Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 6 août 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel Vaccination COVID-19 NA

- Confirmation d’une situation à risque, avec des taux d’incidence qui restent élevés en Nouvelle-Aquitaine ; même si l’on constate une stabilisation sur certains territoires après deux semaines consécutives de forte hausse
- Rappel des modalités de dépistage pour les touristes étrangers
- Point sur la vaccination : bilan régional au 3 août 2021
- Se faire vacciner, comment ?

Bandeau vaccinations COVID-19

>>> Confirmation d’une situation à risque, avec des taux d’incidence qui restent élevés en Nouvelle-Aquitaine ; même si l’on constate une stabilisation sur certains territoires après deux semaines consécutives de forte hausse.

Du 26 au 31 juillet (semaine 30), on note une relative stabilisation des taux d’incidence, dans certains départements de Nouvelle-Aquitaine même si le taux d’incidence moyen reste toujours à un niveau élevé (222,7 / 100 000 habitants), bien au-dessus du seuil d’alerte de 50 / 100 000 habitants. La Creuse est désormais le seul département dont le taux est inférieur au seuil d’alerte alors que les départements de la Corrèze, le Lot-et-Garonne, la Dordogne, la Vienne et la Haute-Vienne enregistrent des hausses. A l’inverse, le taux d’incidence diminue de 20 % en Charente-Maritime, un des départements du littoral qui était encore récemment le plus impacté.

Le taux de positivité (4,7 %) est en diminution du 26 au 31 juillet mais il reste au-dessus au seuil d’attention de 5 %. Là encore, on note que la plus forte baisse est observée en Charente-Maritime. Le taux de dépistage poursuit son augmentation dans tous les départements.

Le nombre de nouvelles hospitalisations et d’admissions en service de soins critiques continuent d’augmenter. Les départements qui observent une hausse de ces indicateurs hospitaliers sont la Gironde, les Pyrénées-Atlantiques et la Charente-Maritime.

La mutation L452R, portée principalement par le variant Delta, continue sa progression en Nouvelle-Aquitaine (présent dans 93 % des tests). Cette progression a été très rapide et concerne maintenant l’ensemble des départements.

Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 06/07/2021

Rappel des modalités de dépistage pour les touristes étrangers

Depuis le 7 juillet 2021, les tests de dépistage de la Covid-19 (tests RT-PCR ou antigénique) sont payants pour les touristes étrangers venant en France et ne résidant pas sur le territoire national. Pour se faire tester, ils doivent prendre rendez-vous auprès d’une pharmacie ou d’un laboratoire, les centres de dépistage gratuit ne disposent pas de matériel d’encaissement.

Depuis le 7 juillet 2021, les tests de dépistage de la Covid-19 (tests RT-PCR ou antigénique) sont payants pour les touristes étrangers venant en France et ne résidant pas sur le territoire national. Pour se faire tester, ils doivent prendre rendez-vous auprès d’une pharmacie ou d’un laboratoire, les centres de dépistage gratuit ne disposent pas de matériel d’encaissement.

Les tests pour les touristes étrangers restent gratuits dans les cas suivants :

  • Présentation d’une ordonnance ou d’une prescription médicale
  • Si la personne est identifiée comme cas contact par l’Assurance maladie
  • Si la personne exerce une activité saisonnière. Il lui sera demandée de présenter un justificatif (ex : contrat de travail).

Pour plus d’informations :

Site AMELI
Service public
Visuel Gestes barrières

En cette période estivale, agissons individuellement et collectivement et ne relâchons surtout pas notre vigilance.

Face au virus, chaque geste compte !

N’abandonnons pas les gestes barrières, notamment le port du masque quand la distanciation physique n’est pas possible et/ou que l’on évolue dans un espace clos où les risques de contamination au variant delta sont élevés. Les jeunes adultes insuffisamment vaccinés, sont susceptibles de contaminer les plus fragiles, notamment lors de soirées festives ou de rencontres familiales.

>>> Point sur la vaccination : bilan régional au 3 août 2021

En Nouvelle-Aquitaine, l’immunité collective est encore insuffisante et si la couverture vaccinale progresse, les jeunes adultes ne sont pas encore suffisamment vaccinés en Nouvelle-Aquitaine (69,1 % des 18-39 ans ont reçu leur 1ère injection et 46,1 % des 12-17 ans) alors que la circulation du virus est très présente dans la classe d’âge des 15-44 ans et que le variant Delta est particulièrement contagieux.

Au 3 août dernier, 4 120 968 Néo-Aquitains avaient reçu au moins une dose de vaccin (68,7 %) et 3 496 228 ont leur schéma vaccinal complet (58.3 %). En termes de couverture vaccinale de sa population (schéma complet) la Nouvelle-Aquitaine est la 2ème région métropolitaine, juste après la région Normandie (58.5 %).

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 06/07/2021

>> En savoir plus sur les données épidémiologiques et vaccination (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.) :

Au 3 août dernier, la classe d’âge des  65-74 ans présente la plus forte couverture vaccinale (94 % ont reçu une dose de vaccin et 90.2 % ont atteint un schéma vaccinal complet).

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations NA - 1 dose du CP du 06/07/2021

>>>  Se faire vacciner, comment ?

Le virus delta circule de manière active dans l’ensemble du territoire et il demeure plus contagieux. Plus que jamais, la vaccination et l’application rigoureuse des gestes barrières sont des éléments clés pour contenir l’épidémie et protéger les plus fragiles.

Pour se faire vacciner plusieurs options s’offrent à vous :

  • Prendre un rendez-vous en ligne via le site sante.fr dans un centre de vaccination ou chez un professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme)

    A noter : en Nouvelle-Aquitaine, l’ARS a mis à disposition des professionnels de santé libéraux (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme) des doses de vaccin Pfizer pour rendre encore plus facile l’accès au vaccin, en proximité. L’objectif de cette simplification du parcours vaccinal est bien d’inciter chacun à se faire vacciner rapidement, notamment les personnes fragiles qui peuvent ainsi échanger directement avec leur médecin traitant ou leur infirmier s’ils se questionnent sur l’efficacité du vaccin ou ses effets secondaires.

  • Appeler le numéro vert national 0800 009 110 (Ouvert de 6h à 22h, 7 jours sur 7)

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr