Le dispositif d’accompagnement des postes d’assistants spécialistes partagés (ASP) en Nouvelle Aquitaine

Article
Visuel
Photo Ordinateur
L’ARS Nouvelle Aquitaine accompagne des postes d’assistants spécialistes partagés afin d’offrir un post internat aux internes de la région dès lors que le projet professionnel est cohérent et adapté aux besoins des territoires.
Corps de texte

Présentation du dispositif «  ASP »

Ce dispositif permet :

  •  de tisser les nécessaires liens professionnels qui faciliteront leur installation dans leur région de formation
  • d’améliorer la répartition territoriale des médecins hospitaliers, en soutenant les établissements publics de santé situés dans les zones géographiques fragiles en matière de démographie médicale  notamment dans les départements de Dordogne, du Lot-et-Garonne, des Landes, de la Creuse, de la Corrèze, des Deux-Sèvres et de la Charente,
  • de consolider les équipes médicales des établissements de santé en difficulté de recrutement
  • à de jeunes médecins d’approfondir leur formation spécialisée dans les établissements sur des fonctions de plein exercice
  • de participer, le cas échéant, à l’encadrement des internes

Ces postes sont partagés entre 2 établissements de santé partenaires (CH/CHU ou CH/CH) ou privé à but non lucratif.

Les priorités d’actions régionales :

L’agence est favorable à un  post internat lorsque le projet professionnel est cohérent et adapté aux besoins de la région Nouvelle-Aquitaine et plus particulièrement construit avec l’un des établissements prioritaires et notamment les centres hospitaliers suivants :

Priorités 1

  • Charente (16) : CHI du pays de Cognac et CH de Confolens
  • Charente-Maritime (17) : CH de Saintonge, CH de Saint-Jean-d’Angély, CH de Jonzac, CH de Royan  
  • Corrèze (19) : CH de Haute-Corrèze (Ussel)
  • Creuse (23) : CH de Guéret, CH La Valette (Saint Vaury), CH d’Aubusson
  • Dordogne (24) : En gynécologie-obstétrique les CH de Bergerac et de Périgueux, CH de Vauclaire (Montpon-Ménestérol) 
  • Lot-et-Garonne (47) : En gynécologie-obstétrique les CH d’Agen-Nérac et « Pôle de santé du Villeneuvois »
  • Deux-Sèvres (79) : CH Nord-Deux-Sèvres

Priorités 2

  • Charente (16) : CH Camille Claudel (Angoulême)
  • Corrèze (19) : CH de Tulle
  • Dordogne (24) : CH de Bergerac et CH de Périgueux (pour les autres spécialités), CH Jean Leclaire (Sarlat)
  • Landes (40) : CH de Mont-de-Marsan
  • Lot-et-Garonne (47) : CH d’Agen-Nérac et « Pôle de santé du Villeneuvois » (pour les autres spécialités), CHIC Marmande-Tonneins

L’ARS accompagne les candidatures pour lesquelles : 

  • le projet professionnel s’inscrit plus particulièrement dans des zones fragiles en matière de démographie médicale afin d’aider une activité en difficulté et soutenir l’offre de soins,
  • le projet professionnel s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’une équipe médicale de territoire (commune entre les établissements au sein du GHT), la mise en place d’ASP permettant de soutenir cette dynamique qui est attendue dans le cadre du fonctionnement des GHT et la probabilité d’installation des ASP au terme de leur assistanat sur les territoires en tension étant largement accrue du fait d’une attractivité renforcée par la constitution de ces équipes communes,
  • l’obtention du post-internat est nécessaire à la validation d’un DESC, en priorité sur les établissements prioritaires.

L’accompagnement financier par l’ARS

Les postes sont financés à 50 % par l'ARS soit 33 368,59 € /an, la partie restante étant prise en charge par les établissements de santé partenaires au prorata de la répartition du temps de l’ASP entre les établissements.

La durée d’engagement

Les professionnels de santé sur un poste accompagné au titre du dispositif « ASP »  sont recrutés sous le statut d’assistant.

La durée de l’engagement est de 2 ans et ne peut être ramenée à 1 an qu’à la demande du bénéficiaire.

Comment candidater ?

Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site internet de l’ARS et il est envoyé à tous les établissements et coordonnateurs par l’ARS début avril au plus tard de l’année N.

Le dossier complété est à envoyer avant le 15 avril 2020 à :

[email protected]

Les candidatures sont examinées en commission qui se réunit au mois de juin pour des prises de fonctions en novembre de l’année n, mai n+1 et éventuellement de novembre n+1 si des projets sont construits.

Evaluation du dispositif :

Chaque année une enquête sera conduite auprès des établissements pour connaitre les suites données aux contrats des ASP dont le poste a été accompagné financièrement par l’ARS afin :

  • de vérifier si ce dispositif a favorisé l’exercice dans les établissements périphériques avec un engagement fort des centres hospitaliers en termes de recrutement à l’issue des 2 ans,
  • de réaliser un diagnostic sur l’offre et les besoins en post internat.

Calendrier 2019 :

  • Dépôt des candidatures avant le 15 avril 2020
  • Réunion de la commission le 25 juin 2020
  • Notification des crédits (dès la parution de la circulaire budgétaire du second semestre)

Aller plus loin

Contact

Contenu

Subdivision de Bordeaux : Laurence FAIGT (05.49.42.31.80)

Subdivision de Limoges : Séverine FUSELIER (05.49.42.30.81)

Subdivision de Poitiers : Jean-Pierre COCQUET (05.49.44.83.95)