Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 28 mai 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19

- A l’heure où les indicateurs tendent à se stabiliser, optons pour la combinaison « prudence + vaccination » pour repousser le virus et aspirer à un retour à la vie normale le plus rapidement possible
- Vaccination
- 31 mai 2021 : ouverture de la vaccination aux 18-49 ans
- Lancement du téléservice pour télécharger son attestation de vaccination certifiée

>>> A l’heure où les indicateurs tendent à se stabiliser, optons pour la combinaison « prudence + vaccination » pour repousser le virus et aspirer à un retour à la vie normale le plus rapidement possible

A noter : les trois dernières semaines incluant des jours fériés (avec une diminution de l’activité de dépistage ces jours-là), les indicateurs épidémiologiques sont à interpréter avec prudence. Certaines tendances pourraient ne pas refléter totalement la dynamique actuelle de l’épidémie dans certains départements.

Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 28/05/2021

En semaine 20, la circulation virale est relativement stable en Nouvelle-Aquitaine avec un taux d’incidence de 77,6/100 000 habitants (contre 74,3 semaine 19), toujours supérieur au seuil d’alerte de 50/100 000 hab. Seule la Charente-Maritime se situe en-dessous (38,6/100 000 hab.). Il augmente dans Les Landes (+28%), les Pyrénées-Atlantiques (+23%), la Creuse (+21%), la Gironde (+15%) et la Dordogne (+12%), tandis que l’on observe une diminution en Corrèze et dans les Deux-Sèvres et une relative stabilité dans les autres départements.

Le taux d’incidence poursuit sa diminution chez les 65 et plus, se stabilise chez les moins de 15 ans et les 45-64 ans, mais augmente à nouveau chez les 15-44 ans.

Le taux de dépistage régional augmente : 2 969 pour 100 000 habitants en semaine 20 (contre 2 608 semaine 19).

Le taux de positivité est stable (2,6 %) et toujours en-dessous du seuil d’attention des 5 %.

Parmi les tests effectués semaine 20, la proportion de suspicion du variant « anglais » est de 80,6% et celle des variants dits «sud-africain» ou «brésilien» est de 2,3%.

Au 26 mai, 916 personnes étaient hospitalisées, dont 126 en réanimation.

Cette tendance à la stabilisation couplée à l’accélération de la vaccination est encourageante à quelques semaines des congés estivaux, mais la prudence et le respect des gestes barrières restent plus que jamais de mise au moment où la région reprend une activité plus normale. Les risques de contamination et la propagation d’autres variants ne sont pas à exclure comme en témoigne le récent cluster du quartier de  Bacalan à Bordeaux. La vaccination massive de la population majeure - quel que soit son âge et son état de santé - reste à ce jour la meilleure solution pour espérer atteindre une immunité collective, limiter l’apparition des nouveaux variants et ainsi retrouver une vie normale.

>>> Vaccination

Au 26 mai, 2 370 545 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (39,5%) et 1 139 042 ont reçu les deux doses (19%). La Nouvelle-Aquitaine est la 2ème région métropolitaine en termes de couverture vaccinale une dose (39,5 %), juste après la Corse (42 %). S’agissant du schéma vaccinal complet (2 doses de vaccin), la Nouvelle-Aquitaine se situe en 3ème position (19 %), après la Corse (24,6%), Provence-Alpes-Côte d’Azur (19,6%).

Parmi les personnes qui ont reçu au moins une dose de vaccin : 70,3% ont été vaccinés avec le vaccin Pfizer-BioNTech, 19,4% avec le vaccin AstraZeneca, 9,2% avec le vaccin Moderna et 1,1% avec le vaccin Janssen.

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 28/05/2021

>> En savoir plus sur les données épidémiologiques et vaccination (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.) :

>> 31 mai 2021 : ouverture de la vaccination aux 18-49 ans

Les personnes âgées de plus de 18 ans pourront se faire vacciner sans condition à partir du 31 mai. Les réservations seront progressives, de nouveaux créneaux mis en ligne chaque jour sur les différentes plateformes de réservation en ligne (Doctolib, Keldoc, Maiia). Cette nouvelle étape doit permettre à toutes les personnes majeures d’accéder à la vaccination et d’augmenter ainsi notre immunité collective.

Notre région sera dotée au mois de juin de 1 825 005 doses de vaccins en flux B (vaccins Pfizer et Moderna à destination des centres de vaccination) contre 1 082 085 doses au mois de mai. Parmi ces 1 825 005 doses, 1 145 420 sont destinées à des 1ères injections (pfizer) et 679 585 réservées pour les  2ndes injections.

>> Lancement du téléservice pour télécharger son attestation de vaccination certifiée

Les personnes déjà vaccinées contre le Covid-19, peuvent désormais récupérer une attestation de vaccination certifiée sur attestation-vaccin.ameli.fr via le dispositif FranceConnect. L'attestation émise peut être ensuite téléchargée et imprimée. Elle dispose d'un QR code à scanner permettant d'intégrer le certificat dans l'application TousAntiCovid. Depuis le 3 mai, les personnes vaccinées se voyaient remettre un certificat papier de vaccination, mais ce nouveau document permettra à l'ensemble des personnes vaccinées de disposer d'une preuve dématérialisée de leur vaccination

Les personnes ne maîtrisant pas les outils numériques ou n’y ayant pas accès, peuvent demander leur attestation au professionnel ou au centre les ayant vaccinées ou à défaut, la récupérer auprès de leur médecin traitant ou de tout autre professionnel de santé. En savoir plus sur ameli.fr

>> Liste des centres de vaccinations ouverts au public :

>> Données vaccination accessibles en open data sur www.data.gouv.fr :

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr