Communiqué de presse - Coronavirus : Point de situation du Cluster à Lacanau (33) au 13 juillet 2021

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19

Point de situation à ce jour du cluster de Lacanau après l’identification, le 9 juillet dernier, d’un cluster parmi le personnel d’un hôtel de Lacanau (3 cas positifs et 22 cas contacts à risque).

Après l’identification, le 9 juillet dernier, d’un cluster parmi le personnel d’un hôtel de Lacanau (3 cas positifs et 22 cas contacts à risque), celui-ci a été fermé au public sur décision de la direction de l’établissement, du fait de la mise à l’isolement des personnels de l’hôtel. On ne relève pas de cas contact parmi la clientèle, les gestes barrières ayant été scrupuleusement respectés au sein de l’hôtel.

A la demande de l’ARS, la direction a rappelé systématiquement toutes les personnes qui avaient déjà quitté l’hôtel pour leur rappeler les consignes à suivre (surveillance de leur état de santé et dépistage). Les personnes positives ont été mises à l’isolement pour une période de 10 jours.

Elles avaient participé à une soirée dansante dans un établissement de la ville qui n’appliquait pas le protocole sanitaire requis pour les bars et discothèques. L’établissement a été mis en demeure par la préfecture de se conformer aux protocoles sanitaires en vigueur dans ce type d’établissements (liste des clients, port strict du masque par les personnels, distanciation physique).

Mise en place d’une opération de dépistage depuis hier à Lacanau et accentuation de la campagne de vaccination dès aujourd’hui

De plus, à la suite d’autres signalements concernant la ville de Lacanau laissant craindre une accélération de la circulation du virus (taux d’incidence en Gironde au 12 juillet : 40,5/100 000 habitants contre 32,1 le 9 juillet), l’ARS en coordination avec la préfecture de Gironde et la mairie de Lacanau, a déclenché une opération de dépistage hier à la salle l’Escoure, mise à disposition par la municipalité. L’équipe de médiateurs anti-Covid est ainsi mobilisée jusqu’à la fin de la semaine pour réaliser des tests de dépistage auprès de la population, tous les jours, et sans rendez-vous. Au 13 juillet, 60 dépistages ont été réalisés et 6 se sont révélés positifs.

De même, les pharmacies proches de l’établissement hôtelier et de la ville continuent d’être très mobilisées pour réaliser des dépistages.

En parallèle, une opération de vaccination sera mise en place aujourd’hui afin de renforcer l’action menée par le centre de vaccination de Lacanau, qui réalise actuellement 260 injections par jour, soit 1 300 par semaine (vaccin Pfizer).

Taux de couverture vaccinale (primo-injection) de la Communauté de Communes Médoc Atlantique au 04/07

Age

CC Médoc Atlantique

Moyenne Gironde

12-18 ans

12.5

15

18-29 ans

35.1

41.6

30-49 ans

44.9

52

50-64 ans

67.4

71.1

65-74 ans

82.3

82.4

>75 ans

80.1

81.1

Cet épisode de contamination, dont l’origine est un contexte festif, appelle à renforcer la vigilance de tous quant au maintien des mesures barrières et à promouvoir la vaccination de tous, notamment des plus jeunes, plus enclins à une promiscuité estivale à risque.

Ensemble, ici, cet été, maintenons les gestes barrières !

Visuel COVID-19 - Ici cet été

Au cours de l’été, avec la réouverture des bars et discothèques, les contacts se multiplient et avec eux le risque de contamination si les mesures barrières sont insuffisamment respectées. L’immunité collective par la vaccination progresse encore trop lentement. D'autant que de plus en plus de Français vaccinés reconnaissent qu'ils respectent moins les gestes barrières depuis quelques semaines. 

Cette tendance à la baisse doit nous alerter et nous rappeler qu’il est primordial de maintenir une vigilance collective pour éviter un rebond épidémique cet été.

Se faire vacciner, continuer à appliquer les gestes barrières et se faire dépister en cas de doute sont 3 moyens d'action efficaces pour passer un été serein.

Vous avez subi un test antigénique (TAG) :

  • Vous êtes positif, vous êtes malade et contagieux, isolez-vous et surtout, il n’est pas nécessaire de confirmer par un test PCR
  • Vous êtes négatif et symptomatique : faites un test PCR et isolez-vous jusqu’au résultat
  • Vous êtes négatif et asymptomatique, restez extrêmement vigilant cela le test négatif ne veut pas dire que vous n’êtes pas malade. Refaites le test dans quelques jours.

Aller plus loin

Contact

Contact presse ARS Nouvelle-Aquitaine
N° presse dédié Covid-19 : 06 65 24 84 60
ars-na-communication@ars.sante.fr