Communiqué de presse - Coronavirus : point de situation en Nouvelle-Aquitaine du 04 février 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19

Sujets abordés :
- Situation épidémiologique
- Vaccination
- Les données accessibles en open data sur le site www.data.gouv.fr
- Vacciné.e ou non, ne baissons pas la garde !

Bandeau vaccinations COVID-19

>>> Situation épidémiologique

La progression de la circulation du Covid-19 se poursuit en Nouvelle-Aquitaine avec une tendance à la hausse du taux d’incidence (+6%) et une stabilisation du taux de positivité en semaine 4 (du 25 au 31 janvier 2021).

En semaine 4, 10 674 nouveaux cas ont été confirmés dans la région (+ 671 cas par rapport à la semaine 3). Le taux d’incidence continue à progresser et s’élève à 177,9 pour 100 000 hab. (contre 166,7 semaine 3).

Cette hausse est observée dans presque toutes les tranches d’âge, et particulièrement chez les 75 ans et plus (+22%). Ces derniers enregistrent en effet le taux le plus élevé (248,1/100 000 hab.) avec les 15-44 ans (213,4/100 000 hab.). Pour les moins de 15 ans, chez qui ce taux avait connu une progression importante en semaine 3, la tendance est à la stabilisation en semaine 4 (111,2 / 100 000 hab.). Ils demeurent les moins impactés par la Covid-19.

Le taux de positivité se stabilise avec un taux de 5,8 % semaine 4 (contre 6,1% semaine 3 et 5,8 % en semaine 2). Il poursuit cependant sa hausse chez les 75 ans et plus avec un taux atteignant 7,3%.

En semaine 4, le taux de dépistage augmente légèrement avec 3 087 tests réalisés pour 100 000 habitants contre 2 730 pour 100 000 habitants en semaine 3.

Tableau COVID-19 des chiffres clés du CP du 04/02/2021

 Source : Données de Santé publique France Nouvelle-Aquitaine

>>> Vaccination

Au 2 février 2021, 186 591 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine.  

64% des résidents d’EHPAD de la région ont été vaccinés.

A noter : Ces données sont issues d’un suivi réalisé par l’ARS Nouvelle-Aquitaine, qui inclut des 1ères et 2èmes injections. A compter de la semaine prochaine, nous basculerons sur le tableau issu des données de Vaccin Covid exploitées par Santé publique France (voir ci-dessous).

Tableau COVID-19 des chiffres vaccinations du CP du 04/02/2021

Source : Données de suivi de l’ARS Nouvelle-Aquitaine 

>>> Les données accessibles en open data sur le site www.data.gouv.fr

Depuis le 27 janvier 2021, Santé publique France exploite quotidiennement les données de Vaccin covid, système d’information de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), pour suivre l’évolution de la couverture vaccinale en France. Sur la base de ces données, des indicateurs de couverture vaccinale sont publiés quotidiennement en open data sur le site www.data.gouv.fr

Actuellement, les premiers indicateurs accessibles librement concernent le nombre quotidien de personnes ayant reçu au moins une dose, par date d’injection, par tranche d’âge et par sexe. Ce nombre est également disponible en cumulé et les indicateurs sont déclinés à l’échelle nationale et régionale. La montée en puissance de ces indicateurs en open data, répondent à un engagement fort de transparence.

Comment accéder à ces données ?

  • Sur data.gouv.fr, en se rendant en bas de la page dans la rubrique « jeux de données à la une » et en sélectionnant « Données relatives aux personnes vaccinées contre la Covid-19 (VAC-SI) ». Dans la rubrique « Ressources » en bas de la page, il est alors possible de télécharger les différents fichiers avec le nombre quotidien de personnes ayant reçu une dose (ainsi que ce nombre cumulé), par date d’injection, par sexe, à l’échelle nationale et régionale.

Outre ces indicateurs spécifiques de couverture vaccinale, d’autres données concernant la vaccination sont également accessibles librement :

>>> Vacciné.e ou non, ne baissons pas la garde ! 

Visuel Ne baissons pas la garde

La vaccination représente l’espoir d’une sortie de crise sanitaire et le retour à une vie normale.

Pourtant, il est indispensable de rester vigilant. Continuons à appliquer les gestes barrières, les réflexes et comportements adoptés depuis des mois, ainsi que les protocoles mis en place dans les commerces, les établissements publics et privés, les entreprises… visant à limiter la propagation du virus.

En effet, les vaccins actuels ou en cours de développement diminuent les formes graves, mais il est encore trop tôt pour connaître leur action sur la transmission du virus.

De plus, le déploiement de la vaccination est progressif, lié aux contraintes de production et livraisons des fabricants. Ce qui implique que tout le monde n’est pas protégé, alors même que des variants du virus apparaissent.

Il est donc primordial de continuer à appliquer, aussi rigoureusement, les gestes barrières pour se protéger et protéger les autres. L’ARS Nouvelle-Aquitaine met à disposition des supports de communication portant ces messages dans une campagne intitulée : « Vacciné.e mais masqué.e ».

Aller plus loin

Contact

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
N° presse dédié COVID-19 : 06 65 24 84 60

ars-na-communication@ars.sante.fr