COVID19 : rappel vaccinal, gestes barrières et pass sanitaire - cloné

Actualité

L’addition de toutes les mesures de protection, à savoir la vaccination, le pass sanitaire, les mesures barrières, les tests et l’isolement, nous permettra de nous protéger collectivement.
Le rappel vaccinal est désormais ouvert à tous les adultes de 18 ans et plus.
Conditions pour la dose de rappel, impact sur le pass sanitaire, rappel de l’importance des mesures barrière et cas concrets ici.

Toute la France métropolitaine est touchée de manière homogène par la 5è vague et toute l’Europe est concernée.

Les conditions hivernales, la baisse du respect des mesures barrières et l’insuffisante couverture vaccinale contribuent à cette tendance internationale préoccupante.

Le vaccin est une arme très efficace pour réduire le risque de formes grave ou de décès mais son efficacité notamment contre la transmission de la maladie diminue avec le temps d’où l’importance du rappel vaccinal.

Depuis de nombreux mois, les efforts faits, collectivement et individuellement, ont permis de retarder l’arrivée de la 5è vague.

Reprendre les réflexes de prévention : les mesures barrières

Afin de garder le bénéfice de la mobilisation en faveur de la vaccination, il faut reprendre également des réflexes de prévention : les gestes barrières cruciaux tels que le port du masque, en particulier à l’intérieur, l’aération régulière des locaux, le lavage fréquent des mains, ne pas se faire la bise ou se serrer la main… Adopter à nouveau les bons comportements, au moindre doute, au moindre symptôme. Si je suis cas contact, je me fais tester même si je suis vacciné. Si je suis positif, même vacciné, je m’isole immédiatement et je préviens mes contacts.

C’est l’addition de toutes ces mesures (vaccination, pass sanitaire, mesures barrières, test et isolement) qui nous permettra de freiner la diffusion du virus et de nous protéger collectivement.

Pour passer les fêtes de fin d’année avec nos proches dans les meilleures conditions, mobilisons-nous individuellement et collectivement.

Comment une 5è vague est-elle possible alors que nous sommes 90% des 12 ans et plus à être vaccinés ? Le vaccin est-il moins efficace que prévu ?

Le vaccin nous protège et cela ne fait aucun doute.

Si nous n’avions pas une telle couverture vaccinale nous serions déjà submergés par cette vague épidémique car le variant delta est très contagieux, très virulent, et probablement déjà tous confinés.

Un chiffre : parmi les patients admis à l’hôpital pour covid, la part des patients vaccinés est 10 fois moins fréquente que celle des patients non vaccinés.

Le vaccin nous protège individuellement en réduisant très fortement le risque de développer une forme grave et d’être hospitalisé. Il nous protège collectivement car il réduit très fortement la circulation du virus et réduit également le risque de contaminer autour de nous les personnes qui sont fragiles et qui pourraient développer des formes graves de la maladie.

Le vaccin est très protecteur mais son efficacité diminue avec le temps ce qui est un phénomène classique avec les vaccins, d’où l’importance du rappel vaccinal.

Un rappel vaccinal chez tous les 18 ans et plus à partir à partir de 5 mois après la dernière injection ou après avoir été infecté

Le rappel vaccinal est nécessaire chez tous les adultes de 18 ans et plus à partir de 5 mois après la dernière injection ou après avoir été infecté.

Les rappels peuvent se faire chez tous les professionnels de santé habilités à vacciner en ville (médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, masseurs-kiné, laboratoires de biologie) et en centres de vaccination.

Où se faire vacciner ?

Pour faire votre dose de rappel, c’est simple : prenez rendez-vous auprès d’un professionnel de santé près de chez vous ou dans un centre de vaccination.

Comment prendre rendez-vous en centre de vaccination ?

