Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 04/04/2020

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel COVID-19 / Coronavirus - Communiqué de presse

L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 139 nouveaux cas confirmés recensés par Santé publique France le 3 avril, ce qui porte le total à 2 236 cas confirmés dans la région depuis le début de l’épidémie (pour rappel, ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

Point global sur l’état de santé des patients du Grand-Est pris en charge dans les hôpitaux néo-aquitains

Les services de réanimation des hôpitaux de Nouvelle-Aquitaine ont accueillis, depuis le 21 mars dernier, 84 patients de la région Grand-Est, tous dans un état de santé critique. Grâce au travail exceptionnel des équipes soignantes, on constate une évolution favorable et rapide pour un grand nombre d’entre eux.

15 patients peuvent désormais respirer naturellement ou sont en voie de sevrage de la respiration artificielle, et l’un d’entre eux a déjà été transféré en soins de suite et de réadaptation pour démarrer sa rééducation. Tous les autres requièrent encore des soins lourds mais leur état est stable.

A ce jour, aucun décès n’est à déplorer parmi ces patients.

Pour les 24 patients transférés vendredi 3 avril, il est encore trop tôt pour faire un retour sur leur état de santé.

L’ARS Nouvelle-Aquitaine tient une nouvelle fois à saluer l’engagement quotidien des hôpitaux et particulièrement des équipes des services de réanimation qui assurent une prise en charge de très grande qualité pour ces patients, ainsi que pour tous les autres patients hospitalisés de la région.

Appui aux personnes fragiles : plateforme solidaires-handicaps.fr et mobilisation des étudiants en travail social

La plateforme solidaires-handicaps.fr pour un accès facilité aux initiatives solidaires en faveur des personnes en situation de handicap

Beaucoup de personnes en situation de handicap sont isolées ou nécessitent des soins quotidiens même à domicile. Dans cette période d’épidémie et de confinement, le seul moyen de s’assurer de leur bien-être et de leur bonne santé est de mobiliser tous les réseaux de solidarités possibles autour d’elles et de leurs aidants.

Le réseau des CREAI et le Comité national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) ont mis en place la plateforme solidaires-handicaps.fr pour identifier toutes les actions solidaires mises en œuvre dans les territoires et permettre aux personnes en situation de handicap et aux familles de les retrouver facilement sur un site unique :

  • Si vous portez une action solidaire destinées aux personnes avec un handicap ou à leurs proches aidants, faites connaître votre action sur la plateforme,
  • Si vous êtes une personne en situation de handicap ou un proche aidant, trouvez des solutions près de chez vous (recherche thématique et/ou géographique),
  • Si vous êtes une personne volontaire qui souhaite apporter son aide aux personnes en situation de handicap, trouvez où vous pouvez être utile.

Mobilisation des étudiants du travail social volontaires en appui aux structures sociales et médico-sociales

Afin d'assurer la continuité de l'activité des structures sociales et médico-sociales et pallier les absences de certains professionnels liées à l'épidémie du Covid-19, la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) propose de recourir à des étudiants du travail social disponibles et volontaires.

La fermeture des établissements de formation en travail social depuis le 16 mars ainsi que la suspension de certains stages libèrent des étudiants susceptibles de se porter volontaires. Un recensement des étudiants volontaires a été effectué par les établissements de formation en travail social de Nouvelle-Aquitaine. Les structures sociales et médico-sociales intéressées peuvent également recenser leurs besoins via une procédure dématérialisée : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/covid-19-etudiants-en-travail-social-recensement-d

Ces étudiants pourront intervenir en stage ou en CDD. La DGCS étudie la possibilité d'une reconnaissance de cette période dans le cadre du cursus de formation et de la certification finale.

Cette réserve sociale a vocation à contribuer activement au maintien de l’action sociale et médico-sociale.

Alimentation, courses, nettoyage : les recommandations pour éviter la transmission du virus

Quelles précautions prendre après avoir fait ses courses ? Faut-il cuire ses aliments pour détruire le virus ? Peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ? L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a produit des recommandations pour limiter la transmission du virus ainsi qu’une infographie « To do list : Covid-19, les gestes à adopter quand on fait ses courses ».

Visuel COVID-19 - Todolist Courses

Comment préparer et consommer ses fruits et légumes ?

Après un achat, avant de les consommer ou de les cuisiner, il faut bien laver ses fruits et légumes à l’eau potable.  N’utilisez surtout pas de désinfectant comme l’eau de javel ou de détergent, vous risqueriez une intoxication s’il était mal rincé. L’utilisation du vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes n’est pas nécessaire. Il n’a pas d’action virucide. Après lavage à l’eau potable, sécher les aliments avec un essuie-tout à usage unique aide pour éliminer d’éventuelles particules virales. Ces gestes sont particulièrement importants lorsque les fruits et légumes sont mangés crus.

