Vaccination contre la COVID-19

Article
Visuel
Visuel Information vaccination COVID-19
La vaccination est un moyen de faire baisser la mortalité et les formes graves liées au virus, de protéger ainsi les Français et notre système de soins et espérer un retour à une vie plus normale.
Quelle stratégie vaccinale en France ? Quelles sont ses étapes et les publics prioritaires ? Où se faire vacciner ? Où trouver de l’information fiable sur les vaccins ? Quel est le rôle de l’ARS ?
Corps de texte

La stratégie vaccinale française a pour objectifs de :

  • Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie
  • Protéger les soignants et le système de soins
  • Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination

Elle repose sur 3 principes :  libre choix du patient, gratuité et sécurité. 

La France dispose d’une véritable stratégie de déploiement de la vaccination ciblée, qui permet au fur et à mesure de la mise à disposition des différents vaccins, d’élargir les publics prioritaires à vacciner pour éviter des décès et la saturation du système hospitalier et pouvoir revenir à une vie normale le plus rapidement possible.

La Haute autorité de santé (HAS) recommande ainsi de vacciner d’abord les personnes âgées en établissements (ex : EHPAD et ULSD).

Elles sont  les plus à risque de développer des formes graves de la maladie et les plus impactées par les décès liés à la Covid19. Elles représentent en effet 1% de la population, mais 1/3 des décès de la Covid19 en France.

Sont également ciblés :

  • Le personnel de établissements, hébergeant les personnes âgées dépendantes en Ehpad, en unité de soins de longue durée (USLD) et autres résidences quand il est à risque de développer des formes graves de la maladie
  • Les professionnels de la santé ou du médico-social, des pompiers et aides à domicile de 50 ans et plus et/ou présentant des facteurs de risque
  • Les personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés de 50 ans et plus et/ou présentant des facteurs de risque ainsi que le personnel de ces établissements à risque de développer des formes graves de la maladie
  • Les personnes de 75 ans et plus ainsi que les personnes (de tout âge) les plus à risque de développer des formes graves de la COVID-19
  • Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge :
    - Atteintes de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
    - Atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
    - Transplantées d’organes solides ;
    - Transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
    - Atteintes de poly-pathologies chroniques, avec au moins deux insuffisances d’organes ;
    - Atteintes de certaines maladies rares (liste sur le site du ministère de la santé)
    - Atteintes de trisomie 21. 

Au fur et à mesure des livraisons des vaccins, le périmètre de la vaccination sera élargi,.

La vaccination sera ouverte à partir du printemps à l’ensemble de la population.

Comment prendre rendez-vous  et se faire vacciner :

A compter du 15 janvier, vous pouvez :

  • Appeler directement le centre de vaccination proche de chez vous
  • Prendre un rendez-vous en ligne via le site sante.fr avec possibilité de géolocalisation du centre de vaccination le plus proche (liste des centres, n°de téléphone et plateformes de réservation en ligne)
  • Appeler le numéro vert national 0800 009 110, un numéro activé à partir du 15 janvier à 8h, puis ouvert par la suite de 6h à 22h, 7 jours sur 7
  • Réserver votre rendez-vous sur la plateforme en ligne du centre de vaccination (Doctolib, Keldoc, Maiia ...)
Visuel Pour qui la vaccination en janvier 2021

Dans chaque département, l’ARS pilote une cellule opérationnelle de vaccination avec la préfecture du département, en lien avec des représentants des collectivités territoriales (conseils départementaux notamment), l’ensemble des représentants des professionnels de santé et l’Assurance Maladie.

  • Missions de ces cellules : mobiliser, recenser et coordonner les contributions et les renforts nécessaires en personnels et sur le plan logistique ; suivre les indicateurs détaillés de déploiement de la vaccination et identifier les points de blocages ou de vigilance.

Des comités stratégiques sont également mis en place (présidés par le préfet de département et co-présidé par l’Agence régionale de santé). Ils réunissent les parlementaires, des représentants des collectivités (municipalités et conseil départemental), des syndicats et de la société civile.

  • Missions de ces comités : partager les messages de santé publique à relayer auprès du public, partager les indicateurs de suivi de la campagne de vaccination, recueillir les propositions de contributions (moyens humains, et matériels…) nécessaires à l’organisation de la vaccination, partager  les retours d’expérience relatifs à la mise en œuvre de la vaccination et les suggestions formulées par les différentes parties prenantes.

Des outils de communication à personnaliser

Visuel kit communication vaccination COVID-19

Et aussi