Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 30 juillet 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19

- Dégradation de la situation en Nouvelle-Aquitaine : immunité collective insuffisante de la population, présence du variant Delta et relâchement des comportements dans certaines zones touristiques, l’impact sur le secteur hospitalier peut être rapide
- Point sur la vaccination au 27 juillet
- Covid-19 et Obésité : priorité à la vaccination pour éviter les risques d’hospitalisation

Bandeau vaccinations COVID-19

>>> Dégradation de la situation en Nouvelle-Aquitaine : immunité collective insuffisante de la population, présence du variant Delta et relâchement des comportements dans certaines zones touristiques, l’impact sur le secteur hospitalier peut être rapide

Semaine 29 (du 19 au 25 juillet) et semaine 30, les indicateurs virologiques sont toujours en très forte hausse en Nouvelle-Aquitaine, et cette dégradation rapide est beaucoup plus précoce et bien plus conséquente qu’à la même période, en 2020. De plus, si l’impact sur les hospitalisations est encore mineur en Nouvelle-Aquitaine, le risque d’une dégradation rapide de la situation en milieu hospitalier est aussi prévisible tant que les mesures restrictives mises en place par les Préfectures des départements littoraux n’ont pas encore produit leurs effets.

Le taux d’incidence a plus que doublé en une semaine (219,1/100 000 habitants contre 96,7/100 000 habitants semaine 28) et il est très supérieur au seuil d’alerte fixé à 50/100 000 habitants. Cette hausse touche toutes les classes d’âge même si les 15-44 ans enregistrent le taux d’incidence le plus élevé (501,2/100 000 habitants). Tous les départements sont concernés mais l’impact est plus fort pour les quatre départements littoraux. Si la Nouvelle-Aquitaine a été une des régions les moins impactées par les précédentes vagues, elle est désormais une des plus touchées, avec une circulation du virus très active dans les zones touristiques.

Le taux de positivité (5,5 %) passe au-dessus du point d’attention de 5 %. Il augmente dans toutes les classes d’âge et plus fortement chez les moins de 15 ans (+3,3 points). Le taux le plus élevé est toujours observé chez les 15-44 ans (6,7 %).

L’augmentation du taux d’incidence et du taux de positivité chez les 15-44 ans s’accompagne d’une hausse de l’activité de dépistage notamment en Charente-Maritime, en Gironde, dans les Landes et dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le nombre de nouvelles hospitalisations et d’admissions en service de soins critiques augmentent fortement semaine 19, notamment en Charente-Maritime, en Gironde et dans les Pyrénées-Atlantiques.

La mutation L452R, portée principalement par le variant Delta, continue sa progression en Nouvelle-Aquitaine (présent dans 91 % des tests). Il est particulièrement présent en Charente, en Charente-Maritime et en Dordogne.

En Nouvelle-Aquitaine, l’immunité collective est insuffisante et si la couverture vaccinale augmente régulièrement, les jeunes adultes sont encore trop peu vaccinés alors que la circulation du virus est très présente dans la classe d’âge des 15-44 ans et que le variant Delta est particulièrement contagieux.

Visuel Gestes barrières

En cette période estivale, agissons individuellement et collectivement et ne relâchons surtout pas notre vigilance.

Face au virus, chaque geste compte !

N’abandonnons pas les gestes barrières, notamment le port du masque quand la distanciation physique n’est pas possible et/ou que l’on évolue dans un espace clos où les risques de contamination au variant delta sont élevés. Beaucoup trop de jeunes adultes non vaccinés sont susceptibles de contaminer les plus fragiles, notamment lors de soirées festives ou de rencontres familiales.

>>> Point sur la vaccination : bilan régional au 27 juillet

Au 27 juillet, 3 886 404 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (64,8 %) et 3 288 253 ont leur schéma vaccinal complet (54,8 %). La Nouvelle-Aquitaine est la 2ème région métropolitaine en termes de schéma vaccinal complet, juste après la région Normandie (55 %).

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 30/07/2021

Source : Données extraites de Vaccin Covid exploitées par Santé publique France Nouvelle-Aquitaine

>> En savoir plus sur les données épidémiologiques et vaccination (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.) :

Au 27 juillet, la classe d’âge des  65-74 ans présente la plus forte couverture vaccinale (92,6 % ont reçu une dose de vaccin et 88,5 % ont atteint un schéma vaccinal complet).

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations NA - 1 dose du CP du 30/07/2021

>>>  Covid-19 et Obésité : priorité à la vaccination pour éviter les risques d’hospitalisation

Les personnes en situation d’obésité sont particulièrement vulnérables aux formes graves de la Covid-19 : la pathologie accroît de 64 % le risque d’hospitalisation. La prévention passe obligatoirement par la vaccination et le suivi régulier par son médecin traitant. En Nouvelle-Aquitaine, au 18 juillet, 61,9 % des personnes en situation d’obésité avaient reçu leurs deux doses de vaccins (59 % au niveau national). Mais, face aux risques encourus, ce n’est pas suffisant.

Toutes les personnes en situation d’obésité et non vaccinées doivent prendre conseil auprès de leur médecin ou d’un professionnel de santé de leur choix et se faire vacciner rapidement, à l’occasion d’une consultation en cabinet ou à domicile. Il est important aussi qu’elles respectent les gestes barrières et les règles de distanciation physique afin de se protéger. En cas de suspicion de COVID-19 et pour éviter l’aggravation rapide de leur état de santé, elles doivent aussi très rapidement  contacter leur médecin traitant.

Les personnes en situation d’obésité sont particulièrement fragiles, leur pathologie les expose plus fortement aux formes graves de la Covid-19.

Pour s’informer :

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/obesite/article/obesite-et-covid-19

Taux de vaccination des personnes en situation d’obésité en Nouvelle-Aquitaine au 18/07/2021

Visuel Taux vaccination personnes en situation d'obesité - CP 30/07/2021

Données Open data de l’Assurance maladie sur la vaccination contre le Covid selon les types de pathologies (cancers, diabète, obésité, etc) :
 

https://datavaccin-covid.ameli.fr/pages/details-pathologies/
Visuel Vaccination et obesité

>>>  Se faire vacciner, comment ?

Le virus delta circule de manière active dans l’ensemble du territoire et il demeure plus contagieux. Plus que jamais, la vaccination et l’application rigoureuse des gestes barrières sont des éléments clés pour contenir l’épidémie et protéger les plus fragiles.

Pour se faire vacciner plusieurs options s’offrent à vous :

  • Prendre un rendez-vous en ligne via le site sante.fr dans un centre de vaccination ou chez un professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme)
  • Appeler le numéro vert national 0800 009 110 (Ouvert de 6h à 22h, 7 jours sur 7)

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr