Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation à Saint-Maixent-L’École (79)

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel
Visuel COVID-19 / Coronavirus - Communiqué de presse
Dépistage général à l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active (ENSOA) de Saint-Maixent-L’École (79).

Corps de texte

La préfecture des Deux-Sèvres, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine et l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active (ENSOA) de Saint-Maixent-L’École vous informent que le 22 mai dernier, 3 cas confirmés de Covid-19 ont été recensés au sein de l’école militaire de Saint-Maixent.

Le premier cas, un cadre de l’Ecole, testé positif le 18 mai, a été en contact avec un membre malade de son foyer.

Dans le cadre de la stratégie de contrôle de l‘épidémie qui vise à briser les chaînes de contaminations en facilitant la prescription de test sans délais, la recherches des cas contacts et l’isolement, 44 personnes ont été identifiées comme personnes contacts à risque. Un dépistage leur a été proposé, permettant d’identifier 2 autres cas positifs au sein de l’école, dans l’environnement professionnel du premier cas.

Afin de réagir rapidement et de contenir la propagation du virus, un dépistage général de l’ensemble des personnes du site débute aujourd’hui. 1 800 prélèvements seront réalisés sur place avec l’aide des équipes de l’ENSOA et notamment de son centre médical des armées, du CH de Niort, du CHU de Poitiers et avec le renfort des infirmiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours.

Une campagne de dépistage de grande ampleur avec une logistique importante, mise en place dans des délais très courts, permettra de réaliser 250 tests chaque demi-journée d’ici vendredi, qui seront acheminés au fur et à mesure vers la plateforme d’analyses haut débit du CHU de Poitiers. Les résultats définitifs seront connus en fin de semaine.

Cette situation permet aussi de rappeler que l’épidémie de Covid19 reste active et que le virus circule toujours.

Alors qu’une phase de déconfinement progressif a été initiée, il est primordial de continuer à appliquer :

  • les gestes barrières,
  • la distanciation physique,
  • le port du masque qui est conseillé dans certaines situations (lieux confinés) et est obligatoire dans les transports en commun.

L’ARS Nouvelle-Aquitaine continue de maintenir une surveillance très forte et une mobilisation réactive face à ces situations de cas groupés.

Logo du Ministère des armées
Logo de la Préfecture des Deux-Sèvres (79)
Logo ARS Nouvelle-Aquitaine

 

Aller plus loin

Contact

Contenu
  • Ecole Nationale des Sous-Officiers d'Active (ENSOA)

    05 49 76 83 06