Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 26 février 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel

>>> Situation épidémiologique en Nouvelle-Aquitaine
>>> Vaccinations
>>> Un nouveau traitement pour éviter les formes graves chez les personnes à haut risque
>>> Les données accessibles en open data sur le site www.data.gouv.fr

Corps de texte

Bandeau vaccinations COVID-19

>>> Les variants se propagent, faisons vite bloc pour éviter un rebond épidémique !

Un ralentissement de la circulation du virus avait été observé en Nouvelle-Aquitaine sur les  3 dernières semaines (voir détail tableau 1), mais depuis ces derniers jours la situation s’est dégradée de manière inquiétante, compte tenu de la progression très significative de la  diffusion des nouveaux variants dans notre région.

En effet, du 16 au 22 février 2021 parmi les tests positifs criblés et dont les résultats sont disponibles dans SI-DEP (soit 55,5 % de l’ensemble des tests de première intention positifs) : la proportion de variant
« britannique » est passée de 24,9 % en semaine 6 (du 8 au 14 février) à 41,7%  au 22 février
et de 4,5% à 4,1 % pour les variants dits « sud-africain » ou « brésilien ».

L’actualité d’autres départements durement touchés montre qu’en raison de leur forte contagiosité, les nouveaux variants peuvent rapidement faire basculer la situation sanitaire d’un territoire. L’ARS Nouvelle-Aquitaine insiste donc sur l’importance du maintien des gestes barrières en toutes circonstances et la nécessité absolue de se faire tester au moindre symptôme ou doute, afin que notre région, jusqu’à présent plus épargnée que d’autres, puisse le demeurer.

En semaine 7 (voir détail tableau 1), le taux d’incidence était relativement stable à 110,4 /100 000 hab. (contre 113,3 en semaine 6) et ce dans toutes les classes d’âge. Mais ce taux marque une remontée sur les données connues au 25 février (voir détail tableau 2) à 116,3/100 000 hab.

Le taux de positivité qui s’établissait à 4,7% (contre 4,2% semaine 6), a désormais atteint le seuil d’attention de 5%.

Le taux de dépistage est stable ou en baisse dans tous les départements et les hospitalisations et passages en réanimation continuent de diminuer.consécutive.

Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 26/02/2021

Source : Données de Santé publique France Nouvelle-Aquitaine 

Tableau 2 - Nombre de patients testés et patients testés positifs au SARS-CoV-2, taux d’incidence et taux de positivité par département, Nouvelle-Aquitaine, de J-3 à J-9  / au 25 février 2021

Visuel COVID-19 CP du 26/02/2021 Patients

>>> Vaccinations

Au 23 février 2021 (inclus), 289 560 personnes ont été vaccinées en Nouvelle-Aquitaine (au moins 1 dose), dont 146 696 ont reçu leur seconde dose.

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 25/02/2021

Source : Données extraites de Vaccin Covid exploitées par Santé publique France Nouvelle-Aquitaine 

>> En savoir plus, Les données épidémiologiques et vaccination (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.) :

>>> Un nouveau traitement pour éviter les formes graves chez les personnes à haut risque

Les patients atteints par le COVID-19 et à haut risque de formes graves peuvent désormais bénéficier d’un nouveau traitement, par des anticorps monoclonaux. Ce traitement s’adresse à ce jour aux adultes ayant un déficit d’immunité ou âgés de plus de 80 ans.

Pour être pleinement efficace, ce traitement doit être débuté dans les 5 premiers jours après l’apparition de la maladie. Ainsi, le repérage précoce des patients malades est essentiel et nécessite une mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé (médecins traitants, médecins biologistes, pharmaciens, infirmiers…) pour les orienter rapidement vers un des centres hospitaliers ayant reçu la dotation médicamenteuse. 

En cas d’infection par un variant, seuls les patients atteints du variant 201/501Y.V1 dit britannique peuvent être traités par cet anticorps monoclonal.

La population cible est susceptible d’évoluer en fonction de l'état des connaissances scientifiques et du contexte épidémique. Ce nouveau traitement vise à compléter les mesures thérapeutiques déjà mises en place pour traiter ces patients.

A ce jour, 5 établissements de santé de la région NOUVELLE-AQUITAINE ont reçu la dotation et doivent organiser un circuit réactif garantissant la sécurité de la prise en charge des patients éligibles au traitement.

>>> Les données accessibles en open data sur le site www.data.gouv.fr

Les indicateurs actuellement accessibles concernent le nombre quotidien de personnes ayant reçu au moins une dose, par date d’injection, par tranche d’âge et par sexe. Ce nombre est également disponible en cumulé et les indicateurs sont déclinés à l’échelle nationale et régionale.

D’autres données concernant la vaccination sont également accessibles librement :

Sur le tableau de bord gouvernemental :

Le nombre de premières doses injectées et les rendez-vous prévus cette semaine (pour première/deuxième injection) accessibles sur l’onglet « Suivi de la vaccination »

  • Les données pour les livraisons et les stocks de doses Pfizer/Moderna pour les flux A et B accessibles sur l’onglet « Logistique vaccins »
  • Sur le site Géodes de Santé publique France
  • Nombre quotidien et cumulé de personnes vaccinées avec au moins une dose
  • Nombre quotidien et cumulé de résidents en EHPAD/USLD vaccinés avec au moins une dose

Aller plus loin

Contact

Contenu

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine

N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr