Nouvelle-Aquitaine

Épidémie de grippe : l’ARS Nouvelle-Aquitaine lance une campagne pour inciter au port du masque

Communiqué de presse
Visuel
Vignette communique super-héros
L’épidémie de grippe en Nouvelle-Aquitaine se poursuit. Selon les données Santé Publique France, la grippe a entrainé 1100 décès depuis le mois d’octobre 2018. C’est dans ce contexte que l’ARS Nouvelle-Aquitaine, en collaboration avec de nombreux acteurs de la santé, lance une nouvelle campagne pour encourager au port du masque, incarnée par un super-héros malade masqué sur la bouche et le nez !
Corps de texte

Pourquoi cette campagne ?

La volonté de créer une campagne en faveur du port du masque est née suite à l'épidémie de rougeole de 2017-2018. Plus de 1000 personnes ont contracté la rougeole en Nouvelle-Aquitaine et 2 personnes en sont décédées. Une importante épidémie qui a montré la nécessité de rappeler l’utilité du masque, en particulier dans le cas de la rougeole, maladie très contagieuse (1 personne peut en contaminer 20).

A cette période, les personnes ayant eu connaissance de leur diagnostic et porteuses de la rougeole n'ont pas ou peu porté le masque, ce qui a contribué à propager la maladie.

De nombreux acteurs de la santé de la région se sont associés à cette campagne car ils souhaitent impulser auprès de la population un changement de comportement par le port du masque.

Pourquoi faut-il porter un masque ?

Le port du masque est nécessaire dès la suspicion d’une maladie infectieuse à transmission par voie respiratoire. En effet, lorsqu’on tousse ou éternue, sans masque, on dissémine ses microbes par projection.

En portant un masque, on évite de propager la maladie en particulier chez les plus fragiles (femmes enceintes, nouveau-nés, personnes âgées et immunodéprimées) pour lesquels les complications peuvent être graves.

C’est donc pour protéger les autres que l’on doit porter un masque pour éviter par exemple :

  • En ce moment, la transmission de la grippe et des virus hivernaux,
  • Ou à d’autres occasions, véhiculer la rougeole à des femmes enceintes ou la coqueluche à des bébés…

Quand faut-il porter le masque ?

Il est conseillé de le porter en cas de fièvre, toux et quand on est susceptible de rencontrer des personnes fragiles, comme par exemple :

  • Dans la salle d’attente de son médecin,
  • En se rendant à la pharmacie pour aller chercher ses médicaments,
  • En cas d’un déplacement inévitable en transport en commun…

Les masques sont vendus en pharmacie. L'ARS encourage les professionnels de santé à mettre à disposition de leurs patients des masques dans leur salle d'attente ou leurs locaux.

Comment faire adopter ce réflexe masque ?

Cette campagne a pour objectif de faire évoluer le regard sur le masque. Il est important de faire prendre conscience que c’est pour protéger les autres qu’on doit le porter lorsqu’on est malade. Ce changement d’habitude sera très progressif et s’accompagnera de nouvelles réflexions avec les partenaires de cette campagne pour voir quelles actions mettre en place pour faciliter l’accès au masque et son acceptation auprès de la population.

D’autres informations et infographies sont disponibles en téléchargement sur la page dédiée à cette campagne :

Rubrique "Votre santé > Préserver sa santé > Le super-héros malade porte son masque sur la bouche et le nez"

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine

Département communication
Marie-Claude SAVOYE 
Tél : 05 47 47 31 45
ars-na-communication@ars.sante.fr