Appel à projets 2021 - Création de 4 places de Lit Halte Soins Santé (LHSS) en Creuse (23)

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social

En cours d'attribution

Image appels à projets

L'appel à projet porte sur la création de 4 places de Lit halte soins santé en Creuse

Le territoire de la Creuse ne bénéficie pas de places LHSS, la présente création permettra de couvrir les besoins dans le territoire creusois, dépourvu de places LHSS..

Chaque candidat doit répondre au présent AAP sur l’applicatif « démarches simplifiées », le candidat doit créer un compte utilisateur à partir du lien suivant :

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/lhss23 (nouvelle fenêtre)

La stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté 2018-2022

Elle se décline en 5 engagements :

  1. l’égalité des chances dès les premiers pas pour rompre la reproduction de la pauvreté ;
  2. garantir au quotidien les droits fondamentaux des enfants ;
  3. un parcours de formation garanti pour tous les jeunes ;
  4. vers des droits sociaux plus accessibles, plus équitables et plus incitatifs à l’activité ;
  5. investir pour l’accompagnement de tous vers l’emploi.

Dans le cadre de l’engagement n°4 précité, la stratégie nationale prévoit d’augmenter massivement les solutions d’accompagnement social renforcé avec la création de 1450 places de Lits d’Accueil Médicalisés (LAM) et Lits Haltes Soins Santé (LHSS) et de 1200 places d’Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT).

L’instruction interministérielle N°DGCS/1B/3A/5C/DSS/1A/DGS/SP2/SP3/2021/120 du 8 juin 2021 relative à la campagne budgétaire pour l'année 2021 des établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes confrontées à des difficultés spécifiques prévoit la répartition suivante :

  • 300 places ACT ;
  • 200 LHSS ;
  • 200 LAM ;

Le Projet régional de santé (PRS) Nouvelle-Aquitaine 2018-2023, qui intègre le Programme régional d’accès à la prévention et aux soins (PRAPS) a pour objectif la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé.

La stratégie régionale d’accès à la santé des personnes en situation de précarité privilégie l’accès aux dispositifs de droit commun. Cependant, face aux risques de rupture dans les accompagnements de droit commun mobilisés pour le parcours de vie et de santé des personnes précaires, il est parfois nécessaire de recourir à des dispositifs spécifiques, dont les établissements médico-sociaux « santé – précarité » font partie (Lits Halte Soins Santé, Lits d’Accueil Médicalisés…).