Nouvelle-Aquitaine

Appel à projet 2019 - Création de 2 équipes spécialisées Alzheimer (ESA) en Corrèze et Gironde

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social Parcours de santé
Statut
En cours
Visuel
Image appels à projets
Accroche
Le Plan Maladies neuro-dégénératives 2014-2019 prévoit la poursuite du déploiement des équipes spécialisées Alzheimer (ESA). L’ARS Nouvelle-Aquitaine a lancé en 2018 un appel à projet permettant la création de 6 ESA sur les 8 prévues. Ce dernier a en effet été infructueux en Corrèze et en Gironde (pour ce qui concerne la 2e ESA prévue). Il est donc relancé en 2019 dans ces deux territoires.
Corps de texte

Le Plan Alzheimer 2008-2012

Ce plan a créé la possibilité pour les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et les services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) d’exercer une activité d'équipe spécialisée Alzheimer (ESA) intervenant à domicile.

Ces ESA sont composées de professionnels (ergothérapeute et/ou psychomotricien assistés par des assistants de soins en gérontologie) formés aux soins d’accompagnement et de réhabilitation des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Au niveau national, un peu plus de 400 ESA ont été créées.

Le Plan Maladies neuro-dégénératives 2014-2019 (mesure 22)

Ce plan prévoit la poursuite des efforts engagés pour le déploiement des ESA, de manière à mailler l’ensemble du territoire et à assurer un meilleur accès à ces prestations.

Les nouvelles ESA ont été réparties entre les régions en fonction de la prévalence de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. La Nouvelle-Aquitaine s’est vue ainsi attribuer 7 nouvelles ESA.

Par ailleurs, dans le cadre d’une opération de fongibilité asymétrique liée à l’évolution de l’offre sanitaire, l’ARS Nouvelle-Aquitaine a obtenu du Ministère des Solidarités et de la Santé le financement d’une ESA supplémentaire.

En 2018, un appel à projet a été organisé qui a permis la création de seulement 6 ESA sur les 8 prévues. En effet, l’appel à projet a été infructueux en Corrèze et en Gironde (pour ce qui concerne la 2e ESA prévue).

L’appel à projet est donc relancé en 2019 dans ces deux territoires.

La vocation des nouvelles équipes : Le renforcement du maillage territorial des ESA dans les départements concernés.

Ainsi, selon les territoires, la ou les nouvelles places d’ESA devront en priorité couvrir les zones repérées « blanches » et renforcer la capacité d’intervention des ESA existantes.

Pour ce faire, les opérateurs pourront proposer une réponse collective, sous la forme d’un regroupement de SSIAD/SPASAD par voie de convention ou de GCSMS. Dans ce cas, les nouvelles places pourront être réparties entre ces porteurs.