COVID-19 - PS - Aide financière pour perte d’activité

Article
Visuel
Un médecin tenant un stéthoscope
Crédit : Fotolia
La période de confinement a pu impliquer une baisse d’activité importante pour certains professionnels de santé libéraux, contraints, pour des raisons de santé publique, de fermer leurs cabinets. Le Gouvernement a décidé la mise en place d’une aide destinée à compenser les charges de fonctionnement pour les professionnels de santé libéraux conventionnés ayant eu une activité réduite ou à l’arrêt.
Corps de texte

L’aide prévue dans le cadre des mesures de soutien concerne les professionnels de santé libéraux conventionnés et vise à permettre à ceux qui ont une baisse d’activité, parfois totale, de faire de face à leurs charges de fonctionnement.

Versée par l’assurance maladie, l’aide consiste en une aide économique différentielle, tenant compte des revenus perçus pendant la période de confinement, et permettant de couvrir le niveau moyen des charges fixes supportées par chaque professionnel. Elle tiendra compte des éventuelles aides perçues par les professionnels au titre d’autres dispositifs (ex : chômage partiel des salariés ou recours au fonds de solidarité).

L’aide sera versée sous forme d’un acompte dès le début du mois de mai, calculé sur la base des informations que les professionnels peuvent renseigner en ligne sur le portail AmeliPro depuis le 30 avril 2020. L’acompte donnera lieu à régularisation une fois connues définitivement les pertes d’activité subies au cours de la période.

Pour en savoir plus :