Nouvelle-Aquitaine

Appel à projets 2019 : Actions collectives de prévention de la perte d'autonomie en faveur des personnes âgées de 60 ans et plus réalisées par les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes et par les services d'aide à domicile

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social Parcours de santé
Statut
En cours d'attribution
Visuel
Image appels à projets
Accroche
Il est aujourd’hui repéré que l’alimentation joue un rôle crucial dans le maintien de l’autonomie et du bien-être de la personne. La dénutrition chez les personnes âgées reste un enjeu majeur de santé publique.

L’alimentation jour un rôle essentiel dans le maintien, la préservation de l’autonomie et le bien-être de la personne. Le problème de dénutrition chez les personnes âgées reste un enjeu ma
Corps de texte

L’alimentation jour un rôle essentiel dans le maintien, la préservation de l’autonomie et le bien-être de la personne. Le problème de dénutrition chez les personnes âgées reste un enjeu majeur. Il est nécessaire de sensibiliser et former les personnes, leurs aidants et les professionnels afin de relever ce défi du plaisir de manger pour mieux vieillir.

Cet appel à projets doit permettre la mise en œuvre, par des EHPAD du département de la Corrèze, d’actions collectives de prévention de la perte d’autonomie, à destination des personnes de 60 ans et plus, résidentes ou non de l’établissement.

Les projets présentés seront construits sur une durée cible de 10 mois et favoriseront une logique de parcours autour de l’alimentation de la personne âgée et de ses aidants, permettant de favoriser le plaisir de manger autour de la thématique suivante : la nutrition en lien avec la santé bucco-dentaire, l’activité physique et le lien social.

Les actions de prévention éligibles sont des actions collectives destinées aux résidents en EHPAD et leurs aidants ainsi qu’aux personnes âgées vivant à domicile et leurs aidants.

Ces actions collectives devront être ouvertes à l’extérieur, envisageant ainsi des coopérations formalisées avec les acteurs du maintien à domicile et les instances de coordination de l’autonomie.

Une attention particulière sera portée aux projets innovants visant à faciliter l’adhésion de la personne âgée en lui permettant de participer aux actions.

Une logique territoriale des projets est privilégiée, l’objectif étant d’ancrer l’établissement dans son territoire à travers une logique de coopération.