe chez votre bébé ;
    • si vous soupçonnez avoir la grippe et que vous avez plus de 65 ans ;
    • si vous êtes atteint d'une affection chronique ;
    • en cas de fièvre mal supportée (plus de 40 °C) ou de symptômes inhabituels pour une grippe (essoufflement au repos ou difficulté pour respirer, toux productive avec expectorations colorées, par exemple) ;
    • en l’absence d’amélioration sous 72 h, voire plus tôt, s’il y a une brusque aggravation.

    L'examen clinique du médecin traitant est en général suffisant pour poser le diagnostic de grippe.

    Une grippe saisonnière "met à plat" mais elle reste normalement supportable.

    Voici quelques conseils pour soulager les symptômes de la grippe :

    • Si vous avez de la fièvre, buvez régulièrement et de manière abondante pour éviter une déshydratation. Si votre nourrisson est grippé, pensez à lui proposer un biberon d’eau à volonté.
    • Toujours en cas de fièvre, portez des vêtements légers. Bannissez les couettes et édredons : ils font transpirer et risquent de faire grimper votre température.
    • Pour lutter contre la fièvre et les douleurs musculaires et/ou articulaires, la prise de paracétamol est généralement conseillée. Veillez toutefois à utiliser un dosage adapté à votre âge et à votre poids et à respecter les contre-indications.
    • Reposez-vous et évitez les contacts avec des personnes fragiles.