  • Rendez-vous sur internet sur le site www.sante.fr : vous serez dirigé vers la fiche du centre de vaccination le plus proche de chez vous, qui vous permettra d’accéder à la plateforme de rendez-vous en ligne dédiée à ce centre ;
  • Contactez le numéro vert national 0800 009 110 (ouvert tous les jours de 6h à 22h) pour être redirigée vers le standard téléphonique du centre le plus proche de chez vous ou obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

Cas pratiques pour les 18 ans et plus 

  • J’ai eu deux doses de vaccin et je n’ai pas eu la covid : dose de rappel 5 mois après la 2è dose.
  • J’ai été infecté puis j’ai reçu une dose de vaccin : rappel 5 mois après la dose de vaccin.
  • J’ai eu une dose puis j’ai été infecté par la COVID au moins 15 jours après : dose de rappel 5 mois après l’infection.
  • J’ai eu une dose, j’ai été infecté par la COVID moins de 15 jours après puis j’ai reçu une 2è dose : rappel 5 mois après le 2è dose.
  • J’ai reçu deux doses puis j’ai été infecté par la COVID : rappel 5 mois après l’infection.
  • J’ai été infecté par la COVID puis j’ai reçu 2 doses : rappel 5 mois après la 2è dose
  • Je n’ai pas de schéma vaccinal complet : je ne suis pas éligible à la dose de rappel.

Puis-je faire ma dose de rappel ?

J'ai plus de 18 ans et :

  • J’ai eu deux doses de vaccin et je n’ai pas eu la covid : dose de rappel 5 mois après la 2è dose.
  • J’ai été infecté puis j’ai reçu une dose de vaccin : rappel 5 mois après la dose de vaccin.
  • J’ai eu une dose puis j’ai été infecté par la COVID au moins 15 jours après : dose de rappel 5 mois après l’infection.
  • J’ai eu une dose, j’ai été infecté par la COVID moins de 15 jours après puis j’ai reçu une 2è dose : rappel 5 mois après le 2è dose.
  • J’ai reçu deux doses puis j’ai été infecté par la COVID : rappel 5 mois après l’infection.
  • J’ai été infecté par la COVID puis j’ai reçu 2 doses : rappel 5 mois après la 2è dose
  • Je n’ai pas de schéma vaccinal complet : je ne suis pas éligible à la dose de rappel.

Cas des personnes ayant reçu le vaccin Janssen

J’ai reçu une dose de vaccin Janssen, je dois recevoir une dose supplémentaire de vaccin à ARN messager, 4 semaines après mon injection. Si j’ai été vacciné avec ce vaccin depuis plus de 4 semaines je dois recevoir cette dose supplémentaire dans les meilleurs délais. C’est cette dose de rappel qui va conditionner le maintien de mon pass sanitaire.

J’ai été infecté puis j’ai reçu une dose de Janssen : dose de rappel 1 mois après la dose reçue.

J’ai reçu une dose de Janssen puis j’ai été infecté par la COVID moins de 15 jours après ma première dose : je dois recevoir une deuxième dose de vaccin à ARN messager à 4 semaines puis dose de rappel 5 mois après cette deuxième dose de vaccin.

J’ai reçu une dose de Janssen puis j’ai été infecté par la COVID plus de 15 jours après ma première dose (je n’ai pas besoin de deuxième dose de vaccin à ARNm) : dose de rappel 5 mois après mon infection.

Nouvelles règles du pass sanitaire : rappel vaccin et test

  • Depuis le 1er septembre, la dose de rappel est ouverte aux plus de 65 ans aux personnes avec comorbidités, immunodéprimées ou primo-vaccinés avec Jansen.
  • Au 27 novembre, élargissement de la dose de rappel à toutes les personnes de 18 ans et plus, 5 mois après leur dernière injection/infection.
  • A compter du 15 décembre, la dose de rappel est intégrée au pass sanitaire pour les 65 ans et plus qui ont fait leur dernière injection/infection il y a plus de 7 mois.
    Le pass sanitaire des 65 ans et plus ne sera donc plus actif si le rappel n’a pas été fait dans un délai de 7 mois après l’infection ou la dernière injection.
  • A compter du 15 janvier, la dose de rappel est intégrée au pass sanitaire pour tous les 18 ans et plus qui ont fait leur dernière injection/infection il y a plus de 7 mois.
    Le pass sanitaire de tous les autres publics, c’est-à-dire tous les Français âgés de 18 ans et plus, ne sera donc plus actif si le rappel n’a pas été fait dans ce délai de 7 mois après la dernière injection ou après l’infection : une fois que vous êtes à 5 mois de votre dernière injection, vous avez deux mois pour recevoir votre rappel et conserver le bénéfice de votre pass sanitaire.
  • A compter du 29 novembre et compte-tenu de la circulation du virus, la durée de validité des tests pcr et antigéniques qui donnent accès au pass sanitaire, est réduite à 24h. 24h à partir de l’heure du prélèvement.