Nouvelle-Aquitaine

Appel à candidatures 2018 pour la création de 1 à 3 unité(s) d’hébergement renforcée(s) (UHR) de 12 à 14 places en EHPAD en Charente-Maritime (17)

Appel à projets / candidatures
Médico-social
Statut
En cours
Visuel
Image appels à candidature
Accroche
L’ARS Nouvelle-Aquitaine lance un appel à candidatures pour la création, en Charente-Maritime (17), de 1 à 3 unité(s) d’hébergement renforcée(s) (UHR) de 12 ou 14 places en EHPAD.
Corps de texte

Les unités d’hébergement renforcées (UHR) ont été créées dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012 ; leur déploiement se poursuit dans la mesure 27 du plan Maladies Neuro-Dégénératives 2014-2019 (PMND).

Elles hébergent des résidents souffrant de symptômes psycho-comportementaux sévères consécutifs d'une maladie neuro-dégénérative associée à un syndrome démentiel, qui altèrent la sécurité et la qualité de vie de la personne et des autres résidents.

L’UHR est un lieu d’hébergement séquentiel pour ces personnes.

L’UHR accueille des personnes venant du domicile, de l’Unité de Soins de Longue Durée (USLD) oude l’EHPAD dans lequel est situé l’UHR ou d’un autre établissement. D’une capacité de 12 à 14résidents dans les EHPAD médico-sociaux, c’est un lieu de vie et de soins qui fonctionne nuit et jour.

Il propose sur un même lieu l’hébergement, les soins, les activités sociales et thérapeutiques.

La région Nouvelle-Aquitaine dispose actuellement de 28 UHR installées et financées ou qui vont être installées dans le cadre du plan Alzheimer; 14 ont été créées dans des EHPAD et 14 dans des USLD.

La circulaire N°SG/DGOS/R4/DGS/MC3/DGCS/3A/CNSA/2015/281 du 7 septembre 2015 relative à la mise en oeuvre du PMND prévoit le financement de 4 nouvelles UHR médico-sociales en ex-région Aquitaine, 2 en ex-Poitou-Charentes, 1 en ex-Limousin, soit au total, 7 UHR de 14 places en Nouvelle-Aquitaine.

Au titre de l’instruction N° DGCS/SD5C/DSS/SD1A/CNSA/DESMS/2018/121 du 15 mai 2018 relative aux orientations de l’exercice 2018 pour la campagne budgétaire des établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes handicapées et des personnes âgées, 1 391 103 € sont attribués à l’ARS Nouvelle-Aquitaine pour l’implantation de PASA/UHR.

Ces crédits seront principalement dédiés à la création de PASA.

Toutefois, en fonction de la qualité et de la pertinence des dossiers d’UHR proposés, il pourra être décidé d’implanter au maximum 10 nouvelles UHR dans la région Nouvelle-Aquitaine.

Au regard des besoins de la population (calculé en fonction du nombre d’ALD 15 et 16 en tenant compte des UHR déjà installées), il a été décidé de flécher :

  • Entre 1 à 3 projet(s) d’UHR de 12 ou 14 places pour le département de Charente-Maritime

Il est rappelé que les UHR qui seront installées en EHPAD devront s’appuyer sur leurs capacités existantes.

En effet, il ne s’agit pas d’une création de places supplémentaires dans l’établissement.

De plus, le nombre de places en UHR autorisé et financé sera strictement égal à 12 ou 14.