Nouvelle-Aquitaine

Virage Ambulatoire

Article
Visuel
Médecine ambulatoire | ARS Nouvelle-Aquitaine
Crédit photo Freepik
Un défi organisationnel pour les établissements de santé afin de répondre aux nouveaux enjeux de la santé.
Parmi les thématiques du Plan d'efficience et de performance du système de santé figure le "virage ambulatoire". Il assure la promotion des alternatives à l'hospitalisation complète chaque fois que cela est possible, en accord et dans l’intérêt du patient.
Corps de texte

Le développement de l’ambulatoire est un axe fort des évolutions hospitalières depuis plusieurs années. Toutes les disciplines sont concernées et certaines compétences professionnelles sont particulièrement mobilisées dans ce contexte. L’ambulatoire requiert des organisations optimisées.

Dans la réforme de la loi de santé, la chirurgie ambulatoire est la première visée, mais les autres prises en charge de médecine, de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et de psychiatrie sont elles aussi concernées.

La chirurgie ambulatoire est un mode de prise en charge (centré sur le patient) qui se caractérise par une gestion de flux autour d’une unité de lieu (UCA - Unité de Chirurgie Ambulatoire), de temps (moins de 12h) et d’action (action coordonnée et globale de l’équipe de soins).

Cette évolution du taux de la chirurgie ambulatoire a été le résultat de la déclinaison opérationnelle des orientations suivantes :

  • Un accompagnement de proximité des établissements de santé à travers :
    • La mise sous accord préalable (MSAP) entre l’assurance maladie et les établissements de santé sur des gestes marqueurs de chirurgie ambulatoire à fort potentiel,
    • Les parangonnages sur l’organisation des unités de chirurgie ambulatoire et des blocs opératoires,
    • Les accompagnements individuels de certains établissements par un prestataire externe (audits),
    • Les groupes de travail / réflexions regroupant les personnels médicaux des établissements et l’ARS sur des gestes émergents.
  • La participation d’établissements de santé à l’appel à projet « Accompagner le développement de la chirurgie ambulatoire par des projets d’innovation en chirurgie ambulatoire » (mise en place de salon de sortie par exemple permettant une rotation optimale des patients au sein des unités de chirurgie ambulatoire qui les accueillent).
  • La mise en œuvre d’actions de communication vers le grand public, les représentants des usagers et les professionnels de santé (établissements et libéraux).
Illustration virage ambulatoire

La nécessité de fonder l’hôpital de demain :

  • Accompagner l’évolution des pratiques professionnelles afin d’articuler le chemin du patient autour de plateaux (consultations, blocs, urgences) et non pas autour d’un service ou d’une unité d’hospitalisation.
  • Définir le dimensionnement hospitalier optimal en termes de capacités en lits, places ou plateaux techniques
  • Dégager des marges de manœuvre financières pour répondre à des nouveaux besoins (nouvelles technologies ou médicaments, émergences des pathologies chroniques et dégénératives)
  • Réfléchir au décloisonnement de l’hôpital en améliorant les interfaces ville-hôpital : PRADO, chemins cliniques ambulatoires…

Aller plus loin