Nouvelle-Aquitaine

Enquête régionale "Zoom santé", une enquête pour connaître la perception des Néo-Aquitains sur leur santé

Article
Visuel
Visuel enquête zoom santé
En décembre, 15 000 habitants de Nouvelle-Aquitaine sont invités à participer à l’enquête «Zoom Santé».
Son objectif : mieux connaître la perception que la population a sur sa santé, mesurer les différences de comportements liés à la santé sur le territoire et suivre leur évolution dans le temps pour mieux cibler et orienter notre politique de santé.
Corps de texte

A partir du 8 décembre 2017, un peu plus de 15 000 habitants de Nouvelle-Aquitaine sont invités par l’Agence régionale de santé et l’Observatoire régional de santé Nouvelle-Aquitaine à participer à l’enquête «Zoom Santé».

Alors que le futur Projet Régional de Santé est en cours d’élaboration, il est primordial de connaître l’avis des Néo-Aquitains sur leur santé. L’enquête Zoom Santé permettra de mesurer des indicateurs statistiques sur les comportements liés à la santé et d’en dessiner des tendances. Telle une photographie qui pourra être comparée dans le temps, elle servira à mesurer l’efficacité des politiques mises en place.

L’alimentation, l’activité physique, la consommation d’alcool et de tabac et la vaccination font partie des points abordés dans le questionnaire mais les personnes seront aussi interrogées sur la perception plus personnelle de leur état de santé physique et mentale, sur leur qualité de vie et sur leurs connaissances ou leurs besoins d’informations en matière de prévention.

Les résultats, représentatifs à l’échelle de la grande région, mais également au niveau des départements, nous permettront notamment de mieux identifier les populations ayant des comportements à risque et ainsi de mieux cibler notre politique sur le territoire.

D’autre part, l’enquête Zoom santé a vocation à être répétée à plusieurs reprises dans le temps afin de nous permettre de suivre l’évolution des indicateurs mesurés grâce aux résultats de l’enquête. Nous pourrons ainsi suivre et évaluer l’impact du futur projet régional de santé de l’ARS sur nos populations.

L’enquête parviendra par courrier aux foyers sélectionnés par tirage au sort, qui auront jusqu’au 29 décembre pour répondre soit par courrier, avec l’enveloppe retour prévue, soit sur internet, au moyen d’une connexion sécurisée. Une seule personne du foyer devra répondre au questionnaire. Il s’agira de la personne majeure dont la date d’anniversaire est la plus proche de la date de réception de ce courrier, quelle que soit son année de naissance. Cette règle a été mise en place afin de favoriser l’hétérogénéité des profils interrogés.

L’ARS et l’ORS tiennent à rassurer les personnes, les réponses seront traitées de façon strictement confidentielle et anonyme. Leur participation est essentielle pour avoir une analyse la plus fine possible.

Les résultats de cette enquête seront publiés au premier semestre 2018.