Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 15 octobre 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel Vaccination COVID-19 NA

- La circulation du virus ralentit toujours en région mais la vigilance s’impose chez les plus de 65 ans et plus
- Point sur la vaccination population générale : bilan régional au 12 octobre 2021
- Point sur la vaccination des professionnels de santé au 12 octobre 2021
- Evolution de la prise en charge des tests de dépistage Covid

Bandeau vaccinations COVID-19

La circulation du virus ralentit toujours en région mais la vigilance s’impose chez les plus de 65 ans et plus

La circulation du virus ralentit toujours en Nouvelle-Aquitaine en semaine 40 (du 4 au 10 octobre) avec des taux qui s’établissent à 29,5/100 000 habitants, en baisse de 1,1 point, pour l’incidence et 0,9% pour la positivité. Pour autant, si le taux d’incidence est inférieur au seuil d’alerte (50/100 00 habitants) dans tous les départements, il augmente dans trois départements de la région : la Creuse (36,1 / 100 000 habitants), la Dordogne (37,2 / 100 000 habitants) et dans les Deux-Sèvres (40,8 / 100 000 habitants). Dans ce département, le taux d’incidence continue d’augmenter puisqu’à date du 11 octobre, il a dépassé le seuil d’alerte (fixé à 50 / 100 000 habitants) et s’établit à 57,7 / 100 000 habitants.

Face à ce constat, l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine appelle la population à la vigilance soutenue. Le respect des gestes barrières reste indispensable pour limiter la transmission du virus notamment lors d’événements festifs et la dose de rappel est essentielle pour assurer le maintien d’une protection maximale vis-à-vis du Covid-19. Les personnes âgées de 65 ans et plus doivent prendre rendez-vous, dès que possible, auprès de leur médecin, infirmier, pharmacien, chirurgien-dentiste, dans un laboratoire d’analyse médicale ou dans un centre de vaccination.

Visuel Ministère Dose rappel
Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 15/10/2021
Visuel COVID-19 - 10 Gestes barrières

Point sur la vaccination population générale : bilan régional au 12 octobre 2021

Au 12 octobre dernier, 4 835 256 néo-aquitains avaient reçu au moins une dose de vaccin soit une couverture vaccinale de 80,6% et 4 747 146 ont leur schéma vaccinal complet soit 79,1%. En termes de couverture vaccinale de sa population (schéma complet) la Nouvelle-Aquitaine est la 3ème région métropolitaine qui vaccine le plus après la Bretagne (80,5%) et la Normandie (79,4%).

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 15/10/2021

>> En savoir plus sur les données épidémiologiques et vaccination (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.) :

Tout comme la semaine dernière, la couverture vaccinale schéma complet des 12-17 ans progresse de +1 point puisqu’elle atteint 80,3% contre 77,7% en semaine 39. La progression de la couverture vaccinale reste stable dans toutes les autres tranches d’âge.

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations NA - 1 dose du CP du 15/10/2021

 

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations NA - Schéma complet du CP du 15/10/2021

Point sur la vaccination des professionnels de santé au 12 octobre 2021

  • S’agissant des professionnels de santé libéraux, 96,9% ont reçu au moins une dose de vaccin au 12 octobre et 90,8% ont un schéma complet.
  • S’agissant des professionnels de santé exerçant dans les EHPAD ou dans les Unités de soins de longue durée (USLD), 92,1% ont reçu au moins une dose de vaccin et 90,8% ont leur schéma complet.
Cartographie Taux de vaccination des PS libéraux du 15/10/2021
Cartographie Taux de vaccination du personnel EHPAD et USLD du 15/10/2021

Fin de la gratuité des tests de dépistage Covid

Depuis aujourd'hui, les tests RT-PCR et antigéniques ne sont plus systématiquement pris en charge par l’Assurance maladie, comme c’était le cas depuis le début de la crise sanitaire. L’objectif est de maintenir un accès facilité au dépistage pour les personnes symptomatiques ou contact à risque.

Ainsi, continuent à bénéficier d’une prise en charge, les personnes :

  • ayant un schéma vaccinal complet (ou une contre-indication à la vaccination) ;
  • mineures ;
  • identifiées par le « contact tracing » ;
  • concernées par des campagnes de dépistage collectif (ARS, établissements scolaires…) ;
  • symptomatiques sur prescription médicale ;
  • ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois.

Pour continuer à bénéficier de la prise en charge d’un test par l’Assurance maladie, ces personnes devront présenter l’une des preuves suivantes :

  • un certificat de vaccination, de contre-indication vaccinale ou de rétablissement, sous forme de « QR code » (papier ou numérique) ;
  • une pièce d’identité pour les mineurs ;
  • un justificatif de contact à risque (mail ou SMS) envoyé par l’Assurance maladie pour une prise en charge au 1er et au 7e jour ;
  • une prescription médicale valable 48 heures et non renouvelable.

Les tests réalisés en vue d’obtenir un « pass sanitaire » sont également payants depuis aujourd’hui. La réalisation d’un test dans ce cadre sera donc à la charge de la personne.

Les prix à régler seront identiques à ceux actuellement pris en charge l’Assurance maladie. Ils varient en fonction du type de test, du professionnel qui les réalise, du jour et du lieu où ils sont effectués :

  • pour les tests RTPCR, réalisés par des laboratoires de biologie médicale, le tarif de référence sera de 43,89 € ;
  • pour les tests antigéniques, le tarif varie de 22,02 € à 45,11 €.

En savoir plus sur l’évolution de la prise en charge > dossier de presse

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr