Ségur de la Santé

Actualité
Date de publication
Visuel
Photo main avec téléphone portable
En Nouvelle-Aquitaine, l’ARS et la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA) ont coordonné leurs actions et recensé les retours d’expériences et initiatives locales mises en place durant la crise qui pourraient inspirer les réflexions sur la refonte du système de santé, ainsi que toutes les propositions concrètes.
Corps de texte

Le 25 mars 2020, le Président de la République a en effet pris l’engagement de tirer collectivement les leçons de la crise, afin de bâtir ensemble les fondations d’un système de santé plus moderne, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute des professionnels, des usagers et des territoires. Pour ce faire, le Ségur de la Santé a ouvert une concertation avec l’ensemble des acteurs du système de santé en France.

Une action coordonnée entre l’ARS et la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA)

L’objectif est de recenser les retours d’expériences et initiatives locales mises en place durant la crise qui pourraient inspirer les réflexions sur la refonte du système de santé ainsi que toutes les propositions concrètes dans le cadre des quatre « piliers » de la concertation Ségur :

  • Pilier n°1 : Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent
  • Pilier n°2 : Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins
  • Pilier n°3 : Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes
  • Pilier n°4 : Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers

213 contributions reçues en Nouvelle-Aquitaine

De nombreux partenaires ont ainsi été sollicités pour apporter leur contribution, parmi eux : les principales organisations du monde de la santé, les fédérations d’établissements et de services, les unions de professionnels libéraux, les ordres, les syndicats, les associations d’usagers, les établissements des secteurs sanitaire et médico-social, les conseils territoriaux de santé (CTS) et les membres titulaires et suppléants de la CRSA. Tous les professionnels de santé étaient également invités jusqu’au 17 juin 2020 à apporter leur contribution à la refondation du système de santé de demain.

Au total, ce sont 213 contributions écrites qui ont été reçues et synthétisées par l’ARS Nouvelle-Aquitaine et le bureau de la CRSA. Cette synthèse a été envoyée le 22 juin au cabinet du ministre de la santé. L’ARS Nouvelle-Aquitaine et la CRSA remercie chaleureusement tous les partenaires pour leurs contributions et propositions. Certains acteurs se sont exprimés à titre individuel, d’autres de manière plus collective et c’est le foisonnement et la diversité des regards qui font la force et la richesse de cette synthèse.

Visuel contributions SEGUR ARS NA 2020