Nouvelle-Aquitaine

Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 13/04/2020

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel
Visuel COVID-19 - Informations
Sujets abordés :
- Covid-19 : comment ne pas relâcher l’effort jusqu’à la fin du confinement et bien vivre cette période ?
- Retour ce jour de 6 soignants, partis en renfort des équipes des établissements de santé de Mulhouse, dans le bus de l’UBB mis à disposition par Keolis
- Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine
Corps de texte

Covid-19 : comment ne pas relâcher l’effort jusqu’à la fin du confinement et bien vivre cette période ?

Vous trouverez ci-dessous des conseils pratiques pour vivre le mieux possible  cette période de confinement, que ce soit seul ou en famille et pour ne pas relâcher l’effort jusqu’à la fin de cette période.  

Bien vivre le confinement : plein de conseils et des guides pratiques pour vous aider au quotidien

Le confinement peut être difficile à vivre, seul, en couple ou en famille. Anxiété, solitude, tensions… cette situation exceptionnelle peut avoir des impacts négatifs sur notre quotidien. Alors comment s’en sortir « sans sortir » ?

Nous avons rassemblé sur une page du site internet de l’ARS Nouvelle-Aquitaine des informations utiles pour tous dans différents domaines : Covid-19 bien vivre le confinement

Retrouvez ci-dessous quelques-uns des conseils pour vous aider à prendre soin de vous et de vos proches pendant le confinement :

  • Préservez-vous de la surinformation : suivre au jour le jour l’évolution de l’épidémie de Covid-19 peut aider à réduire la peur mais un flot continu d’informations peut générer beaucoup d’angoisses. En pratique, vous pouvez essayer de limiter votre « addiction » à suivre son flot continu en vous limitant à vous informer au cours d’un ou deux moments dédiés dans la journée, en privilégiant les sites officiels pour vous préserver des rumeurs et des « fake news ».
  • Planifiez une routine : le confinement remet en question toutes nos habitudes. Il faut trouver un nouveau sens à ses journées en se forçant à planifier une routine qui pourra durer jusqu’à la fin du confinement. C’est un juste équilibre à trouver entre des activités incontournables (ex : école à la maison, télétravail…) et des activités « plaisir », bonnes pour votre santé mentale et physique. Pensez également à aérer votre logement.
  • Restez actifs : être confiné et garder la forme, l’équation peut paraître compliquée. Pourtant, des exercices simples peuvent être réalisés à domicile, sans matériel particulier. Il existe des programmes sportifs, en ligne et gratuits, qui vous permettront de continuer à pratiquer une activité physique durant le confinement. Le ministère des sports a réalisé le guide « Faire du sport à la maison » qui recense de nombreuses applications et sites internet proposant des séances d’activité physique pour tous les publics et envies.
  • Un « guide des parents confinés : 50 astuces de pro » a été mis à disposition par le Secrétariat chargé  de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations pour soutenir et accompagner les parents confinés dans leur conciliation vie professionnelle / vie familiale au quotidien grâce aux conseils bénévoles de professionnels, experts et parents. Ce livret ne remplace bien sûr aucune consultation et n’a pas de vocation médicale.

 

  • Confinement et violences conjugales ou intrafamiliales : ce contexte de confinement et d’anxiété provoquée par la crise sanitaire actuelle favorise les violences conjugales et intrafamiliales. Plusieurs dispositifs permettent de trouver de l’aide.
    • Violences faites aux femmes : trouvez de l’aide en contactant le 3919 ou sur le site www.arretonslesviolences.fr . En cas d’urgence, appelez le 17 ou le 112 (depuis un portable).
    • Violences faites aux enfants : face à la maltraitante d’un enfant et dans le doute, contactez le 119. En cas d’urgence, appelez le 17 ou le 112 (depuis un portable).
    • Si vous vous sentez dépasser : ne frappez pas, faites-vous accompagner pour préserver votre famille. Contactez le numéro d’écoute pour prévenir les violences : 08 019 019 11.
  • Des dispositifs d’écoute pour la population et les professionnels : de nombreux numéros d’écoute sont mis en place au plan national et en Nouvelle-Aquitaine pour répondre à vos questions dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

Continuez sans relâche à respecter le confinement

L’organisation et l’anticipation du système de santé dans notre région permettent à ce stade d’éviter la saturation de l’accueil en réanimation et garantissent à chaque patient une prise en charge de qualité, selon les critères médicaux en vigueur habituellement.

Les personnes fragiles et âgées sont davantage victimes de la maladie et doivent être particulièrement protégées, mais il ressort que les classes d’âge plus jeunes sont concernées également. La protection des uns et des autres est donc l’affaire de tous et le respect des consignes de confinement et de la pratique des gestes barrière est plus que jamais de mise. Il est essentiel de poursuivre l’application de ces mesures jusqu’à ce que les conditions du déconfinement soient réunies.

Le virus ne circule pas tout seul, c’est nous tous qui le véhiculons. Les mesures suivantes sont des mesures de bon sens pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Restez chez vous,
  • Lavez-vous les mains très régulièrement,
  • Toussez ou éternuez dans votre coude,
  • Saluez sans serrer la main, supprimez les embrassades,

Utilisez des mouchoirs à usage unique.

