Nouvelle-Aquitaine

AMI - Expérimentation - Réponse transports sanitaires privés à la demande d’aide médicale urgente en Gironde en dehors de la période de garde ambulancière

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Offre de soins
Statut
En cours d'attribution
Visuel
Image appels à projets
Accroche
L’ARS Nouvelle-Aquitaine lance une expérimentation en Gironde pour répondre à la problématique des carences ambulancières dans la prise en charge des urgences pré-hospitalières sur la métropole bordelaise.

Corps de texte

L’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine a mené, dans le cadre de sa stratégie régionale relative aux transports sanitaires, une évaluation de l’organisation ambulancière en réponse aux urgences pré-hospitalières.

Cette évaluation a permis de relever un nombre de carences ambulancières en constante augmentation depuis 2015, notamment en secteur urbain et en dehors des périodes de garde.

L’augmentation de ces carences se traduit par des impacts importants sur les ressources des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) qui sont mobilisés pour la réalisation des transports sanitaires urgents, à défaut de disponibilité de transport ambulancier privé.

  • En Gironde, le nombre de carences ambulancières s’établit à 15 537 en 2018, en progression de plus de 32 % par rapport à 2017, dont 69 % constatées en dehors des périodes de garde.

Les difficultés se concentrent principalement sur la métropole bordelaise qui représente près de 39% de ces carences hors garde.

Ces éléments de constat motivent une réponse prioritaire ciblée sur ce territoire qui regroupe près de la moitié de la population girondine.

Le plan d’actions proposé en Gironde face à cette situation a retenu, au titre de ses orientations prioritaires, la réduction du temps d’attente dans les services d’accueil d’urgence des établissements de santé de la métropole bordelaise, la mise en place d’une organisation dédiée à la régulation des transports sanitaires urgents via la mise en place d’un coordonnateur ambulancier au SAMU-Centre 15, ainsi que l’utilisation de la télémédecine.

Le présent appel à manifestation d’intérêt (AMI) a pour objectif de conforter ce dispositif par la mise à disposition du SAMU de 2 véhicules dédiés pour assurer la prise en charge des urgences pré-hospitalières.

L’utilisation de ces deux véhicules sera dédiée exclusivement et continuellement à l’aide médicale urgente durant les jours ouvrés, hors période de garde, sur régulation du SAMU sur le secteur de la métropole bordelaise.

Cette procédure, proposée à titre expérimental, sur une période de deux ans à compter du 1er juin 2020, s’engage en concertation avec les acteurs du transport sanitaire en Gironde.

Sur la base des éléments de constats partagés, le principe et le périmètre de l’AMI ont été présentés lors de la dernière instance du CODAMUPS-TS sous-comité des transports sanitaires du 9 janvier 2020.

Ces orientations ont clairement pour objectif d’améliorer la réponse aux demandes du SAMU, de diminuer le nombre de carences et de baisser corrélativement la pression opérationnelle sur les SDIS.

Cette procédure s’inscrit dans le contexte de la réforme à venir des transports sanitaires urgents ainsi que de la déclinaison de la feuille de route interministérielle relative au secours d’urgence à personne et à l’aide médicale urgente.

Les dossiers de candidatures devront être envoyés par voie postale en courrier recommandé avec accusé de réception d’ici le 13 mars 2020 (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante:

Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine
Délégation Départementale de la Gironde
Missions Interdépartementales
Espace Rodesse
103bis rue Belleville
CS 91704
33 063 BORDEAUX Cedex