Nouvelle-Aquitaine

[sante.fr] - Plan régional santé environnement en Nouvelle-Aquitaine (PRSE3)

Article
Visuel
Signature du PRSE3 2017-2021
Porté conjointement par l'État, la Région et l'ARS, le Plan Régional en Santé Environnement (PRSE) Nouvelle-Aquitaine décline de manière opérationnelle les actions du Plan National Santé Environnement (PNSE) qui prend en compte les spécificités locales et promeut des actions propres aux territoires. L'objectif principal est de réduire les expositions environnementales avec un risque pour la santé.
Corps de texte

Le PRSE Nouvelle-Aquitaine, qu’est-ce que c’est ?

Lancé en juillet 2017, pour une durée de 5 ans, le troisième PRSE Nouvelle-Aquitaine (2017-2021) est co-piloté par l'ARS Nouvelle-Aquitaine, le Préfet de Région et le Conseil Régional. Il vise à promouvoir un environnement favorable à la santé des néo-aquitains en identifiant et en prévenant les pathologies en lien avéré ou suspecté avec l’environnement. Le PRSE constitue un volet de notre Projet Régional de Santé Nouvelle-Aquitaine (PRS).

Les acteurs régionaux de la santé environnementale se mobilisent autour de 3 enjeux majeurs :

  1. Améliorer les connaissances et capacités d’agir de chacun.
    Des actions de formation, éducation et sensibilisation.
  1. Mieux connaître les enjeux de santé et appréhender les risques de demain.
    Des actions en faveur des générations futures et sur des thématiques émergentes.
  1. Maintenir un environnement de qualité et réduire les inégalités.
    Des actions publiques, au plus près des territoires.

Les actions du PRSE 3 sont concrètes et en prise directe avec le quotidien de tous : amélioration et intensification de la lutte contre la prolifération du moustique tigre, application d’une stratégie de réduction des expositions aux pesticides, sensibilisation d’enfants de 7 à 11 ans aux enjeux de la santé environnementale, préservation de la qualité de l’eau potable, etc.

PRSE Nouvelle-Aquitaine : quels objectifs ?

Il se décline en 5 objectifs qui reposent sur 21 actions contenant 55 mesures concrètes.

1 / Agir sur les pesticides et les risques émergents ou qui progressent

Première région agricole française, la Nouvelle-Aquitaine s'inscrit dans le processus de protection des populations à proximité des zones d'utilisation des pesticides.
72% de la population néo-aquitaine considère la recherche sur les nouveaux risques comme l’une des actions les plus importantes à mettre en œuvre.

2 / Promouvoir un environnement favorable à la santé et adapté aux caractéristiques du territoire

Il est important de prendre en compte la santé dans l'aménagement des lieux de vie pour agir sur l'ensemble des expositions environnementales (il s’agit de la notion d'exposome). En Nouvelle-Aquitaine, les bassins de vie sont contrastés, marqués par une diversité d'expositions et/ou par des spécificités environnementales.

3 / Améliorer la qualité de l'eau potable et l'accès à une alimentation saine et durable

La qualité, la vulnérabilité, la protection des ressources en eau diffèrent selon les territoires.
En Nouvelle-Aquitaine, les trois quarts de la population ont cherché à réduire la présence de produits potentiellement dangereux dans leur alimentation depuis 5 ans.

4 / Protéger la santé des femmes enceintes, des jeunes enfants et des jeunes

Les enfants, notamment pendant la vie fœtale, sont particulièrement vulnérables aux substances chimiques potentiellement présentes dans leur environnement. En Nouvelle-Aquitaine, près de 70 % des jeunes de 13 à 19 ans déclarent avoir connu un 1er symptôme de surdité suite à l'écoute de musique amplifiée. Une stratégie régionale spécifique de prévention et promotion de la santé environnementale autour de la petite enfance est portée par l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine. Elle a pour but de limiter l’exposition des femmes enceintes et des jeunes enfants à certaines substances présentes dans leur environnement intérieur (voir dans les liens utiles).

5 / Permettre à chacun d'être acteur de sa santé.

70 % des habitants considèrent les professionnels de santé comme les acteurs les mieux placés pour répondre aux questions de santé environnement. 90 % des habitants pensent que les expositions environnementales peuvent causer ou aggraver des problèmes de santé.

Mise en œuvre et suivi du PRSE Nouvelle-Aquitaine

  • Une méthode d’élaboration participative : 450 acteurs néoaquitains de la santé environnementale ont participé à l’élaboration de ce plan.
  • Le PRSE Nouvelle-Aquitaine est complémentaire des PRSE élaborés dans les autres régions de France.
  • Un plan alimenté par les priorités du Plan national santé environnement (PNSE3), les évaluations du précédent Plan régional santé environnement (PRSE 2), les constats régionaux issus d’un état des lieux cartographique approfondi et d'une étude sur les attentes et perceptions des habitants de la région.
  • Des indicateurs de suivi et de résultat par action, un suivi régulier par le comité stratégique, une actualisation prévue du baromètre en santé environnement et de l’état des lieux sur la santé environnement et une évaluation du plan prévue en 2021.