Retour ce jour de 6 soignants, partis en renfort des équipes des établissements de santé de Mulhouse, dans le bus de l’UBB mis à disposition par Keolis

Ils étaient partis dans le bus des Girondins le 6 avril pour aller renforcer les équipes soignantes du Centre hospitalier de Mulhouse et de  l’ERM (hôpital de campagne). Six des 17 médecins-anesthésistes, médecins en soins palliatifs, infirmiers et infirmières anesthésistes et infirmièr.e.s sont de retour ce soir dans le bus de l’Union Bordeaux Bègles Rugby, mis à disposition par la société de transport Keolis Gironde. Deux d’entre eux ont néanmoins choisi de rester sur place pour participer à la mise en place d’une unité post-réanimation à Mulhouse afin d’accompagner les patients qui auront besoin d’une longue rééducation.

Les conducteurs du bus de l’équipe UBB sont partis dimanche pour Mulhouse et ils ont repris la route ce matin à 9h avec les 6 soignants qui rentrent à Bordeaux. Les onze heures de trajet entre Mulhouse et Bordeaux devraient leur laisser le temps de profiter pleinement des dessins des enfants des salariés de Keolis affichés dans le bus, suite au concours lancé pour témoigner de leur reconnaissance auprès des personnels soignants et les féliciter pour leur engagement et leur esprit de solidarité.

Les membres de l’équipe de l’UBB ont eux aussi tenu à leur exprimer leur reconnaissance via une vidéo diffusée dans le bus. Des  joueurs qui se sont particulièrement mobilisés ces dernières semaines en lançant notamment une cagnotte solidaire au profit du CHU de Bordeaux (plus de
56 000 € récoltés grâce à l’engouement des supporters, qui ont reçu en contrepartie des maillots et divers cadeaux). Enfin, l’UBB s’est engagé à offrir des places au personnel soignant dès le démarrage de la prochaine saison.

L’ARS Nouvelle-Aquitaine remercie l’ensemble de ces acteurs pour leur appui et leur solidarité.

Visuel COVID-19 - Aidants

Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine

L’ARS Nouvelle-Aquitaine communique désormais quotidiennement les chiffres départementaux fiabilisés par Santé publique France en intégrant une répartition géographique.

>>> Cas confirmés rapportés par les laboratoires de Nouvelle-Aquitaine

L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 55 nouveaux cas confirmés recensés par Santé publique France le 12 avril, ce qui porte le total à 3 356 cas confirmés dans la région depuis le début de l’épidémie.

Pour rappel :

  • ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville.
  • les chiffres des départements comprennent des cas n’ayant pas été encore géolocalisés et attribués au département du laboratoire qui a réalisé le test.

>>> Nombre de cas de Covid-19 par département en Nouvelle-Aquitaine au 12 Avril 2020

Carte Cas COVID-19 du 13/04/2020

Source : Santé publique France

>>> Prise en charge et décès en Nouvelle-Aquitaine

NB : Santé publique France précise qu’une diminution des saisies et mises à jour des dossiers patients dans SI-VIC est attendue lors du week-end prolongé de Pâques. Les données SI-VIC étant analysées par date de déclaration, les interprétations des chiffres transmis les samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 avril, ainsi que les tendances observées, doivent être prudentes. Une baisse artificielle pourrait être observée ces jours et suivie d’un rattrapage les mardi 14 et mercredi 15 avril.

  • 857 personnes sont actuellement hospitalisées (1)  (+ 25 par rapport à la veille)
  • 259 personnes sont actuellement en réanimation ou en soins intensifs (1) (+ 2 par rapport à la veille)
  • 828 personnes sont sorties guéries de l’hôpital depuis le début de l’épidémie(1) (+ 13 par rapport à la veille)
  • Depuis le début de l’épidémie, on déplore 194 décès (1) parmi les personnes hospitalisées (+ 4 par rapport à la veille).

(1)Source Santé publique France Nouvelle-Aquitaine au 13/04 à 14h

>>> Nombre de cas de Covid-19, données SI-VIC, au 13 Avril 2020 en Nouvelle-Aquitaine

Source : Santé publique France

>>> Situation dans les EHPAD de Nouvelle-Aquitaine

Au 13 avril à 9h, 241 EHPAD (+ 4 établissements par rapport à la veille) sur les 898 de Nouvelle-Aquitaine (soit 26,8 %) ont déclaré un ou plusieurs cas possibles ou confirmés de COVID-19 parmi des résidents ou le personnel.

  • Parmi ces signalements, 791 résidents ont été comptabilisés confirmés ou cas possibles (suspects présentant des symptômes) Covid-19 (+ 14 par rapport à la veille),
  • Parmi ces cas possibles ou confirmés, 59 sont décédés au sein des établissements (+ 3 par rapport à la veille),
    et 33 sont décédés à l’hôpital (pas de nouveau décès par rapport à la veille  - ces décès sont inclus dans l’indicateur « nombre de décès parmi les personnes hospitalisées » voir tableau ci-dessus).

A noter ! Ces chiffres sont les données déclaratives qui ont été transmises par les établissements entre le 1er  mars et le 13 avril 2020 à 9h.

Source : Santé publique France

COVID-19 - Visuel gestes barrières

Numéro vert national pour toutes questions non-médicales :

0800 130 000 (appel gratuit)

Cellule régionale de renseignements Covid-19 :

[email protected]

La source de référence pour des informations fiables sur la situation :

Site du Gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Aller plus loin

Contact

Contenu

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
N° presse dédié COVID-19 : 06 65 24 84 60

[email protected]