Pour les légumes, il faut savoir qu’il suffit d’une cuisson à 63° - c’est-à-dire à feu moyen - pendant 4 minutes pour détruire le virus potentiellement présent. Rien ne sert de « sur-cuire » ses aliments donc, sauf si la recette ou vos goûts personnels l’exigent… !

Peut-on manger ses fruits et légumes crus ?

Oui, comme cela a été dit dans la question précédente, il est important de laver ses fruits et légumes à l’eau potable. Vous pouvez également les peler comme pour les pommes ou les poires.

Le vinaigre blanc est-il efficace pour détruire les virus sur les emballages ?

Les études ont montré que le vinaigre blanc était inefficace pour détruire des virus sur les aliments ou les emballages.

Quelles précautions prendre en rentrant de mes courses ?

Il faut tout d’abord se laver les mains. Même si le virus causant la maladie ne survit pas plus de 3 h sur les surfaces des emballages, essuyer les emballages avec un essuie tout à usage unique humidifié constitue cependant une précaution supplémentaire. Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, dès lors que cela est possible, il faut retirer les suremballages (ex : carton des yaourts) et nettoyer les produits avec un papier essuie-tout humide avant de les ranger. Pensez à vous laver les mains à nouveau juste après.

Faut-il chauffer son pain ?

Le pain est cuit à haute température lors de sa préparation, ce qui élimine les virus. Les boulangers comme les autres professionnels de l’alimentation sont fortement sensibilisés aux règles d’hygiène (lavage de main régulier et/ou port de gants pour servir, utilisation d’un sac pour ranger le pain…). Dans ces conditions, le risque de transmission du virus est négligeable, il n'est donc pas nécessaire de faire chauffer son pain.

Si vous êtes malade, vous devez éviter autant que possible de manipuler le pain et de préparer les aliments.

Peut-on contracter le Covid-19 au contact de surfaces contaminées ?

Certaines études démontrent que le virus peut rester plus ou moins infectieux sur des surfaces inertes. Donc le risque d’être en contact avec le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est théoriquement pas exclu, mais il est faible. C’est pour cela qu’il est important de respecter les règles suivantes : ne pas se toucher le visage durant ses achats, se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi et après avoir rangé ses courses.

Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ?

Les produits ménagers usuels permettent de nettoyer des surfaces potentiellement contaminées (savon, détergents, etc.). Si vous utilisez de l’eau de javel, utiliser ce produit avec précaution car il est fortement oxydant et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux.

Le téléphone, en contact direct avec les mains et le visage, les claviers d’ordinateurs, les tablettes tactiles, les poignées de portes peuvent être un vecteur de transmission du virus et doivent être nettoyés avec un produit adapté (par exemple des lingettes désinfectantes compatibles avec le nettoyage des écrans tactiles, un essuie tout imbibé d’alcool à 70°c pour les matériaux compatibles).

Point sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine

L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 139 nouveaux cas confirmés recensés par Santé publique France le 3 avril, ce qui porte le total à 2 236 cas confirmés dans la région depuis le début de l’épidémie (pour rappel, ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

  • 749 personnes sont actuellement hospitalisées (1)
  • 239 personnes sont actuellement en réanimation ou en soins intensifs (1)
  • 553 personnes sont sorties guéries de l’hôpital depuis le début de l’épidémie (1)
  • Depuis le début de l’épidémie, on déplore 111 décès (1) parmi les personnes hospitalisées.

(1)Source Santé publique France Nouvelle-Aquitaine au 04/04 à 14h

Conduite à tenir

 Vous avez des symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser au Covid-19 :

  • Restez à domicile
  • Evitez les contacts
  • Appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet (vous pouvez également bénéficier d’une téléconsultation)

Si vos symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et des signes d’étouffement :

  • Appelez le 15
  • Ne vous déplacez surtout pas chez votre médecin ou aux urgences

Coronavirus : comment limiter la propagation du virus pour se protéger soi et les autres ?

L’action de tous est indispensable pour freiner la propagation du virus. Des gestes simples et de bon sens doivent être adoptés par tous pour préserver sa santé et celle de son entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement,
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades,
  • Demeurer à au moins 1 mètre d’autrui,
  • Rester chez soi
  • Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :
    • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible,
    • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés,
    • Se rendre auprès d’un professionnel de santé,
    • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables, ou pour un motif familial impérieux, dûment justifié, à la stricte condition de respecter les gestes barrières,
    • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement

Numéro vert national pour toutes questions non-médicales :

0800 130 000 (appel gratuit)

Cellule régionale de renseignements Covid-19 :

ars-na-contact-covid19@ars.sante.fr

La source de référence pour des informations fiables sur la situation :

Site du Gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Aller plus loin

Contact

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
N° presse dédié COVID-19 : 06 65 24 84 60

ars-na-communication@ars.sante.fr