Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 20 août 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19

- Circulation toujours très active du virus en Nouvelle-Aquitaine, la vigilance et le respect des gestes barrières s’imposent toujours
- Point sur la vaccination : bilan régional au 18 août 2021
- Se faire vacciner, comment ?
- Appel à volontariat « Renfort Antilles »
- Activation du Plan blanc en Nouvelle-Aquitaine

Bandeau vaccinations COVID-19

Circulation toujours très active du virus en Nouvelle-Aquitaine, la vigilance et le respect des gestes barrières s’imposent toujours

Du 9 au 15 août (semaine 32), le virus circule toujours très activement en Nouvelle-Aquitaine même si observe une baisse du taux d’incidence (190,1 / 100 000 habitants contre 199 / 100 000 habitants semaine 31) et du taux de positivité à 3,2 % (4,3 % semaine 31).

Le taux d’incidence reste relativement stable dans toutes les tranches d’âge sauf pour les 15-44 ans qui présentent toujours le taux le plus élevé (334,1 / 100 000 habitants). On observe qu’il est en hausse dans cinq départements : la Charente, la Corrèze, la Creuse, les Deux-Sèvres et la Haute-Vienne et qu’il continue à diminuer dans deux départements du littoral : la Charente-Maritime et la Gironde.

Le taux de positivité diminue ou reste stable dans l’ensemble des départements. Il est partout en deçà du seuil d’attention des 5 % pour la 3ème semaine consécutive.

Le taux de dépistage augmente fortement (5 854 / 100 habitants), notamment chez les 15-74 ans.

Le nombre de nouvelles hospitalisations et d’admissions en service de soins critiques continuent d’augmenter dans les départements de Nouvelle-Aquitaine et notamment en Gironde.

La mutation L452R, portée principalement par le variant Delta, continue sa progression toujours très en rapide en Nouvelle-Aquitaine.

Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 20/08/2021

En cette période estivale, agissons individuellement et collectivement et ne relâchons surtout pas notre vigilance.

Face au virus, chaque geste compte !

N’abandonnons pas les gestes barrières, notamment le port du masque quand la distanciation physique n’est pas possible et/ou que l’on évolue dans un espace clos où les risques de contamination au variant delta sont élevés. Beaucoup trop de jeunes adultes non vaccinés sont susceptibles de contaminer les plus fragiles, notamment lors de soirées festives ou de rencontres familiales.

Point sur la vaccination : bilan régional au 18 août 2021

Au 18 août dernier, 4 524 259 Néo-Aquitains avaient reçu au moins une dose de vaccin (75,4 %) et 3 869 593 ont leur schéma vaccinal complet (64,5 %). En termes de couverture vaccinale de sa population (schéma complet) la Nouvelle-Aquitaine est la 3ème région métropolitaine, après la Normandie (65,25 %) et la Bretagne (64,9 %).

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 20/08/2021

>> En savoir plus sur les données épidémiologiques et vaccination (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.) :

Il est à noter qu’en Nouvelle-Aquitaine, 1/3 des 12-17 ans ont une couverture vaccinale complète, 34,4 % de cette classe d’âge ont reçu deux doses de vaccins.

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations NA - 1 dose du CP du 20/08/2021

Se faire vacciner, comment ?

Le virus delta circule de manière active dans l’ensemble du territoire et il demeure plus contagieux. Plus que jamais, la vaccination et l’application rigoureuse des gestes barrières sont des éléments clés pour contenir l’épidémie et protéger les plus fragiles.

Pour se faire vacciner plusieurs options s’offrent à vous :

  • Prendre un rendez-vous en ligne via le site sante.fr dans un centre de vaccination ou chez un professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme)

A noter : en Nouvelle-Aquitaine, l’ARS a mis à disposition des professionnels de santé libéraux (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme) des doses de vaccin Pfizer pour rendre encore plus facile l’accès au vaccin, en proximité. L’objectif de cette simplification du parcours vaccinal est bien d’inciter chacun à se faire vacciner rapidement, notamment les personnes fragiles qui peuvent ainsi échanger directement avec leur médecin traitant ou leur infirmier s’ils se questionnent sur l’efficacité du vaccin ou ses effets secondaires.

  • Appeler le numéro vert national 0800 009 110 (Ouvert de 6h à 22h, 7 jours sur 7)
Infographie COVID-19 Vaccination grand public du 23/08/2021

Appel à volontariat « Renfort Antilles »

Depuis l’aggravation de la situation épidémique en Guadeloupe et en Martinique, 71 volontaires néo-aquitains sont partis renforcer les équipes de soignants des établissements de santé ultra-marins (Guadeloupe, Martinique), très fortement éprouvés par l’accélération de l’épidémie depuis le début de la période estivale.

Compte tenu de l’évolution de l’épidémie dans les territoires d’Outre-mer, les prochaines semaines seront décisives et de nouveaux renforts sont encore nécessaires.

Les profils recherchés en priorité sont :

  • médecins,
  • infirmier(e)s
  • aides-soignant(e)s, idéalement spécialisés en réanimation.

Il est encore possible de candidater.

Pour postuler, il faut contacter l’ARS Nouvelle-Aquitaine au 09 69 37 00 33

Activation du Plan blanc en Nouvelle-Aquitaine : augmenter les capacités  en réanimation pour anticiper la hausse possible des hospitalisations début septembre

Afin de prévenir l’aggravation de la situation épidémique en Nouvelle-Aquitaine les prochaines semaines, le Directeur général de l’ARS a pris la décision d’activer le niveau 2 du Plan blanc le 10 août dernier.

Les établissements de santé sont tenus d’adapter leur organisation afin d’anticiper une hausse des hospitalisations et éviter les tensions hospitalières à la rentrée.

Au 17 août, les capacités en réanimation s’élèvent à 493 lits en Nouvelle-Aquitaine. Le taux d’occupation régional en réanimation est de 82,9 %. Le taux de patients atteints de covid-19 en réanimation est de 22,1 % (le seuil d’alerte est fixé à 20 %). Ce taux d’occupation permet encore de répondre aux besoins de prise en charge de tous les patients, Covid ou non, mais présentant des pathologies nécessitant une prise en charge en réanimation ou soins critiques.

L’ARS assure un suivi quotidien des capacités de réanimation, en lien avec l’observatoire régionale des urgences (ORU) et l’ensemble des services de réanimation des établissements de santé de Nouvelle-Aquitaine, publics et privés. En 2020, cette stratégie avait permis d’armer plus de 600 lits de réanimation au plus fort de la Crise Covid et assurer la prise en charge immédiate des personnes en situation critique.

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr