Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation en Nouvelle-Aquitaine au 22 octobre 2021

Communiqué de presse
Visuel Vaccination COVID-19 NA

>>> Une circulation du virus qui repart à la hausse en Nouvelle-Aquitaine : les 65 ans et plus sont invités à prendre rendez-vous pour avoir leur dose de rappel et renforcer ainsi leurs défenses immunitaires
>> Possibilité de se faire vacciner contre la grippe et recevoir sa dose de rappel en même temps en prenant rendez-vous chez un professionnel de santé
>> La dose de rappel : pour qui et où

Au cours de la semaine 41 (du 11 au 17 octobre), 2 335 nouveaux cas ont été confirmés en Nouvelle-Aquitaine soit une hausse de 32 % par rapport à la semaine précédente. On note aussi une hausse du taux d’incidence (38,9 / 100 000 habitants) et du taux de positivité (1,2 %) après plusieurs semaines consécutives de baisse.

Le taux d’incidence augmente dans presque toutes les classes d’âge, excepté chez les 20-29 ans et les 40-49 ans où il reste stable.  Il est désormais au-dessus du seuil d’alerte (50 / 100 000 habitants) dans trois départements : la Dordogne, les Pyrénées-Atlantiques et les Deux-Sèvres. Les taux d’incidence et de positivité les plus élevés sont observés chez les 70-79 ans (51,4 / 100 000 habitants) et les 80-89 ans (48,4 / 100 000 habitants).

En semaine 41, on observe aussi une hausse du nombre de nouvelles hospitalisations même si les admissions en services de soins critiques restent stables.

À l’approche de la période hivernale, la circulation du virus reprend de la vigueur en Nouvelle-Aquitaine alors même que les gestes barrières sont moins respectés, et que les virus hivernaux dits « classiques » (grippes, bronchiolites, gastroentérites) font leur apparition. Face à ce constat, l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine rappelle que le respect des gestes barrières est indispensable pour limiter la transmission du virus notamment lors d’événements festifs (thés dansants, rencontres sportives, culturelles, etc). La dose de rappel est essentielle pour assurer le maintien d’une protection maximale vis-à-vis du Covid-19. Les personnes âgées de 65 ans et plus doivent prendre rendez-vous, dès que possible, auprès de leur médecin, infirmier, pharmacien, chirurgien-dentiste, dans un laboratoire d’analyse médicale ou dans un centre de vaccination. Afin de renforcer leurs défenses immunitaires, elles pourront aussi se faire vacciner contre la grippe et recevoir, en même temps, leur dose de rappel. A noter : le rappel vaccinal se fait uniquement avec le vaccin Pfizer-BioNTech, quel que soit le vaccin utilisé précédemment.

Visuel COVID-19 - 10 Gestes barrières

Source : Données de Santé publique France Nouvelle-Aquitaine 

Au 19 octobre dernier, 4 850 045 Néo-Aquitains avaient reçu au moins une dose de vaccin soit une couverture vaccinale de 80,8 % et 4 771 625 ont leur schéma vaccinal complet soit 79,5%. En termes de couverture vaccinale de sa population (schéma complet) la Nouvelle-Aquitaine est la 3ème région métropolitaine qui vaccine le plus après la Bretagne (80,9 %) et la Normandie (79,8 %).

En savoir plus sur les données épidémiologiques et la vaccination en Nouvelle-Aquitaine (indicateurs vaccination des résidents et professionnels d’EHPAD et USLD, par classe d’âge par département, etc.)
>> COVID-19 - Points épidémio régionaux Coronavirus Nouvelle-Aquitaine Septembre/Octobre 2021

 

 Source : Vaccin Covid, Cnam, exploitation Santé publique France Nouvelle-Aquitaine

Si l’épidémie de Covid-19 se propage de manière moins active, le variant Delta reste dominant et l’efficacité du vaccin diminuant avec le temps, l’immunité des personnes les plus fragiles n’est plus assurée aussi efficacement. De plus, l’arrivée prochaine de l’épidémie de grippe saisonnière s’ajoute aux risques liés à cette baisse d’immunité alors que la majeure partie des publics prioritaires ciblés par la campagne de vaccination antigrippale est également concernée par la dose de rappel. Pour les personnes de 65 ans et plus ou présentant des facteurs de comorbidités, ces deux vaccinations sont essentielles pour éviter des formes sévères de la grippe et du Covid et les risques d’hospitalisation.

En Nouvelle-Aquitaine, au 19 octobre, 24,3 % des 75 ans et plus ont déjà effectué leur dose de rappel mais uniquement 5 % des 65-74 ans. En revanche, 52,7 % des résidents d’EHPAD ou d’Unités de Soins de longue durée (ULSD) l’ont reçue.

Pour faciliter leurs démarches et accélérer la campagne de vaccination « dose de rappel », il est possible pour les personnes à risque de se faire vacciner contre la grippe par un professionnel de santé et recevoir, en même temps, dans l’autre bras, sa dose de rappel contre le Covid-19. Les personnes qui souhaitent faire leur dose de rappel en centre de vaccination, peuvent également amener leur vaccin contre la grippe. Le centre de vaccination effectuera les 2 injectio

ns (une dans chaque bras).

  • S’agissant des professionnels de santé libéraux, 96,5% ont un schéma complet au 19 octobre dernier mais seulement 8 % sont couverts par leur dose de rappel à cette date.
  • S’agissant des professionnels de santé exerçant dans les EHPAD ou dans les Unités de soins de longue durée (USLD), 91,3 % ont leur schéma complet et seulement 1,5 % sont couverts par leur dose de rappel à cette date.

Aller plus loin

Contact

Contact presse
ARS Nouvelle-Aquitaine

06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr