Nouvelle-Aquitaine

Communiqué de presse - Coronavirus : un dépistage organisé dans le Lot-et-Garonne face à une augmentation des cas confirmés ces derniers jours du 11 mars 2020

Communiqué de presse
Visuel
Visuel Coronavirus - Communiqué de presse
Coronavirus : un dépistage organisé dans le Lot-et-Garonne face à une augmentation des cas confirmés ces derniers jours.
Corps de texte

Un nombre de cas COVID-19 plus important étant identifié dans le Lot-et-Garonne, l’ARS mobilise le Centre hospitalier d’Agen pour organiser le dépistage de personnes contacts identifiés dans la zone Nord d’Agen. Pour le reste des habitants de cette zone, comme pour l’ensemble de la population du département, les recommandations sanitaires en vigueur et l’application des gestes barrière doivent être scrupuleusement respectées.

Depuis le 7 mars une augmentation du nombre de cas confirmés COVID-19 a été recensée dans le Lot-et-Garonne. L’origine de ces cas est en lien avec le rassemblement de Mulhouse. Ce jour, 23 cas atteints du coronavirus ont été confirmés dans une zone géographique limitée.

Pour mieux diagnostiquer d’éventuels nouveaux cas et ralentir la propagation du virus, une liste précise des personnes contacts de ces cas a été produite par Santé publique France (suivant la procédure habituelle). Cette liste de cas identifiés s’élevant à une cinquantaine de personnes (correspondant à une quarantaine de foyers), la délégation ARS du 47 a mobilisé le centre hospitalier d’Agen pour organiser des équipes mobiles capables d’assurer, dès cet après-midi, le diagnostic de ces foyers en lien avec les établissements du territoire.

Les établissements de santé du Lot-et-Garonne mobilisés pour des prélèvements à domicile

Des prélèvements à domicile sont ainsi organisés ce jour pour des foyers identifiés dans 5 communes de la Zone Nord d’Agen : Agen, Lusignan Petit, Madaillan, Saint-Hilaire de Lusignan et Le Passage.

Par mesure de précaution, et face à l’enjeu de freiner la propagation du virus, tous les membres de ces foyers seront testés COVID-19, même s’ils ne présentent pas de symptômes.

Les habitants de ces communes qui n’ont pas été appelés par Santé publique France ne sont pas considérés comme personnes à risque car ils n’ont pas été identifiés comme ayant eu un contact avec un cas confirmé de COVID-19. Toutefois, la campagne de dépistage engagée ce jour pourra éventuellement être élargie à d’autres foyers. Dans ce cas, les personnes concernées seront contactées par Santé publique France et suivies par l’ARS. En l’état actuel de la situation, il convient simplement pour chacun de continuer à respecter les consignes sanitaires en vigueur et appliquer scrupuleusement les gestes barrière qui sont, pour rappel, des mesures simples mais les plus efficaces pour limiter la propagation du virus.

Comment se passe le dépistage COVID-19 des cas contact identifiés ?

Le test COVID-19 consiste en un prélèvement à domicile réalisé grâce à la mobilisation par le CH d’Agen de 6 équipes mobiles composées chacune d’un conducteur et d’un binôme infirmier(e) / aide-soignant(e). Pour assurer ce dépistage, 3 équipes sont détachées du CH d’Agen, 1 du CH de Villeneuve-sur-Lot, 1 du CH de Marmande et 1 dernière du CH de La Candélie (Agen).

Il s’agit d’un prélèvement nasal totalement indolore à l’aide d’une sorte de coton-tige. Le prélèvement sera ensuite acheminé au CHU de Bordeaux pour analyse et confirmation ou non de la présence du virus COVID-19. L’équipe soignante communiquera directement les résultats positifs aux personnes prélevées, dans le respect du secret médical.

Des consignes de confinement à domicile sont d’ores et déjà mises en place pour les personnes dépistées.  Les résultats positifs de ce dépistage feront l’objet d’une enquête d’identification d’un second cercle de cas contacts qui pourraient, en fonction de leur degré d’exposition, être à leur tour dépistés.

Des cas groupés, mais pas de « Cluster »

Cette situation n’est pas considérée comme un « Cluster » du fait d’une origine commune identifiée de la contamination (en l’occurrence, le rassemblement de Mulhouse). Cette configuration permet, encore à l’heure actuelle, de tracer et identifier les cas contacts possiblement contaminés. L’objectif de ce dépistage de plus grande ampleur est de freiner la propagation du virus dans ce département.

Rappel de la conduite à tenir si vous revenez d’une zone à risque

Au retour et dans les 14 jours suivant un séjour dans une zone où circule activement le virus :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
  • Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ; 
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
  • Travailleurs/étudiants : vous pouvez retourner travailler en l’absence de symptômes. L’adaptation du poste de travail et le recours au télétravail doivent être privilégiés. Si des symptômes apparaissent, appelez le 15 sans délai ;
  • Les enfants, collégiens, lycéens peuvent être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée. Un contrôle de leur température doit être réalisé 2 fois par jour. Si des symptômes apparaissent, appelez le 15 sans délai.

 En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :

  • Contactez rapidement le SAMU Centre 15 en signalant votre voyage
  • Ne vous rendez pas directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital
  • Évitez tout contact avec votre entourage, et portez les masques qui vont seront remis dans le cadre de votre prise en charge.

Le numéro vert national pour toutes questions non-médicales : 0800 130 000 (appel gratuit)

* liste susceptible d’évoluer à tout moment en fonction des informations disponibles : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-infos-voyageurs

Et pour tous, l’ARS rappelle comment se protéger du coronavirus

L’action de tous est désormais indispensable pour freiner la propagation du virus. Des gestes simples et de bon sens doivent être adoptés par tous pour préserver sa santé et celle de son entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement,
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.

La source de référence pour des informations fiables sur la situation : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Aller plus loin

Contact

Contenu

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
N° presse dédié COVID-19 : 06 65 24 84 60

ars-na-communication@ars.sante.fr

Préfecture de la région Nouvelle-Aquitaine
05 56 90 60 18

pref-communication@gironde.gouv.fr