Communiqué de presse - Coronavirus : Analyse du risque épidémique en Creuse du 06 juin 2020

Communiqué de presse
Coronavirus - COVID-19
Visuel
Visuel COVID-19 / Coronavirus - Communiqué de presse
Mise en oeuvre de l'analyse du risque épidémique en Creuse.
Corps de texte

Plusieurs indicateurs permettent aux autorités sanitaires et notamment à l’ARS Nouvelle-Aquitaine de suivre la dynamique de l’épidémie : le nombre de nouveaux cas confirmés, le taux d’incidence (nombre de cas confirmés Covid19 pour 100.000 habitants), le taux de positivité (nombre de cas positifs sur le nombre de tests analysés). Ils viennent compléter les indicateurs de suivi de l’activité Covid19 dans les établissements de santé et médico-sociaux (notamment EHPAD), la détection des clusters, ….. L’ensemble de ces données orientent l’action de l’agence et lui permet de mettre en œuvre des mesures adaptées pour casser le plus rapidement possible les chaines de contamination.

Un taux d’incidence en Creuse normal et une évolution rassurante

Le taux d’incidence du Covid19 (nombre de nouveaux cas rapportés à la population pour 100.000 habitants) pour la semaine du 24 au 30 mai était au niveau national de 5,25 pour 100.000 habitants.

Pour la Creuse ce taux d’incidence était de 13,8/100.000 habitants. Il était donc le plus élevé de la région Nouvelle-Aquitaine, et faisait partie des sept départements au taux le plus élevé en France. Toutefois, il faut noter que Santé publique France propose, concernant cet indicateur, la grille d’analyse suivante : les taux d’incidence < 20  sont considérés comme normaux, entre 20 et 50 : point d’attention, > 50 sont considérés comme élevés. Le risque épidémique de la Creuse est donc considéré sur cette semaine (du 24 au 30 mai) comme normal.

Par ailleurs, ce taux d’incidence est à apprécier sur une période plus longue pour être significative. Il est calculé sur des périodes de 7 jours glissants. Ainsi ce taux d’incidence pour la Creuse a évolué :

  • Pour la période du 26 mai au 1er juin, on comptait 13 nouveaux cas de Covid19 confirmés, soit un taux d’incidence de 11/100.000 habitants,
  • Pour la période de 27 mai au 2 juin, on comptait 7 nouveaux cas de Covid19 confirmés, soit un taux d’incidence de 6/100.000 habitants.

Il faut également noter que le département a fait l’objet de deux dépistages massifs à compter du 25 mai qui ont concerné près de 1 400 personnes. Le fait de dépister très largement augmente la probabilité de trouver des cas positifs.

Un taux de positivité inférieur à la moyenne régionale

Concernant le taux de positivité (le pourcentage de tests positifs sur le nombre de tests analysés), pour la période de 27 mai au 2 juin, le taux de positivité pour la région  Nouvelle-Aquitaine  était de 0,6, pour la Creuse le taux de positivité était inférieur à 0,5.

Sachant qu’un taux de positivité <  5 est considéré comme normal, entre 5 et 10 : point d’attention et quand il est > à 10, il constitue un risque élevé en termes épidémiologiques.

Il faut noter que la Creuse compte, depuis le début de l’épidémie, au 2 juin 168 cas confirmés de Covid19  (personnes qui ont réalisé un test) sur 5 280 cas confirmés pour la Nouvelle-Aquitaine et 18 décès (12 décès déclarés parmi des personnes hospitalisées et 6 résidents en EHPAD) au 5 juin.

La dynamique de l’épidémie en Creuse est donc considérée à ce stade comme normale par l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine
Département communication
N° presse dédié COVID-19 : 06 65 24 84 60

[email protected]