Le dispositif d’accompagnement des postes d’assistants spécialistes partagés (ASP) en Nouvelle-Aquitaine

Article
Photo Ordinateur

L’ARS Nouvelle-Aquitaine accompagne 2 types de postes d’assistants spécialistes partagés (ASP) ("hospitalier" et "ville-hôpital") afin d’offrir un post internat aux internes de la région dès lors que leur projet professionnel est cohérent et adapté aux besoins des territoires.

Présentation du dispositif « ASP»

Ce dispositif permet de :

  • Soutenir des projets professionnels en permettant à de jeunes médecins de parfaire leur formation post-internat ;
  • Favoriser la répartition territoriale des médecins ;
  • Consolider les équipes médicales des établissements de santé en difficulté de recrutement ;
  • Contribuer à la coopération territoriale et médicale ;
  • Renforcer le lien ville hôpital ;
  • Permettre aux jeunes médecins de participer à l’encadrement d’étudiants de 3ème cycle.

 

Les postes d’assistants spécialistes à temps partagé hospitaliers :

L’agence accompagne les projets si au moins 50% du temps partagé est réalisé dans le(les) établissement(s) de proximité(s) sur la durée totale du contrat.

L’ARS accompagne les projets dans toutes les spécialités :

  • Construits avec un établissement prioritaire :

- du GHT de la Charente (16) 

- du GHT de Saintonge (17)

- du GHT du Limousin et notamment les établissements de Corrèze (19) et de Creuse (23)

- du GHT de la Dordogne (24)

- du GHT des Landes (40)

- du GHT du Lot-et-Garonne (47)

- du GHT des Deux-Sèvres (79)

Le projet peut être construit entre 2 ou 3 établissements sous la forme de consultations avancées ou d’avis spécialisés par exemple. Partenariat type possible : 1ère année : CHU et CH non prioritaire et 2ème année : CH non prioritaire et établissement de proximité.

  • Permettant un maillage territorial équilibré au niveau de la spécialité. 

 

Les postes d’assistants spécialistes à temps partagé « ville / hôpital » :

Les ASP ville/hôpital vise à permettre à de jeunes médecins de développer un exercice mixte, partagé entre une structure hospitalière et une structure de soins de ville (centre de santé, maison de santé pluridisciplinaire, cabinet libéral) afin d’appréhender les diverses formes d’exercice et de renforcer le lien ville-hôpital.

Toutes les spécialités peuvent être concernées.

L’assistant médecin exerce une partie de son activité à temps partiel au sein d’un établissement de santé et il pratique en ville le reste du temps. Son exercice peut être libéral ou salarié (d’un centre de santé ou d’un autre médecin sous un contrat de collaboration salariée). La répartition du temps de travail devrait être comprise entre 4 et 6 demi-journées hebdomadaires (entre 40 et 60%) réalisées dans une structure de soins de ville. 

Le financement du poste relatif à l’activité hospitalière de l’assistant sera intégralement pris en charge par l’ARS.

 

La durée d’engagement

L’assistanat peut être prévu pour 1 an ou 2 années (dans ces cas consécutifs et continues).

Pour les postes d’ASP hospitaliers, au minimum 50% du temps partagé doit être réalisé dans l’établissement périphérique sur la durée totale du contrat.

Les établissements et l’assistant sont libres de convenir de la répartition du temps (en jour / semaine, mois, semestres ou pour les postes sur deux ans : 1an / 1an) afin de prendre en compte les contraintes de distance et les contraintes organisationnelles des services.

Pour les postes d’ASP « ville hôpital », la répartition du temps de travail devrait être comprise entre 4 et 6 demi-journées hebdomadaires (entre 40 et 60%) réalisées dans une structure de soins de ville.

 

Comment candidater ?

Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site internet de l’ARS et il est envoyé à tous les établissements et coordonnateurs par l’ARS.

Le dossier complété est à envoyer au plus tard le 6 mai 2022 à :

ars-na-rhs-internat@ars.sante.fr

Les candidatures font l’objet d’une consultation écrite entre les partenaires des trois subdivisions de Nouvelle-Aquitaine au mois de juin 2022 pour des prises de fonctions en novembre de l’année n, mai n+1 et éventuellement de novembre n+1 si des projets sont construits.

 

Calendrier 2022 :

  • Dépôt des candidatures au plus tard le 6 mai 2022
  • Notification des résultats 30 juin 2022
  • Notification des crédits (dès la parution de la circulaire budgétaire du second semestre)