Nouvelle-Aquitaine

Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 23/04/2020

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel
Visuel COVID-19 / Coronavirus - Communiqué de presse
Sujets abordés :
- Masseurs-kinésithérapeutes : la HAS publie des recommandations pour le suivi des patients à domicile pendant l'épidémie
- Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine
Corps de texte

Masseurs-kinésithérapeutes : la HAS publie des recommandations pour le suivi des patients à domicile pendant l'épidémie

Durant l’épidémie, certains patients (atteints de maladies chroniques et/ou personnes âgées) peuvent nécessiter, malgré le confinement, des actes de kinésithérapie à domicile notamment si un arrêt des soins risque d’entraîner une aggravation de leur état de santé.

Les masseurs-kinésithérapeutes doivent donc rester joignables pour répondre aux sollicitations des patients, et de leur entourage.

En cas d’urgence, si votre masseur-kinésithérapeute traitant n'assure pas de soins urgents au domicile, le Réseau de santé respiratoire en Nouvelle-Aquitaine AquiRespi a recensé les professionnels mobilisables rapidement pour venir chez vous dans le respect des mesures barrières : www.soskine.fr

 

Des recommandations professionnelles pour une prise en charge sécurisée

Dans le but d’aider les masseurs-kinésithérapeutes à réaliser, dans les conditions actuelles, une prise en charge sécurisée de leurs patients, la Haute Autorité de Santé a publié des recommandations professionnelles dédiée à ces situations, en collaboration avec le Collège de la masso-kinésithérapie et l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes.

La HAS recommande aux masseurs-kinésithérapeutes d’intervenir de la façon la plus sécurisée possible au domicile de leurs patients, en considérant que tout patient – voire eux-mêmes – peuvent être infectés ou contagieux. Elle récapitule des conseils généraux et les précautions obligatoires à prendre en matière d’hygiène. Ce document liste également les points à surveiller (repérage de patients fragiles, évaluation des conséquences fonctionnelles du confinement, etc.) et les soins classés comme prioritaires.

> Des précisions sur les mesures de protection sont disponibles sur la plateforme de coordination des soins respiratoires en Nouvelle-Aquitaine : aquirespi.fr

Une évaluation bénéfice/risque de l’intervention à domicile

Elle préconise que chaque intervention à domicile, si elle doit être maintenue, le soit après une analyse du rapport bénéfice/risque et réponde aux préconisations suivantes :

  • Les actes sont-ils indispensables à domicile pour ce patient ?
  • Le patient et son entourage semblent-ils suffisamment autonomes pour s’investir et effectuer la rééducation à distance par télésoin ?
  • Quels sont les risques en cas d’abstention de déplacement au domicile ?
  • Suis-je doté du matériel de protection nécessaire aux soins à domicile ?
  • Le patient est-il informé du risque potentiel lié à ma visite à domicile ?

Un suivi de kinésithérapie à distance, c’est possible

Dans le but de minimiser les risques, les masseurs-kinésithérapeutes sont autorisés à réaliser certains actes à distance par télésoin, lorsque c’est possible.

Dans le contexte épidémique, certains suivis de rééducation peuvent être réalisés via une prise en charge à distance : le patient peut, par exemple, utiliser les ressources du domicile (chaise, escaliers, bouteilles d’eau en guise d’altères, etc.) et suivre les exercices que le  masseur-kinésithérapeute lui aura montré, par écran interposé. Le patient pourra tenir un cahier de bord pour évaluer, à distance, l’observance du programme d’auto-exercices prescrit, et les difficultés rencontrées pour ajuster et faire évoluer le programme de rééducation.

Une prise en charge particulière pour les patients atteints de Covid-19

La HAS précise également des éléments sur les programmes de rééducation adaptés aux patients atteints de Covid-19 ou susceptibles de l’être. Dans ce cadre, elle rappelle les précautions à prendre en matière de sécurité. Elle conseille d’éviter tout exercice actif du fait de la grande fatigabilité de ces malades durant la phase de fièvre ou de symptômes aigus, dresse une liste d’évaluations à réaliser (température, saturation en oxygène, etc.) et des soins prioritaires à maintenir en fonction de l’état du patient (drainage bronchique, mise en place de programme de réhabilitation, etc.).

Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine

>>> Cas confirmés rapportés par les laboratoires de Nouvelle-Aquitaine

L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 42 nouveaux cas confirmés recensés par Santé publique France le 22 avril, ce qui porte le total à 4 387 depuis le début de l’épidémie (11 doublons identifiés à une date antérieure ont été retranchés du total de cas confirmés).  

Pour rappel :

  • ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville.
  • les chiffres des départements comprennent des cas n’ayant pas été encore géolocalisés et attribués au département du laboratoire qui a réalisé le test.
Carte Cas COVID-19 du 23/04/2020

Source : Santé publique France

>>> Prise en charge et décès en Nouvelle-Aquitaine

  • 769 personnes sont actuellement hospitalisées (1) (- 31 par rapport à la veille)
  • 156 personnes sont actuellement en réanimation ou en soins intensifs (1) (- 5 par rapport à la veille)
  • 1 199 personnes sont sorties guéries de l’hôpital depuis le début de l’épidémie (1) (+ 55 par rapport à la veille)
  • Depuis le début de l’épidémie, on déplore 277 décès (1) parmi les personnes hospitalisées (+ 10 par rapport à la veille).

(1) Source Santé publique France Nouvelle-Aquitaine au 23/04 à 14h

Tableau Cas COVID-19 source SI-VIC du 23/04/2020

Source : Santé publique France

>>> Situation dans les EHPAD de Nouvelle-Aquitaine

Les chiffres collectés dans le tableau de Santé publique France sont les données déclaratives qui ont été transmises par les établissements entre le 1er mars et le 23 avril 2020 à 9h.

Il est question de signalements pouvant émaner de structures ayant déjà fait des signalements ou même ayant clôturé des situations (cas suspects testés négatifs ou retour à la normale dans l’EHPAD).

L’ARS Nouvelle-Aquitaine procède actuellement à une vérification de ces données, en lien avec les établissements. Sont ainsi en train d’être identifiés dans cette base de données :

  • les signalements en doublon,
  • les cas suspects testés négatifs
  • les situations revenues à la normale

Au total, 301 EHPAD ont été concernés par un cas confirmé ou suspect de Covid-19 depuis le début de l’épidémie.

En isolant les signalements clos (108 test négatif ou retour à la normale), il est établi qu’au 23 avril, 193 EHPAD sont actuellement concernés par une situation de Covid-19 confirmée ou suspecte parmi des résidents ou le personnel, soit 21,5 % des EHPAD de notre région (898 EHPAD en Nouvelle-Aquitaine).

  • Parmi les signalements, 1 367 résidents ont été comptabilisés confirmés ou cas possibles (suspects présentant des symptômes) Covid-19 (+ 28 par rapport à la veille),
  • Parmi ces cas possibles ou confirmés, 95 sont décédés au sein des établissements (+ 3 par rapport à la veille) et 62 sont décédés à l’hôpital (+ 4 par rapport à la veille, ces décès sont inclus dans l’indicateur « nombre de décès parmi les personnes hospitalisées » voir tableau ci-dessus).

Pour rappel, dans le cadre de la doctrine du dépistage systématisé en EHPAD, l’ARS Nouvelle-Aquitaine le déclenche dès qu’un premier cas est confirmé chez un résident ou un membre du personnel. L’ensemble des résidents et du personnel de l’EHPAD sont alors dépistés.

Tableau Cas COVID-19 en EHPAD du 23/04/2020

Source : Santé publique France

COVID-19 - Visuel gestes barrières

Numéro vert national pour toutes questions non-médicales :

0800 130 000 (appel gratuit)

Cellule régionale de renseignements Covid-19 :

[email protected]

La source de référence pour des informations fiables sur la situation :

Site du Gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Aller plus loin

Contact

Contenu

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
N° presse dédié COVID-19 : 06 65 24 84 60

[email protected]