Appel à manifestation d’intérêt 2020 - Groupements hospitaliers de territoire de la région pour la mise en place d’une gestion des lits

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Parcours de santé
Statut
En cours
Visuel
Image appels à candidature
Accroche
Cet AMI s’inscrit dans le cadre du Pacte de refondation des urgences et répond plus particulièrement à la mesure 12 : contribuer à fluidifier l’aval des urgences et faciliter la sortie des patients.

Il poursuit 3 objectifs :
- améliorer la prise en charge en établissement ;
- développer des projets répondant à une capacité d’essaimage ;
- inciter à l’innovation en santé.
Corps de texte

Contexte

Ces dernières années, l’activité des urgences a connu une augmentation continue. La densification de l’activité provoque des tensions croissantes, soumettant les patients à des situations d’attente excessive ou des conditions d’accueil parfois difficiles. Les professionnels font état d’un engorgement constant, lié notamment à la difficulté de trouver des lits d’aval pour leurs patients devant être hospitalisés, notamment pour les patients âgés ou poly-pathologiques.

La fluidification du parcours des patients nécessitant une hospitalisation en aval des urgences représente un véritable enjeu de qualité et de sécurité des soins, en plus d’être un levier clé pour l’amélioration de la qualité de vie au travail des professionnels des urgences.

Pour anticiper l’accueil des flux de patients à hospitaliser après leur passage par les urgences, l’hospitalisation « non programmée » doit faire l’objet d’une véritable mobilisation des acteurs au sein des établissements.

Cette problématique ne pourra se résorber que si elle est prise en compte à l’échelle de l’établissement dans sa globalité et même, au niveau du territoire, en particulier à travers les groupements hospitaliers de territoire (GHT) pour les établissements de santé publics.

Une des réponses apportée réside en la création d’une cellule de gestion interne des lits dans tous les GHT. Il est nécessaire que les GHT organisent en leur sein la réponse aux besoins de lits pour les hospitalisations non programmées, notamment depuis les services d’urgence. C’est ainsi que la circulaire du 07 novembre 2019 relative à l’anticipation des tensions liées aux hospitalisations non-programmées et au déploiement du besoin journalier minimal en lits dans tous les établissements et groupements hospitaliers de territoire précise que chaque GHT devra mettre en place un dispositif de gestion des lits avec pour échéance fin 2020.

Le dispositif de gestion coordonnée des lits à l’échelle du GHT permettra, dans le cadre de la mise en œuvre du projet médical partagé, d’élargir l’éventail des capacités d’accueil des patients en s’appuyant sur les établissements associés et partenaires du territoire. Il doit aboutir à une utilisation optimale des capacités hospitalières de chaque établissement et de celles de l’ensemble du GHT.

Champ de l’AMI

Pour répondre à cette problématique, un accompagnement financier dédié ayant été fléché, l’ARS Nouvelle-Aquitaine lance cet appel à manifestation d’intérêt auprès des GHT.

Le projet doit être déployé sur au moins deux établissements du GHT dont un siège de SAU avec une montée en charge sur l’ensemble des établissements parties.

En outre, fort des coopérations développées ces derniers mois dans le contexte de gestion de crise, les GHT sont encouragés à associer les établissements privés.

Dépôt des candidatures :

Les candidatures devront être adressées à l’ARS Nouvelle-Aquitaine par voie électronique à l’adresse suivante : [email protected]  avec comme objet : «AMI_GHT_n°du département_N FINESS JURIDIQUE_nom du projet »