Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 19 mars 2021

Communiqué de presse
Visuel

>>>La situation épidémiologique en Nouvelle-Aquitaine : des taux d’incidence qui nécessitent de rester toujours en alerte
>>> Point sur les transferts de patients en Nouvelle-Aquitaine semaine11
>>> Vaccination

Corps de texte

En semaine 10 (du 8 au 14 mars), la circulation du virus reste active en Nouvelle-Aquitaine. On note un léger rebond avec une augmentation du taux d’incidence qui atteint 131,3 cas pour 10 000 habitants (contre 107,3 semaine 9) soit une hausse de 22 %. Toutes les classes d’âge, excepté les 75 ans et plus, sont concernées. Le taux le plus important est toujours observé chez les 15-44 ans (185,2 /100 000 hab.).
Désormais, cinq départements présentent des taux d’incidence supérieurs à 150 / 100 000 hab : la Charente, la Corrèze, les Deux-Sèvres, la Gironde et la Vienne. Ce sont ceux  qui ont les taux de dépistage les plus élevés de la région.

Le taux de positivité est en légère hausse avec un taux de 4,5 % (contre 4,1 % semaine 9). Cette tendance à la hausse est observée dans la majorité des départements.

Parmi les tests positifs criblés et dont les résultats sont disponibles dans SI-DEP (soit 62,1 % de l’ensemble des tests de première intention positifs en S09 et 60 % en S10) : la proportion de variant « britannique » est passée de 61,9 % en semaine 9 (01 au 07 mars) à 78,2 %  en semaine 10 (08 au 14 mars) et de 2,5 % à 3,2 % pour les variants dits « sud-africain » ou « brésilien ».
On note aussi une forte hausse des dépistages chez les 15 ans et plus (+ 62 %). Le nombre d’hospitalisations et d’admissions en réanimation reste stable.

 

L’ARS Nouvelle-Aquitaine participe activement depuis le début de la crise au mouvement de solidarité nationale afin de venir en appui aux régions en tension, et organiser des transferts de patients avec les services de réanimation . A ce jour , 191 patients ont été pris en charge dans un établissement de santé (public ou privé) de Nouvelle-Aquitaine.

Au cours de la semaine, trois transferts ont été organisés. Un patient de l’Hôpital Fondation de Rotschild de Paris a été pris en charge au service de réanimation du CHU de Poitiers, jeudi 18 mars.

Le 19 mars, deux patients originaires d’Ile-de-France ont été pris en charge au service réanimation du  Centre hospitaliser de la Côte basque à Bayonne.

 

Au 17 mars 2021, 569 198 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccins (9,5 %) et 258 551 personnes ont reçu les  deux doses (4,3 %). La Nouvelle-Aquitaine est toujours la région qui vaccine le plus après les régionas Ile-de-France et Auvergne-Rhône Alpes.

Parmi ceux qui ont reçu au moins 1 dose : 69 % ont été vaccinés avec le vaccin Pfizer-BioNTech, 26 % avec le vaccin AstraZeneca et 3 % avec le vaccin Moderna.

A noter que 92,8 % des résidents en EHPAD/ULSD ont reçu une dose de vaccin.

Santé publique France (SPF) COVID-19 - Points épidémiologique du 18 mars 2021

Aller plus loin

Contact

Contenu

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr