Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 2 juillet 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel Vaccination COVID-19 NA

- Une circulation du virus toujours en baisse et un taux d’incidence qui passe sous le seuil d’attention
- Vaccination
- Un risque réel lié à la diffusion du variant Delta
- Un besoin d’accélérer la vaccination dans toutes les classes d’âge

Bandeau vaccinations COVID-19

Une circulation du virus toujours en baisse et un taux d’incidence qui passe sous le seuil d’attention.

La circulation du virus est en baisse sur l’ensemble du territoire. En semaine 25 (du 21 juin au 27 juin), le taux d’incidence est de 15,2/100 000 habitants contre 20,6/100 000 habitants semaine 24. Il demeure ainsi en dessous du seuil d’attention, fixé à 20/100 000 habitants.

Le taux de positivité reste stable (0,8%) et reste sous le seuil d’attention de 5 %. Une diminution du taux de positivité est observée dans la majorité des départements. Les plus fortes diminutions sont enregistrées dans le Lot-et-Garonne (- 0,6 pt) et en Haute-Vienne. En Creuse aucun nouveau cas positif n’a été enregistré (positivité nulle). Par ailleurs, on note que le taux de dépistage diminue en semaine 25 pour s’établir à 2012,8 tests pour 100 000 habitants.

Malgré une situation épidémiologique favorable, il est nécessaire de maintenir une vigilance collective pour que cette amélioration soit durable. Avec l’arrivée des vacances estivales, les contacts vont se multiplier et avec eux, le risque de contamination si les mesures barrières ne sont pas respectées. La situation du département des Landes nous rappelle qu’il faut rester sur nos gardes. En effet, bien que le taux d’incidence soit stabilisé, la circulation du virus y est toujours plus active qu’ailleurs dans la région mais son évolution est suivie de près et un plan d’actions rigoureux est mis en place pour contenir la propagation du virus.

 

Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 02/07/2021

>>> Vaccination

Au 30 juin, 3 342 197 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (55.7 %) et 2 212 360 ont reçu les deux doses (36.9 %).

La Nouvelle-Aquitaine est la 2ème région métropolitaine en termes de couverture vaccinale une dose (55,7 %), à égalité avec la Normandie (52,9%) et après la Bretagne (56, 7 %). S’agissant du schéma vaccinal complet (2 doses de vaccin), la Nouvelle-Aquitaine se situe en 2ème position (36,9 %) après la Corse (41,0 %).

Parmi les personnes qui ont reçu au moins une dose de vaccin : 74,0 % ont été vaccinés avec le vaccin Pfizer-BioNTech, 14,2 % avec le vaccin AstraZeneca, 9,8 % avec le vaccin Moderna et 2,0 % avec le vaccin Janssen.

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 02/07/2021

NB : Santé publique France nous informe que suite à un retard de remontée de données, les chiffres du jour ne sont pas encore disponibles. Ce communiqué fait état des derniers chiffres consolidés disponibles, ceux du 21 juin 2020.

>> En savoir plus sur les données épidémiologiques et vaccination (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.) :

>>> Un risque réel lié à la diffusion du variant Delta

Cette dernière semaine montre une diminution moins marquée de la circulation du SARS-CoV-2, dans un contexte de progression du variant Delta au niveau international, mais également national où le pourcentage de ce variant identifié augmente progressivement.

L’émergence de nouveaux variants potentiellement plus transmissibles et/ou plus sévères constitue une menace constante qui peut, à tout moment, entrainer une nouvelle intensification de la circulation virale et une tension sur le système hospitalier.

Ainsi, la situation dans les Landes, avec l’émergence rapide du variant Delta qui circule à présent de façon communautaire, est suivie avec la plus grande attention et a nécessité dans ce département, en plus d’un plan d’actions dynamique, une prolongation des mesures sanitaires qui ont pu être levées dans le reste du territoire. Si nous souhaitons freiner la diffusion de ce variant Delta, il est indispensable d’accroitre la vaccination et notamment le nombre de personnes avec un schéma de vaccination complet.

>>> Un besoin d’accélérer la vaccination dans toutes les classes d’âge

Bien que la couverture vaccinale soit en augmentation constante, elle n’est toujours pas suffisante pour atteindre l’immunité collective et cela peut favoriser la circulation du virus dans un contexte de brassage de population cet été.

Si la couverture vaccinale est à présent très élevée chez les personnes âgées, notamment celles résidant en EHPAD, elle est encore insuffisante chez les jeunes qui sont tout particulièrement concernés par les rassemblements de population au cours de l’été.

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr