Nouvelle-Aquitaine

COVID-19 - Appel à solidarité pour doter les EHPAD de Nouvelle-Aquitaine en équipements internet sans-fil

Article
Visuel
Visuel EHPAD Tablettes dons 3G/4G
L’ARS Nouvelle-Aquitaine a investi près de 400 000 euros pour équiper chaque EHPAD de Nouvelle-Aquitaine d’une tablette numérique. Pour garantir un accès permanent à internet dans tous les EHPAD, l’ARS a lancé un appel à la solidarité afin de fournir les équipements sans-fil nécessaires à ceux qui ne disposent pas de réseau Wifi.
Corps de texte

Pour garantir un accès permanent à internet dans tous les EHPAD

Pour permettre d’utiliser les tablettes offertes par l’ARS Nouvelle-Aquitaine dans les meilleures conditions possibles compte tenu de l’existence de zone blanche sur l’accès au haut débit, l’ARS lance un appel à la solidarité auprès des acteurs de la téléphonie mobile, des fournisseurs d’accès à Internet et de toutes structures pouvant proposer de telles solutions (collectivités territoriales, acteurs privés…) afin que les EHPAD ne disposant pas de réseau Wifi puissent bénéficier des équipements sans-fil nécessaires (bornes Wifi, clés/routeurs 3G ou 4G).

Cette participation peut se faire sous forme de prêts ou de dons.

Pour faire un prêt ou un don, cliquez ici.

Plusieurs collectivités territoriales, municipalités, entreprises privés (commerce multimédia, boutique de téléphonie, …), associations, fondations ont ces dernières semaines fait des dons d’équipements numériques.

Par exemple, le SYNERPA (Syndicat National des Établissements et Résidences Privés pour Personnes Âgées), en partenariat avec France Silver Eco, la FEHAP, la FHF et l’UNCASS et grâce au soutien de la fondation du Crédit Agricole, vient également de proposer d’équiper les EHPAD en outils numériques (tablettes, équipements Wifi).

Pour bénéficier de cette aide, les EHPAD peuvent renseigner le formulaire en ligne.

Près de 400 000 euros pour équiper chaque EHPAD de Nouvelle-Aquitaine d’une tablette numérique

Au début du mois de mai, les 891 EHPAD de Nouvelle-Aquitaine seront tous dotés d’une tablette numérique financée et mise à disposition par l’ARS Nouvelle-Aquitaine. Cette initiative répond à deux objectifs majeurs : faciliter la réalisation de téléconsultations avec des médecins afin de continuer à garantir un accès aux soins et maintenir le lien virtuel avec les familles.

Ainsi, l’ARS Nouvelle Aquitaine s’associe aux initiatives solidaires déjà engagées par de nombreux partenaires territoriaux publics, associatifs et privés. Toutes ces actions vont dans le même sens : soutenir les professionnels qui au quotidien font face sans relâche à cette crise sanitaire et faciliter, autant que faire se peut, la vie quotidienne des personnes qui résident dans ces établissements.

La difficulté de vivre confinés depuis plusieurs semaines et le manque d’échanges directs avec leurs proches augmentent les phénomènes d’anxiété chez certains résidents d’EHPAD. L’assouplissement du cadre des visites depuis le 21 avril contribue très directement à un apaisement. Les équipements numériques, dont l’usage est accompagné au quotidien par les professionnels des EHPAD, viennent soutenir ce renforcement des liens familiaux et sociaux. Un échange virtuel ne remplace pas la visite réelle d’un proche mais il peut faciliter les échanges, permettre, pour les familles, d’apprécier l’état de santé de la personne âgée et maintenir le lien quotidien avec elle.

La télémédecine est l’une des modalités essentielles de suivi de la santé des résidents dans un contexte de confinement. Avant la crise, 72% des EHPAD étaient déjà équipées ou en cours de l’être (par des solutions fixes) et 50% ont indiqué avoir, au 28 avril, pu développer des actes de télémédecine tant vers les établissements de santé que vers les professionnels de santé libéraux.

Ces tablettes numériques viennent donc utilement compléter les solutions concrètes de télémédecine en cours de déploiement avant la crise sanitaire. Là encore, l’outil ne fait pas tout. La dynamique de coopération territoriale est très forte entre les différents professionnels et les établissements, soutenue par les organisations professionnelles et les fédérations.

L’ARS les remercie de leur engagement quotidien et souhaite faciliter et renforcer ces coopérations au service de nos concitoyens les plus fragilisées par cette crise sanitaire.

Ces tablettes seront livrées, au cours de la semaine du 4 mai, dans les 12 établissements supports des GHT puis diffusées dans chaque EHPAD de la région, via le circuit de distribution mis en place pour les masques. Là encore l’ARS remercie les établissements support de GHT pour leur mobilisation.

Pour se familiariser avec l’utilisation de ces outils, chaque EHPAD de la région pourra être accompagné par le GIP ESEA, promoteur de la e-santé en Nouvelle-Aquitaine. Des tutoriels seront aussi mis à disposition afin que les utilisateurs puissent être rapidement autonomes.

Ce n’est qu’une première étape, l’ARS se préoccupe également des établissements pour personnes handicapées et des services de soins à domicile

L’ARS va engager très prochainement la même démarche pour les établissements médico-sociaux pour personnes en situation de handicap (et tout particulièrement les MAS, FAM, établissements pour enfants polyhandicapés…). Il s’agit là aussi d’accélérer le déploiement des activités de télémédecine déjà engagées depuis 2019.

Du côté des services à domicile (SSIAD, SPASAD) le recours aux tablettes numériques répond à des usages différents comme la transmission d’informations entre professionnels de santé ou l’accès au dossier. L’ARS étudie également le fait de renforcer l’équipement des équipes des services de soins à domicile dans un contexte de sollicitations qui vont se renforcer dans la période qui s’ouvre.