Vaccination covid enfant : toutes les informations pour faire votre choix

Article

L’ARS organisait mercredi 9 février un webinaire ouvert à tous les parents pour parler vaccination des enfants, avec le Dr Marion Favier, pédiatre infectiologue aux urgences du CHU de Bordeaux et le Dr Sylvie Quelet, Directrice déléguée à la Santé publique et aux environnements à l’ARS Nouvelle-Aquitaine, l’occasion pour les parents de se faire leur propre opinion.

"Vacciner mon enfant, c'est pas pour protéger les autres ? Y a t-il un intérêt pour lui ?", "On manque de recul, les vaccins sont-ils vraiment sûrs ?", "Ne vaudrait-il pas mieux qu'il attrape la covid pour s'immuniser ?", "Mon enfant est tout le temps cas contact, puis-je le faire vacciner ?", "La vaccination contre la covid est-elle vraiment efficace ?", "J'ai l'impression qu'il est difficile de trouver un rendez-vous, où puis je le faire vacciner ?...

Ils nous ont posés ces questions et bien d'autres 

Les évolutions régulières de la maladie depuis deux ans, les mesures sanitaires mises en place, la stratégie vaccinale adoptée conduisent les parents à se poser des questions légitimes sur la vaccination de leur enfant. L’objet de ce webinaire était de partager avec le grand public les connaissances sur la maladie et les vaccins, afin de permettre aux parents de prendre une décision sereine.

En France, la décision de proposer la vaccination aux enfants de 5 à 11 ans était conditionnée aux retours des études initiées aux Etats-Unis, là où la vaccination des enfants a commencé en novembre 2021 et qui prouveraient un bénéfice individuelle de la vaccination.

En effet, la vaccination a certes un intérêt collectif indéniable permettant de diminuer la circulation du virus et toutes ces conséquences : fermetures des classes, protection des personnes fragiles et de nos hôpitaux…mais l’on sait mieux à présent que la vaccination des enfants a un intérêt individuel et pas seulement pour les enfants fragiles. Le syndrome de PIMS en est un exemple. Touchant 20 enfants par semaine en France (37 cas en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de l’épidémie), il se déclare environ 4 semaines après une infection au coronavirus, même chez des enfants ayant fait une forme peu ou pas symptomatique. Les études montrent que le risque de PIMS chez les enfants non vaccinés est de 1 sur 4 000 alors que chez les enfants vaccinés, il n’est plus que de 1 sur 1 million.

Ce webinaire a été l’occasion de partager ces dernières connaissances, de répondre aux parents sur la sécurité des vaccins et de préciser les modalités pratiques de la vaccination des enfants : questionnaire médical, autorisation nécessaire d’un seul parent…et rappeler aussi qu’il est maintenant possible de vacciner son enfant en ville chez un professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme).

Revisionnez le webinaire

Revisionnez ce webinaire, avec en première partie une courte présentation par nos intervenants (épidemio, chiffres de vaccination, taux de vaccination en Europe…) puis les réponses aux questions reçues par chat des parents.


Vos questions, nos réponses

Ci-dessous retrouvez les accès directs en vidéo aux réponses données aux questions posées.

Est-il opportun de vacciner maintenant les enfants alors que le virus circule activement ?

Il est vrai que le taux d'incidence est très élevé chez les enfants mais il reste des enfants qui n'ont pas eu la covid...

Le vaccin a-t-il des effets indésirables ?

Comme toute vaccination, il y a des effets secondaires bénins possibles...et à plus long terme, les inquiétudes fréquentes des parents sont généralement liées au vaccin ARNm...

Pourquoi un vaccin ARN
et pas classique ?

La technologie ARN était déjà bien connue et s'est révélée être la plus adaptée pour produire rapidement un vaccin...

Qu'est ce que le syndrome de PIMS ?

C'est le corps qui 2 à 6 semaines après l'infection au coronavirus va régir très fort et produire beaucoup d'inflammation...

Les formes graves ne touchent elles pas que les enfants fragiles ?

Pas que...c'est à peu près la moitié des enfants selon les études. C'est un peu comme tout virus, parfois on ne sait pas trop pourquoi ça touche un enfant plutôt qu'un autre...

&

Les enfants peuvent-ils faire un covid long ?

En effet, il peut y avoir des covids longs chez les enfants mais qui évoluent bien avec une bonne prise en charge...

Pourquoi ne pas attraper la maladie et laisser faire l'immunité naturelle ?

C'est l'éternelle question autour de la vaccination qui ne concerne pas que la vaccination contre le covid. C'est la prise en compte lorsqu'on introduit un vaccin de la balance bénéfice-risque...

Mon enfant est cas contact, puis-je le faire vacciner ?

Si votre enfant est cas contact à risque, vous pouvez le faire vacciner à condition de réaliser un test négatif...

A l'école faut-il faire tester son enfant cas contact alors qu'il est vacciné ?

Les enfants cas contact même s'ils sont vaccinés peuvent retourner immédiatement à l'école s'ils réalisent immédiatement un autotest et qu'il est négatif...

A l'école faut-il faire tester son enfant cas contact alors qu'il est vacciné ?

Les enfants cas contact même s'ils sont vaccinés peuvent retourner immédiatement à l'école s'ils réalisent immédiatement un autotest et qu'il est négatif...

Est-il envisagé une obligation vaccinale pour les enfants ?

Ce n'est pas envisagé à l'heure actuelle et ce n'est pas même pas le cas pour les adultes. Seuls les professionnels de santé doivent obligatoirement être vaccinés contre la covid...

Le PIMS ne fait pas partie des possibles effets secondaires du vaccin ?

Cela fait partie des données qui doivent être recueillies par la pharmacovigilance...

Où trouver d'autres infos ?

Vous pouvez consulter la foire aux questions sur le site du Ministère de la santé

Foire aux questions vaccination des enfants 5-11 ans

Aller plus loin

Vidéo d'annonce webinaire vaccination des enfants