Nouvelle-Aquitaine

COVID-19 - ETS - Reprogrammation des activités

Article
Visuel
2 professionnels de santé travaillant sur un ordinateur
Crédit : Fotolia
Dans le contexte de la levée progressive du confinement de la population, la reprogrammation des activités de soins impliquant la gestion du risque infectieux est un enjeu majeur. Afin d’aider les établissements dans cette démarche, un outil d’aide à la décision est proposé par l’ARS Nouvelle-Aquitaine.
Corps de texte

En complément des consignes de continuité des soins (lien vers article n°4 : Continuité de soins), un outil d’aide à la reprogrammation des activités de soins est proposé aux cellules de coordination/priorisation mises en œuvre dans les établissements.

Cette matrice permet de croiser le niveau de besoin/priorité pour les patients et le niveau de tension sur les ressources.

Elle doit permettre un dialogue inter-spécialités où chaque praticien peut situer ses différents types d’interventions (reportables ou non) dans un cadre de priorisation commun à l’ensemble des spécialités d’un établissement. Ce support constitue un document d’aide, en cela optionnel, qui doit également faciliter le partage inter-établissements sur les territoires dès à présent et pour les semaines à venir.

La reprise progressive des activités de soin impose un respect strict des règles de gestion du risque infectieux afin d’assurer collectivement que les patients et les professionnels sont protégés au mieux du risque de contamination par le COVID-19.

Dans ce cadre, des premières préconisations ont été élaborées en collaboration avec le CPias (Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins). Lien vers : COVID 19 - principes de reprogrammation des activités - Vdef .Ces règles seront prochainement précisées par thématique et seront ensuite complétées au fil des semaines par les contributions des établissements qui souhaiteront partager leurs bonnes pratiques.

L’épidémie de COVID à laquelle l’ensemble des établissements de santé ont dû faire face, en adaptant leurs organisations à ce risque majeur, a nécessité la mise en place de concertations territoriales réunissant l’ensemble des établissements de santé sous l’égide des délégations départementales de l’ARS.

Le document téléchargeable ci-dessous a pour but de servir de support d’échange actualisé à ces concertations territoriales qui nécessitent aujourd’hui d’être poursuivies.

En effet, que ce soit dans la phase actuelle, marquée par un reflux de l’épidémie permis par le confinement, ou dans des phases à venir qui pourraient comporter des épisodes de rebond épidémique d’intensité variable, l’organisation du système de santé doit être en capacité de continuer à s’adapter.

Or, la coopération inter-établissements sur chacun des territoires est absolument essentielle à cette adaptation car chaque établissement doit connaître ce qui est attendu de lui, quelle que soit la tension exercée par l’épidémie sur le système de santé.