Nouvelle-Aquitaine

Evitons le retour de la rougeole, vérifions notre vaccination !

Article
Visuel
Evitons de retour de la rougeole
Ce sont plus de 1000 personnes qui ont eu la rougeole pendant l'épidémie de novembre 2017 à mai 2018, en Nouvelle Aquitaine. La rougeole est une maladie à prendre au sérieux puisque elle a entrainé une hospitalisation dans 1 cas sur 4 et 2 personnes sont décédées des suites de ses complications (3 en France). Pour éviter le retour de la rougeole, vérifions notre vaccination !
Corps de texte

Pour éviter le retour de la rougeole, vérifions notre vaccination !

Faites le point avec votre médecin, si vous êtes né après 1980 :

  • Que vous n’avez pas eu la rougeole,
  • Que vous n’avez pas reçu 2 doses de vaccins ROR,
  • Ou que vous avez égaré votre carnet de santé.

Rendez-vous sur le site Vaccination Info service pour en savoir plus sur la vaccination contre la Rougeole : https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Rougeole

 

La rougeole fait partie des maladies infectieuses les plus contagieuses

Contamination rougeole

La transmission se fait essentiellement par voie aérienne soit directement auprès d’un malade, soit indirectement du fait de la persistance du virus dans l’air ou sur une surface contaminée. Une personne malade peut contaminer jusqu'à 20 personnes.

 

 

Stoppons sa progression et protégeons les plus fragiles

En se vaccinant, on se protège mais on protège aussi les autres. Plus nous sommes nombreux à être vaccinés, plus nous ferons barrière à la rougeole pour ceux qui ne peuvent pas être vaccinés (nouveau-nés, femmes enceintes, personnes immunodéprimées).

 

Visuel affiche prevention retour rougeole

La vaccination est également un acte solidaire !
 

Aidez-nous, faites passer le message et collez cette affiche dans votre établissement

Télécharger l'affiche

 

La rougeole concerne tout le monde quel que soit son âge

Les premiers signes de la rougeole :

Ils peuvent apparaître 1 à 2 semaines après avoir été exposé au virus :

  • fièvre élevée ;
  • toux de plus en plus marquée ;
  • écoulement du nez et des yeux ;
  • yeux rouges gonflés et gêne à la lumière ;
  • grande fatigue.

Après 3 ou 4 jours de fièvre élevée

  • apparition d’une éruption de boutons (petites taches rouges) ;
  • d’abord derrière les oreilles, puis au niveau du visage, puis dans le cou, sur le thorax et tout le corps.

5 consignes en cas de rougeole

5  consignes en cas de rougeole

La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire. Pour déclarer un cas ou même une suspicion, téléchargez le formulaire Cerfa ci-dessous et renvoyez-le par courriel à ars33-alerte@ars.sante.fr

Téléchargez le formulaire Cerfa pour déclarer un cas de rougeole ou une suspicion de rougeole

Rappel : suspicion de rougeole =

fièvre supérieure ou égale à 38,5°C

+ éruption cutanée

+ au moins un des signes suivants : conjonctivite, coryza, toux, signe de Koplik.

Adressez votre déclaration au plus vite, même pour une suspicion de rougeole et sans attendre les résultats biologiques. Plus nous recevons l'information tôt, plus nous pouvons investiguer autour du cas et éviter de multiplier les cas contacts.

Pour signaler une maladie à déclaration obligatoire au plus vite (avant de la déclarer), vous pouvez joindre la plateforme régionale de veille et d'urgences sanitaires :

0 809 400 004 (service gratuit + prix appel)
ars33-alerte@ars.sante.fr
Fax : 05 67 76 70 12

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
103, rue Belleville - CS 91704
33 063 Bordeaux cedex