Communiqué de presse - Covid-19 - La nécessité de se faire vacciner rapidement pour éviter la propagation du virus, notamment du variant delta

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel Vaccination COVID-19 NA

Plus de 3 millions de personnes primo-vaccinées en NA. Pour autant, l’arrivée du variant delta appelle à la vigilance. Dans les Landes, sa présence représente désormais 30% des cas positifs. Face à cette menace, l’ARS NA invite fortement toute la population, les jeunes mais également les plus fragiles (+ de 50 ans et personnes à risque), à se faire vacciner le plus rapidement possible.

La situation sanitaire s’est très nettement améliorée en France, avec un niveau de circulation virale en Nouvelle-Aquitaine qui est bas (taux d’incidence de 20,8/100 000 habitants). La vaccination continue de progresser, l’objectif des 3 millions de personnes primo-vaccinées a été dépassé en Nouvelle-Aquitaine à la mi-juin. Pour autant, l’arrivée du variant delta appelle à la vigilance. Dans les Landes, sa présence représente désormais 30% des cas positifs. Face à cette menace, l’ARS Nouvelle-Aquitaine invite fortement toute la population, les jeunes mais également les plus fragiles (+ de 50 ans et personnes à risque), à se faire vacciner le plus rapidement possible. Des créneaux sont disponibles dans les centres de vaccination.

>>> Les risques de la propagation du variant delta : l’exemple du Royaume-Uni

Le variant delta devient dominant dans le monde. Après avoir été détecté en Inde, au Royaume-Uni puis en Russie, il est désormais présent à minima dans 75 pays dont ceux d’Europe où il progresse très vite. En France, ce variant est présent dans 10% des prélèvements criblés faisant état de son implantation sur le territoire. Ce taux atteint les 20% en Nouvelle-Aquitaine obligeant les autorités sanitaires à déployer un plan d’action complet pour contrôler l’épidémie dans les lieux où il se déclare, en s’appuyant sur un renforcement de la stratégie TAP (tester-alerter-protéger).

Plus contagieux, le variant delta représente en Angleterre plus de 90% des nouvelles contaminations selon les autorités britanniques, entraînant ainsi l’augmentation des cas positifs et des entrées à l’hôpital. Ce nouveau rebond épidémiologique a poussé le gouvernement britannique à annoncer le report de quatre semaines de la levée des dernières restrictions, liées à la situation sanitaire, initialement prévue le 21 juin.

>>> La vaccination reste la meilleure arme contre la Covid-19 et la propagation des variants en Nouvelle-Aquitaine

Les données chiffrées du suivi de l’épidémie indique que le variant delta touche essentiellement les personnes jeunes et non-vaccinées.

Parallèlement, la vaccination se montre efficace avec une réduction du risque de forme grave de 70% après une injection et de plus de 90% après deux injections (1). Cela démontre que la meilleure arme contre la Covid-19 reste la vaccination.

D’autant plus en Nouvelle-Aquitaine, où le virus a peu circulé (l’immunité naturelle, acquise après une infection à la Covid-19, reste peu élevée) et doit être compensée par une forte couverture vaccinale.

Au-delà des jeunes, 2 autres publics doivent prioritairement se faire vacciner :

  • les plus de 50 ans, plus à risque de faire des formes graves : en Nouvelle-Aquitaine 30 % ne sont pas encore vaccinés et 60% des personnes hospitalisées en réanimation dans notre région au mois de juin ont plus de 60 ans,
  • les personnes présentant des pathologies : au plan national 36 % des personnes présentant un facteur de comorbidités ne sont pas encore vaccinées. II faut rappeler que sur le 1er semestre 2021, en Nouvelle-Aquitaine, sur les 700 cas graves de covid, accueillis en réanimation, 86 % des patients avaient au moins un facteur de comorbidité (obésité, hyper-tension artérielle, diabète, pathologie cardiaque/pulmonaire/hépatique, immunodéprimés, cancers,…..).

>>> En Nouvelle-Aquitaine : des doses de vaccins disponibles et des opérations pour faciliter l’accès à la vaccination

En Nouvelle-Aquitaine, près de 790 000 doses de vaccins vont être disponibles dans les centres de vaccination sur les deux prochaines semaines (semaine du 21/06 et 28/06). Les professionnels de santé libéraux disposent à ce jour également de doses de Moderna, de Jansen ou d’AstraZeneca pour vacciner leur patientèle. Une réflexion est en cours pour faire évoluer le dispositif et mettre leur à disposition des vaccins Pfizer. Il n’y a donc aucune raison de ne pas se faire vacciner !

Pour faciliter l’accès à la vaccination, un plan d’action est déployé en Nouvelle-Aquitaine intégrant la période estivale (pour en savoir plus, consulter le Dossier de presse du 17 juin 2021), avec notamment des créneaux de vaccination sans-rendez-vous. Cette possibilité est par exemple offerte au Mégacentre de Bordeaux à compter de ce jour.

Vaccination sans rendez-vous à Bordeaux

Le Mégacentre de vaccination de Bordeaux ouvre ses portes tous les après-midi à partir de ce jour jusqu’au dimanche 27/06 inclus sans prise de rendez-vous.
De 14h à 18h
Mégacentre de vaccination
Centre de vaccination - Bordeaux - Parc des expositions (Hall 1 - Porte B)
Cours Charles Bricaud, 33300 Bordeaux

A noter : la vaccination permet également de bénéficier du « pass sanitaire », un moyen d’accéder aux rassemblements de plus de 1000 personnes (festival, fan zone, …) mais aussi aux boîtes de nuit qui vont réouvrir le 9 juillet.

>>> Une campagne de communication régionale pour inciter à la vaccination

Pour inciter et convaincre la population et notamment les jeunes à recourir à la vaccination, l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine lance une nouvelle campagne de communication « Vaccinés, masqués, dépistés, libérés ».

Se faire vacciner, maintenir la vigilance en continuant à appliquer les gestes barrières et se faire dépister en cas de doutes ou de symptômes sont les 3 moyens d’action, à l’échelle individuelle mais pour le bien de tous, pour sortir de cette crise sanitaire et retrouver une vie d’avant. C’est le message fort de cette campagne mettant en scène une vie normale cet été.

Visuel Ensemble ici cet été - Affiches

Lien pour télécharger les visuels de la campagne :

(1) étude publiée début juin dans la revue médicale The Lancet

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr