L'organisation de la vaccination COVID-19 en Ehpad et USLD

Article
Visuel
Couverture Guide d’organisation de la vaccination COVID-19 en Ehpad et USLD
Ce guide détaille l’organisation de la campagne de vaccination pour la phase 1 en Ehpad et USLD.

Il est destiné :
- aux fédérations du secteur du grand âge,
- aux fédérations hospitalières,
- aux représentants des professionnels de santé et aux associations de patients
Corps de texte

La Haute autorité de Santé (HAS) recommande ainsi de vacciner d’abord les personnes âgées en structures d’hébergement, notamment les Ehpad, ainsi que les personnels y travaillant lorsque ces derniers sont à risque de développer une forme grave de la Covid-19.

Dès janvier 2021, les résidents d’Ehpad et autres établissements de longs séjours pour personnes âgées, ainsi que les professionnels de ces établissements qui présentent eux-mêmes un risque de forme grave, pourront se faire vaccination.

Guide d’organisation de la vaccination en Ehpad et USLD

Le guide d’organisation de la vaccination en Ehpad et USLD (Phase 1) vient d'être adressé aux établissements :

Guide sur l’organisation de la campagne de vaccination pour la phase 1, en EHPAD et USLD

Il détaille l’organisation de la campagne de vaccination pour la phase 1 en Ehpad et USLD.

Y sont détaillées :

  • la préparation de la campagne
  • la consultation pré-vaccinale et le recueil du consentement
  • les moyens nécessaires pour les séances de vaccination avec le vaccin Pfizer
  • l’organisation d’une séance de vaccination
  • la pharmacovigilance et le suivi post-vaccinale

Santé Publique France : Interview du Pr Alain Fischer

Aller plus loin

Rappel de la stratégie vaccinale

Dans son avis sur la stratégie vaccinale, la Haute autorité de Santé a établi un ordre très précis des populations à vacciner.

Le déploiement de la vaccination se fera progressivement suivant une logique simple : priorité donnée aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.

Au fur et à mesure des livraisons, le périmètre de la vaccination sera élargi, en commençant par les près de 14 millions de personnes présentant un facteur de risque lié à l’âge ou une pathologie chronique et par les professionnels de santé à risque.

Dès janvier 2021, la priorité est donnée :

  • Aux personnes âgées séjournant en établissement, et notamment dans les Ehpad et maisons de retraites. En effet, la vie en collectivité facilite la circulation du virus : les personnes âgées en établissement sont aussi fragiles que les autres personnes de leur âge, mais le risque qu’elles soient exposées au virus est plus élevé. C’est pour cela que la HAS recommande de les prioriser.
  • Aux personnels de ces établissements lorsqu’ils présentent une vulnérabilité par rapport à la Covid, compte tenu de leur âge ou de leur état de santé. Ils sont à la fois plus exposés au risque d’attraper le virus, et plus à risques de développer une forme grave.

Ensuite, la cible sera élargie progressivement, aux personnes âgées de plus de 75 ans, puis aux personnes âgées de 65 à 74 ans, puis aux professionnels des secteurs de la santé et du médico-social âgés de 50 ans et plus et/ou présentant un ou des facteurs de risque.

La vaccination repose sur trois objectifs de santé publique :

  • Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie
  • Protéger les soignants et le système de soins
  • Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination

Elle repose sur trois majeurs pour sa campagne de vaccination :

  • le libre choix ;
  • la gratuité ;
  • la sécurité : la vaccination se fera dans le respect strict de toutes les règles sanitaires qui encadrent l'utilisation des produits de santé dans notre pays et dans le respect des recommandations et avis issus d'organismes indépendants.

Pour en savoir plus :