Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 02/10/2020

Communiqué de presse
Visuel
Visuel COVID-19 - Point de situation 678*454
Sujets abordés :
- Chiffre clé : Taux d'incidence en augmentation chez les plus de 75 ans
- Prévention : Des infographies pour savoir comment réagir face au coronavirus
- Dépistage : qui est prioritaire ?
Corps de texte

> Données épidémiologiques : chiffres clés, éléments d’analyse ///////

Une tendance à la baisse du taux d’incidence observée en Nouvelle-Aquitaine, en particulier en Gironde, mais  avec une circulation du virus qui reste très active dans la région : le taux d’incidence étant supérieur de près de 20 points au seuil d’alerte et le taux de positivité étant  en progression.

En France métropolitaine, la circulation virale continue sa progression entraînant une dégradation de la situation. Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 poursuivent leurs augmentations en médecine de ville et au niveau hospitalier, avec une hausse des passages aux urgences pour suspicion de COVID-19, des nouvelles hospitalisations ainsi que des admissions en réanimation et des décès. Les admissions en réanimation augmentent désormais de manière exponentielle.

En Nouvelle-Aquitaine, le taux d’incidence est à la baisse 68.9/100 000 hab. en semaine 39, contre  79,3/100 000 hab. en semaine 38, notamment en Gironde, mais il reste supérieur de près de 20 points au seuil d’alerte de 50/100 000 habitants. Toutefois 4 départements font exception à cet infléchissement : la Corrèze, le Lot-et-Garonne, la Vienne et la Haute-Vienne.  

La plupart des taux de positivité départementaux continuent d’augmenter, le taux régional passe à 5.9 % en semaine 39, contre  5,5 % en semaine 38 et 5 % en semaine 37.

Cette évolution des indicateurs démontre que les mesures prises, la mobilisation de tous peuvent freiner l’évolution de l’épidémie, mais nous incite à rester très vigilants en continuant au quotidien à appliquer les gestes barrières et à respecter les mesures préfectorales.

Les bons réflexes : porter le masque dans les endroits fréquentés, les lieux clos et quand cela est obligatoire, se laver régulièrement les mains, respecter la distance de 1 m, aérer les pièces… Ces mesures barrières doivent être appliquées avec une plus grande attention en présence de personnes fragiles. Ces gestes doivent devenir des réflexes, faire partie de notre quotidien, ils sont les seuls moyens efficaces pour faire reculer le virus dans notre région.

> Carte des niveaux d’alerte ///////

Les départements sont désormais classés selon 4 niveaux d’alerte Covid19  en fonction  de 3 indicateurs fournis par Santé publique France :

  1. Le taux d’incidence : nombre de nouveaux cas pour 100 000 habitants sur 7 jours glissants,
  2. Le taux d’incidence chez les personnes âgées : nombre de cas pour 100 000 habitants chez les plus de 65 ans, sur 7 jours glissants,
  3. La part des patients COVID dans les réanimations : nombre de patients COVID+ sur le nombre total de lits occupés en réanimation.

Les indicateurs retenus pour classer les départements sont les suivants :

Niveau 1 – Zone d’alerte :

  • Taux d’incidence  > 50  cas pour 100 000 habitants,

Niveau 2 – Zone d’alerte  renforcée :

  • Taux d’incidence > 150 cas pour 100 000 habitants,
  • Taux d’incidence chez les personnes âgées > 50 cas pour 100 000 habitants.

Niveau 3 - Zone d’alerte maximale :

  • Taux d’incidence > 250 cas pour 100 000 habitants
  • Taux d’incidence chez les personnes âgées > 100 cas pour 100 000 habitants
  • Part des patients COVID en réanimation = 30%

Niveau 4-  Zone en état d’urgence sanitaire

  • Taux d’incidence > 250 cas pour 100 000 habitants
  • Taux d’incidence chez les personnes âgées > 100 cas pour 100 000 habitants
  • Part des patients COVID en réanimation = 60%

Un avis préalable de l’ARS sur la situation épidémiologique du département et son évolution en termes de classement  sont transmises au préfet de département afin de lui permettre de prendre localement les mesures nécessaires associées à chacun des niveaux d’alerte.

Accédez à la carte actualisée

> Pour freiner la propagation du virus : où se faire tester en Nouvelle-Aquitaine ? ///////

Il est possible de se faire dépister (test RT-PCR : prélèvement naso-pharyngé) en Nouvelle-Aquitaine dans de nombreux laboratoires d’analyse ou centres de prélèvement. Il est recommandé de consulter le site internet ou d’appeler le laboratoire avant de vous déplacer pour  connaître les modalités de prise de RDV.

Consultez la carte des laboratoires et les opérations ponctuelles de dépistage dans la rubrique : "Où se faire dépister en Nouvelle-Aquitaine".

Ce dépistage peut également être réalisé auprès des infirmiers libéraux et des kinésithérapeutes. Il est recommandé de contacter le professionnel de santé libéral avant de se déplacer.

Cellule régionale de renseignements Covid-19

ars-na-contact-covid19@ars.sante.fr

Aller plus loin