Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 7 janvier 2022

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel Vaccination COVID-19 NA

- Rappel de vaccination : pour conserver un passe sanitaire valide à compter du 15 février, anticipez, et prenez rendez-vous sans attendre, des créneaux sont disponibles !
- Une circulation du virus extrêmement marquée en région Nouvelle-Aquitaine
- Consultez le détail des données chiffrées : point épidémiologique Santé Publique France au 07 janvier 2021

Bandeau vaccinations COVID-19

Rappel de vaccination : pour conserver un passe sanitaire valide à compter du 15 février, anticipez, et prenez rendez-vous sans attendre, des créneaux sont disponibles !

Au 15 janvier 2022, les personnes qui n’ont pas effectué leur rappel à 7 mois après leur dernière injection, perdront la validité de leur passe sanitaire. Et au 15 février 2022, le rappel vaccinal contre la COVID-19 devra avoir été effectué 4 mois après la dernière injection pour bénéficier d’un passe sanitaire valide.

Il est donc primordial de programmer votre rendez-vous de rappel pour avoir un passe sanitaire valide, en particulier à l’approche des prochaines vacances scolaires, qui débuteront en Nouvelle-Aquitaine le 12 février 2022.

Grâce à l’intensification de l’offre de vaccination qui a augmenté de 63 % entre le mois de décembre et janvier (nouveaux lieux de vaccination, augmentation des capacités en centre, horaires d’ouverture élargis et opérations exceptionnelles de vaccination de proximité…) sur tout le territoire de Nouvelle-Aquitaine, de nombreux créneaux sont disponibles.  Ainsi, pour éviter les effets d’engorgement à l’approche de cette date du 15 février et partir en vacances l’esprit tranquille au mois de février, il est préférable d’anticiper et de prendre rendez-vous le plus tôt possible.

Pour rappel : l’éligibilité au rappel est ouverte dès trois mois après la dernière injection ou infection. Une vaccination complète (3 doses ou 2 doses pour les personnes ayant été positives une fois au Covid) permet en effet de se prémunir contre le risque des formes graves et d’hospitalisations : le rappel est un bouclier supplémentaire sûr et efficace contre le virus, notamment le variant Omicron.

Pour éviter que la reprise de l’épidémie ne ralentisse la campagne de rappel, il faut noter que les cas contacts vaccinés (2 doses) peuvent programmer leur rappel après leur autotest de contrôle à J+ 4 négatif. Pour les personnes cas contact non vaccinées qui souhaiteraient débuter ou poursuivre leur schéma vaccinal, cela est possible et fortement recommandé après leur test négatif à J+ 7 jours (retrouvez les consignes en vigueur en matière d’isolement).

Deux catégories de personnes doivent veiller plus particulièrement à réaliser leur rappel dès que possible : les personnes âgées de 65 ans et plus et les femmes enceintes, elles sont plus à risques et les hospitalisations tendent à augmenter.

En complément des rendez-vous proposés par les centres de vaccination, les professionnels de santé en ville restent fortement mobilisés.

Tous les points de vaccination disponibles en région sont référencés sur le site www.sante.fr

Pour prendre rendez-vous, les plateformes Doctolib, Keldoc et Vite ma dose sont aussi très pratiques. Il peut être utile de consulter plusieurs plateformes pour trouver le créneau idéal, correspondant le mieux à ses attentes : proximité, date et horaire.

Une circulation du virus extrêmement marquée en région Nouvelle-Aquitaine

Du 27 décembre au 02 janvier (semaine 52), le nombre de cas a plus que doublé avec plus de 70 000 nouveaux cas de Covid-19 identifiés en région. Les taux d’incidence et de positivité sont en hausse et n’avaient jamais été aussi élevés : le taux d’incidence atteint désormais 1 279 / 100 000 habitants et le taux de positivité s’élève à 15,5%.

Cette forte accélération de la circulation virale s’observe dans toutes les tranches d’âges mais aussi sur tous les territoires de la région et en particulier en Gironde, dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

Les nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques sont également en augmentation en Nouvelle-Aquitaine par rapport à la semaine précédente : 491 nouvelles hospitalisations cette semaine (contre 447 en semaine 51) et 119 nouvelles admissions en soins critiques (contre 103 la semaine précédente).

Le nombre de nouveaux décès hospitaliers repart à la hausse avec 73 personnes décédées de la COVID-19 à l’hôpital (contre 64 en semaine 51).Parmi ces personnes, 67% étaient âgées de 80 ans et plus et 29% avaient entre 60 et 79 ans.

Données chiffrées – Semaine 52 (du 27 décembre 2021 au 02 janvier 2022)

    Source : Point épidémiologique Santé Publique France

Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 07/01/2022

Consultez le détail des données chiffrées : point épidémiologique Santé Publique France au 07 janvier 2021

Concernant la vaccination, au 04 janvier, 4 832 384 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin soit une couverture de 80,5%, 4 761 610 ont leur schéma vaccinal complet (79,4%) et 2 492 448 ont reçu leur dose de rappel soit 41,5% de la population générale.

Ramenées aux personnes âgées de plus de 12 ans et plus, ces couvertures vaccinales s’élèvent à 90,4% pour la primo-vaccination complète et 47,4% pour la primo-vaccination complète avec dose de rappel. S’agissant de la dose de rappel, 75,4 % des 65 ans et plus (en population générale) l’ont effectuée.

En Nouvelle-Aquitaine, il est estimé que la dose de rappel a été administrée à 72,9% des professionnels de santé libéraux, 69,5% des résidents en EHPAD ou USLD et 50,4% des professionnels exerçant dans ces mêmes établissements.

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 01/07/2022

Retrouvez également des informations actualisées quotidiennement sur :

Site internet GEODES

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr