Nouvelle-Aquitaine

COVID-19 – Renforts et initiatives solidaires

Article
Visuel
Visuel COVID-19 - Renforts et actions solidaires
Retrouvez dans cette page les possibilités offertes aux professionnels de santé et à la population pour se mobiliser dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, ainsi que des exemples d’actions de solidarités.
Corps de texte
Visuel COVID-19 - #Renfort-Covid 678*454

Etudiants, professionnels, actifs ou retraités, mobilisez vos compétences pour venir en renfort du système de santé. Grâce à l'application medGo, vous pouvez dès à présent vous porter volontaires pour apporter votre aide face à l'épidémie de Covid-19.

Pour faire face aux tensions en ressources humaines que pourrait occasionner la gestion de l’épidémie de Covid-19 dans les établissements de Nouvelle-Aquitaine, l’ARS a souhaité mettre en place un dispositif d’appel à volontaires, afin de renforcer les équipes de professionnels de santé :

la plateforme www.renfort-covid.fr

Ce dispositif est déployé dès aujourd'hui en Nouvelle-Aquitaine auprès de tous les établissements de santé et des structures prenant en charge des personnes âgées.

Certains métiers et compétences sont particulièrement recherchés :

  • Médecins : urgences, médecine générale, téléconsultation, anesthésie, réanimation, soins palliatifs, gériatrie,
  • Chirurgiens,
  • Infirmiers : généralistes hors gériatrie, gériatrie, réanimation / soins intensifs, soins palliatifs, urgences, infirmiers anesthésistes, infirmiers de bloc opératoire,
  • Aide-soignants : généralistes hors gériatrie, gériatrie, réanimation/soins intensifs, soins palliatifs, urgences,
  • Brancardiers,
  • Conducteurs ambulanciers,
  • Agents et employés de service hospitalier,
  • Manipulateurs radio,
  • Pharmaciens,
  • Préparateur en pharmacie.

Une plateforme simple et efficace qui met en relation ceux qui veulent aider avec ceux qui ont besoin de renfort

La plateforme www.renfort-covid.fr propose une double entrée :

  • D’un côté, les personnes travaillant ou ayant travaillé dans le domaine de la santé peuvent proposer leur aide aux équipes soignantes sur la plateforme en laissant leurs coordonnées, leurs compétences ainsi que leur zone de mobilité,
  • De l’autre côté, les établissements renseignent leurs besoins actuels.

La plateforme mettra ensuite en relation les volontaires et les établissements via la collecte d’informations. Les personnes volontaires seront notifiées par les établissements de leur zone.

Volontaires et établissements de Nouvelle-Aquitaine, rendez-vous sur www.renfort-covid.fr

Afin d'assurer la continuité de l'activité des structures sociales et médico-sociales et pallier les absences de certains professionnels liées à l'épidémie du Covid-19, la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) propose de recourir à des étudiants du travail social disponibles et volontaires.

La fermeture des établissements de formation en travail social depuis le 16 mars ainsi que la suspension de certains stages libèrent des étudiants susceptibles de se porter volontaires. Un recensement des étudiants volontaires a été effectué par les établissements de formation en travail social de Nouvelle-Aquitaine. Les structures sociales et médico-sociales intéressées peuvent également recenser leurs besoins via une procédure dématérialisée :

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/covid-19-etudiants-en-travail-social-recensement-d

 

Ces étudiants pourront intervenir en stage ou en CDD. La DGCS étudie la possibilité d'une reconnaissance de cette période dans le cadre du cursus de formation et de la certification finale.

Cette réserve sociale a vocation à contribuer activement au maintien de l’action sociale et médico-sociale.

Face à l’épidémie de Covid-19, le gouvernement appelle à la mobilisation générale des solidarités. La réserve civique est un espace d’engagement ouvert à tous, que l’on soit bénévole habitué des missions associatives ou que l’on souhaite pour la première fois donner un peu de temps et d’énergie à l’une des missions vitales portées par la réserve civique :

  • Aide alimentaire et d’urgence : distribution de produits de première nécessité (aliments, hygiène…) et de repas aux plus démunis,
  • Garde exceptionnelle d’enfants : garde d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide sociale à l’enfance,
  • Lien avec les personnes fragiles isolées : maintien du lien (téléphone, visio, mail…) avec des personnes fragiles isolées (personnes âgées, malades ou en situation de handicap),
  • Solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour ses voisins les plus fragiles.

Pour cela, il suffit de s’inscrire sur le site :

https://jeveuxaider.gouv.fr
Visuel Coronavirus - Réserve civique

 

Beaucoup de personnes en situation de handicap sont isolées ou nécessitent des soins quotidiens même à domicile. Dans cette période d’épidémie et de confinement, le seul moyen de s’assurer de leur bien-être et de leur bonne santé est de mobiliser tous les réseaux de solidarités possibles autour d’elles et de leurs aidants.

Le réseau des CREAI et le Comité national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) ont mis en place la plateforme solidaires-handicaps.fr pour identifier toutes les actions solidaires mises en œuvre dans les territoires et permettre aux personnes en situation de handicap et aux familles de les retrouver facilement sur un site unique :

  • Si vous portez une action solidaire destinées aux personnes avec un handicap ou à leurs proches aidants, faites connaître votre action sur la plateforme,
  • Si vous êtes une personne en situation de handicap ou un proche aidant, trouvez des solutions près de chez vous (recherche thématique et/ou géographique),
  • Si vous êtes une personne volontaire qui souhaite apporter son aide aux personnes en situation de handicap, trouvez où vous pouvez être utile.

Depuis le 24 mars, la plateforme « Appart Solidaire », développée par Airbnb à la demande du Ministère du logement, permet de mettre en relation les personnes ayant un hébergement disponible avec des soignants ou des travailleurs sociaux/bénévoles en centre d’hébergement domiciliés dans une autre ville que celle dans laquelle ils sont amenés à travailler dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

Ces logements sont mis à disposition gratuitement, au plus près des hôpitaux, EHPAD et centres d’hébergement d’urgence. Chaque hôte volontaire ayant hébergé gratuitement un soignant ou un travailleur social durant cette opération bénéficiera d'un dédommagement d'un montant de 50€ réglé par Airbnb pour chaque réservation.

Pour accéder à la plateforme « Appart Solidaire » :

https://www.airbnb.com/d/solidarite-medicale

Dans le même élan de solidarité, le groupe Accor a lancé le programme CEDA (Coronavirus Emergency Desk Accor) qui propose des solutions d’hébergement pour le personnel soignant, tous les français engagés et mobilisés dans la lutte contre la propagation du Covid-19 et les populations les plus vulnérables. Plus de 40 hôtels ont été mobilisés sur l’ensemble du territoire. Les demandes d’hébergement doivent être transmises par courriel à l’adresse suivante : [email protected].

Dans le contexte épidémique actuel, la collecte de sang doit se poursuivre pour répondre aux besoins des patients. Les donneurs peuvent se rendre sur les lieux de collecte sauf s’ils présentent des symptômes grippaux. Ils doivent au préalable remplir l’attestation officielle ou une déclaration sur l’honneur indiquant qu’ils vont donner leur sang, au motif de l’assistance aux personnes vulnérables.

Il leur est demandé de respecter une distance d’au moins un mètre entre les personnes présentes et d’appliquer les gestes barrières.

Pour trouver la collecte la plus proche, rendez-vous sur la page Où donner.