Nouvelle-Aquitaine

Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 08/03/2020

Communiqué de presse
Visuel
Visuel Coronavirus - Communiqué de presse
Point de situation - Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine au 8 mars 2020.
13 nouveaux cas confirmés.
Corps de texte

Le 8 mars 2020, 13 nouveaux cas de Coronavirus Covid-19 ont été confirmés depuis la veille en Nouvelle-Aquitaine. Cela porte à 29, le nombre de cas confirmés dans la région. On observe une forte augmentation du nombre cas confirmés ces dernières 24h.

La prise en charge des personnes est en cours d’organisation et les investigations sont menées pour l’ensemble des cas confirmés afin d’identifier les sujets contacts pouvant présenter un risque et de prendre les mesures de gestion appropriées, notamment pour protéger les personnes fragiles et ralentir la propagation du virus.

 Afin de partager un suivi des nouvelles déclarations de cas confirmés, l’ARS Nouvelle-Aquitaine met à disposition sur son site internet un tableau qui sera mis à jour quotidiennement en milieu de journée :

Les prochains communiqués de presse aborderons principalement des situations de vigilances particulières ou de nouvelles informations ou recommandations sanitaires.

Tableau de suivi des cas au 8 mars 2020 :

Date Dpt Nombre
24-janv 33 1
29-févr 17 1
29-févr 33 1
29-févr 40 1
04-mars 64 1
05-mars 47 2
05-mars 79 1
06-mars 16 1
06-mars 17 1
06-mars 24 1
07-mars 33 1
07-mars 47 3
07-mars 64 1
08-mars 17 5
08-mars 19 1
08-mars 86 1
08-mars 47 5
08-mars 33 1
Au total   29

Nouveaux cas confirmés au 8/03/2020

  • En Charente-Maritime, 5 nouveaux cas ont été confirmés. Il s’agit d’un couple en contact avec un cas en Occitanie et de 3 autres personnes en lien avec un cas déjà connu,
  • En Corrèze, 1 nouveau cas confirmé, origine de la contamination en cours d’investigation,
  • En Vienne, 1 nouveau cas en lien avec un cas déjà connu,
  • En Lot-et-Garonne, 5 nouveaux cas en lien avec le rassemblement religieux de Mulhouse,
  • En Gironde, 1 nouveau cas a été confirmé en lien avec le rassemblement religieux de Mulhouse.

L’origine de la contamination a été identifiée pour l’ensemble des cas c'est-à-dire soit la fréquentation d’une zone à risque ou d’un cluster en France, soit ils sont des personnes contact d’un cas précédemment identifié par Santé Publique France. Le suivi médical assuré par l’ARS a permis de veiller à l’apparition des premiers symptômes.

******

Un système de santé mobilisé et prêt à faire face

Pour les établissements de santé

Les établissements de santé sont tous mobilisés pour assurer la continuité de l’activité dans ce contexte sanitaire exceptionnel et faire face aux éventuelles tensions sur les lits. En plus, des mesures déjà prises lors du passage en phase 2 (voir communiqué de presse du 25 février) notamment l’augmentation de 10% des capacités d’accueil de l’ensemble des établissements de la région, il leur a été demandé de prévoir la continuité du service en prenant en compte un absentéisme de 20% du personnel. Selon la situation, le déclenchement du plan de mobilisation interne est d’ores et déjà organisé.

Des mesures de restriction de visites sont appliquées : pas plus d’une personne par visite, interdiction des visites pour les mineurs et pour toutes les personnes symptomatiques.

Pour tous les établissements et services sociaux et médico-sociaux

Le plan bleu a été déclenché. Un plan de continuité d’activité est mis en œuvre incluant un absentéisme du personnel de 20%. L’articulation avec les établissements de santé situés à proximité est également organisée.

Des mesures de restriction de visites aux résidents des EHPAD sont applicables compte tenu de leur fragilité particulière. Les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction de l’établissement en lien avec l’ARS, sont fortement déconseillées (les personnes mineures, tout particulièrement). Les personnes symptomatiques sont interdites de visite. Pour les personnes âgées à domicile, les services médico-sociaux doivent inviter les personnes à limiter leurs sorties et visites et tout particulièrement concernant les mineurs.

Au retour et dans les 14 jours suivant un séjour dans une zone où circule activement le virus :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
  • Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ; 
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
  • Travailleurs/étudiants : vous pouvez retourner travailler en l’absence de symptômes. L’adaptation du poste de travail et le recours au télétravail doivent être privilégiés. Si des symptômes apparaissent, appelez le 15 sans délai ;
  • Les enfants, collégiens, lycéens peuvent être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée. Un contrôle de leur température doit être réalisé 2 fois par jour. Si des symptômes apparaissent, appelez le 15 sans délai.

 En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :

  • Contactez rapidement le SAMU Centre 15 en signalant votre voyage
  • Ne vous rendez pas directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital
  • Évitez tout contact avec votre entourage, et portez les masques qui vont seront remis dans le cadre de votre prise en charge.

Le numéro vert national pour toutes questions non-médicales : 0800 130 000 (appel gratuit)

 

* liste susceptible d’évoluer à tout moment en fonction des informations disponibles : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-infos-voyageurs

Et pour tous, l’ARS rappelle comment se protéger du coronavirus

L’action de tous est désormais indispensable pour freiner la propagation du virus. Des gestes simples et de bon sens doivent être adoptés par tous pour préserver sa santé et celle de son entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement,
  • Tousser ou éternuer dans son coude,
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.

La source de référence pour des informations fiables sur la situation :

  • Site du Gouvernement :
www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Aller plus loin

Contact

Contenu

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
05 47 47 31 45

Astreinte Week-end du 07-08 mars : 06 65 24 84 60

ars-na-communication@ars.sante.fr

Préfecture de la région Nouvelle-Aquitaine
05 56 90 60 18

pref-communication@gironde.gouv.fr